10 personnages de séries qui n’ont pas leur langue dans leur poche #SassyQueens

Ils disent tout haut ce que l’on pense tout bas, et c’est pour ça qu’on les adore. De Cheryl Blossom (Riverdale) à Sheldon Cooper (The Big Bang Theory), voici 10 personnages qui n’ont clairement pas leur langue dans leur poche.

Cheryl Blossom – Riverdale

Les punchlines de Cheryl sont devenues aussi mythiques que les looks de Veronica aux yeux des accros à Riverdale. La capitaine de l’équipe des Vixens adore faire des entrées remarquées de ouf, le tout accompagné de répliques extraordinaires, et c’est ce qui fait son charme… Le père d’Archie s’en souvient encore.

Sheldon Cooper – The Big Bang Theory

Traduction : « Si ça ne te dérange, j’aimerais arrêter de t’écouter parler »

L’humour de The Big Bang Theory repose beaucoup sur l’insensibilité de Sheldon Cooper par rapport à ce que peuvent ressentir les autres. Ses amis ont pris l’habitude de se faire tacler au moindre petit truc… et les téléspectateurs raffolent du franc-parler du physicien. Le plus drôle est qu’il est comme ça depuis tout petit (coucou Young Sheldon).

Tyrion Lannister – Game Of Thrones

Traduction : « Je n’ai pas tué Joffrey, mais j’aurais bien aimé. Regarder ton vicieux bâtard mourir m’a procuré plus de soulagement que 1000 prostituées allongées. »

S’il y a bien un habitant de Westeros que l’on pourrait qualifier de sassy queen, c’est incontestablement Tyrion Lannister. Il est l’un des seuls à dire franchement ce qu’il pense, à faire de l’esprit dans les situations les plus WTF ou même les plus dangereuses…en bref, tout l’opposé de sa soeur Cersei.

Cookie Lyon – Empire

Les fans d’Empire sont nombreux à regarder la série pour le mythique personnage de Cookie. La matriarche de la famille Lyon n’a absolument aucun filtre, peu importe qui se trouve en face d’elle. Pour la petite anecdote, l’une des répliques cultes de Cookie est signée Taraji P. Henson herself… Souvenez-vous, dans l’épisode 6 de la saison 1, la diva se retrouve en petite tenue devant sa famille et lance à sa rivale : « Oh, et Anika, ça ce sont des fesses ! ». Comme l’a confié Taraji P. Henson en interview, cette punchline ne figurait pas dans le script et a été improvisée par l’actrice. On a tous un côté Cookie Lyon en nous, right ?

Eugene Porter – The Walking Dead

Traduction : « L’homme le plus intelligent que j’ai rencontré de ma vie adorait mes cheveux. Il a dit que mes cheveux me faisaient ressembler, et je cite, à un homme drôle, ce que je suis. »

Manipulateur, lâche et très intelligent, Eugene Porter est également le personnage le plus « sans filtre » de The Walking Dead. Il pense à sa survie avant de penser à celle des autres, et n’a aucun mal à l’admettre. Tout comme il ne se gène pas pour mater les femmes ou les gens en plein rapport sexuel. Et surtout, il conserve son franc-parler dans toutes les situations.

Samantha Jones – Sex And The City

Traduction : « Oh je t’en prie ! Il y a toujours une compétition avec un ex. Ça s’appelle « qui va mourir malheureux ». »

La meilleure amie de Carrie Bradshaw n’a aucun mal à dire tout haut ce qu’elle (on ?) pense tout bas. Quand un homme lui plaît, elle n’y va pas par quatre chemins. Quand elle veut quelque chose, elle se donne les moyens de l’obtenir. Et quand quelqu’un met sa réputation en jeu, Sam Jones s’assume pleinement et ne s’excuse pas pour ce qu’elle est. Elle a tout compris quoi.

Spike – Buffy contre les vampires

Traduction : « Oh, pardon. Je m’en fichais. »

Les fans de Buffy pensaient avoir tout vu en matière de sassiness avec Cordelia Chase, mais ça c’était avant que Spike ne débarque à Sunnydale. Introduit comme le grand méchant, il devient l’un des personnages les plus charismatiques du show. Il dit les choses comme elles sont, que ce soit politiquement correct ou non, et a toujours la réplique qui tue.

Cristina Yang – Grey’s Anatomy

Traduction : « Vu que la plupart d’entre vous va se faire virer, je ne vais pas perdre mon temps à apprendre vos prénoms juste pour une année. »

Dès les tout premiers épisodes de Grey’s Anatomy, Cristina annonce la couleur à Miranda : « Je ne suis pas douée pour parler aux gens ». En 10 saisons, la chirurgienne la plus douée et la plus culottée du Seattle Grace/Grey Sloan Memorial Hospital nous l’a clairement prouvé. Elle privilégie l’honnêteté à la politesse, et c’est pour ça que les fans voudraient tant qu’elle revienne dans la série.

Rogelio de la Vega – Jane The Virgin

La réalité est bien plus priceless que la fiction avec Rogelio de la Vega, star de telenovela dans Jane The Virgin. Le père de l’héroïne est ultra exubérant, narcissique et dit tout ce qui lui passe par la tête (il a quand même dit « stop » à Britney Spears). Ça peut en agacer certains au premier abord, mais on finit par s’y habituer tant ça devient SA marque de fabrique. Et surtout l’une des raisons qui fait que son personnage est indispensable à la série.

Paris Geller – Gilmore Girls

Traduction : « Tu n’offres rien aux femmes ni au monde en général. »

Elle est brutalement honnête, pour le plus grand bonheur ou le pire cauchemar de son interlocuteur. Mais c’est ce qui fait le charme de Paris Geller, non ? Après tout, elle a développé une belle amitié avec Rory au fil des années. Et pourtant, c’était mal parti entre elles. Il faut dire que Paris n’est pas du genre à ménager les sentiments des autres et va droit au but. Au moins, on sait à quoi s’attendre avec elle (un peu comme avec Cristina Yang en fait).


Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter