13 Reasons Why : des critiques très inquiétantes pour la saison 2

La saison 2 de 13 Reasons Why a été au coeur de bien des tourments… Critique de son propos, diffusion tardives de sa bande-annonce, nouveautés qui tardent à être annoncées… Ce deuxième volet a provoqué bien des débats avant même d’être diffusé. Et maintenant, les critiques semblent bien amères.

Aux Etats-Unis, les premières critiques et retours de la presse sur la saison 2 de 13 Reasons Why sont déjà disponibles. Si pour la grande majorité, le soutien à ce deuxième volet est plutôt existant, d’autres n’ont pas hésité à éclater en mille morceaux les nouveaux épisodes…

« On n’a pas besoin de 13 raisons »

C’est ainsi que USA Today a commencé sa critique de la seconde saison. « Un exercice inutile« , c’est entre autre avec ces termes que la série a été définie. Pis, le journal américain ne cache pas sa *grosse* déception avec ces mots : « Regarder est une corvée et à la fin, il n’y a aucun avantage […] il n’y a aucune raison de vous y mettre« . Le journal souligne également que tout le contenu de la saison 2 n’est qu’une répétition d’événements que nous connaissons déjà. Voilà voilà. Alors ? Que peut-on en déduire ? Aucune vérité concernant Hannah ne devrait éclater ? Aucun twist majeur ne devrait arriver ? Nous resterions avec nos interrogations ?

« Difficile à digérer »

Selon le site Mashable, « le principal outil narratif de la saison 2 de 13 RW, de nouveaux flashbacks sur la vie d’Hannah est difficile à digérer. Le problème c’est qu’ils n’apportent rien à son histoire, ils l’altèrent« .

Un journaliste du Daily Beast souligne que même si aucun teen show n’avait aussi bien évoqué les problèmes parfois très graves qui touchent l’adolescence, « on attend des heures et des heures que quelque chose se passe avec les personnages ». Un autre journaliste de l’Uproxxx se serait même arrêtée après quatre épisodes et dit que la série aurait dû s’en tenir à sa première saison. Ouch.

Malgré des critiques virulentes envers ce très attendu second volet, d’autres comme chez Variety ont tout de même mis en lumière le jeu de Dylan Minnette alias Clay qui a gagné en épaisseur et en émotions.

Même si ces critiques plutôt négatives nous laissent un goût amer, c’est le 18 mai que la série sera disponible en France sur Netflix et on a hâte de nous faire notre propre avis !

 

Like Serieously sur Facebook



Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.