8 personnages de séries qui challengent les standards de la sexualité

La Pride Month est l’occasion de célébrer toutes les formes de sexualité en séries ! Certains personnages nous ont prouvé qu’il était possible de sortir des normes et d’aimer qui l’on veut. Retour sur 8 personnages de séries pansexuels (qui sont attirés sentimentalement et sexuellement par des personnes sans prise en compte des classifications de sexe ou de genre).

Yara Greyjoy (Game Of Thrones)

Derrière son armure de combattante implacable, Yara Greyjoy a un petit cœur qui bat. Si dans la série, la fer-née a principalement des relations avec des femmes (dans une maison close à Volantis et avec Ellaria Sand à Dorne), et qu’elle commence doucement à flirter avec Daenerys Targaryen, elle spécifie avoir eu des relations sexuelles avec des hommes également. Avant la diffusion de la saison 7, son interprète Gemma Whelan avait apporté des précisions sur la sexualité de son personnage : « Je ne crois pas qu’elle soit bisexuelle. Il y a ce nouveau terme, « pansexuelle », qui veut dire qu’on est ouvert à tout. Je pense que c’est ça son état d’esprit, elle ne penche pas d’un côté en particulier, elle s’intéresse juste à ce qu’elle ressent. Elle est très ouverte d’esprit et ça reflète parfaitement son personnage » .

Annalise Keating (How To Get Away With Murder)

Au même titre que Yara Greyjoy, derrière son apparence froide et impassible, Annalise Keating est capable d’aimer. Qui plus est, hors du cadre hétérosexuel. Dans la saison 2, Eve (Famke Janssen) faisait son retour dans la vie de l’avocate impitoyable, non pas pour écrire des poèmes, mais pour la changer de son mari et de son amant. Bien que cela n’ait jamais été précisé dans la série, le showrunner, Pete Nowalk, a par la suite affirmé à Entertainment Weekly qu’Annalise était belle et bien pansexuelle. Shonda Rhimes à la production n’y est sûrement pas pour rien.

Crowley (Supernatural)

une des premières fois pù l’on rencontre Crowley dans la saison 5 de Supernatural, il conclut un marché en embrassant un homme. Plus tard, on apprend qu’il entretient une relation avec Lola, une démon. Pour son interprète Mark Sheppard, il est « plus pansexuel qu’autre chose. Je ne pense pas qu’il s’intéresse [au genre des personnes]. Tout ce qui l’intéresse, c’est de mettre les gens mal à l’aise » . Autant vous dire que sa pansexualité ne nous met pas du tout mal à l’aise !

Lucifer Morningstar (Lucifer)

En voilà un autre démon qui se moque bien des normes de la sexualité. Et pas n’importe lequel, puisque c’est le roi des enfers, a.k.a Lucifer Morningstar. En regardant la série, il est clair qu’il a une petite préférence pour les femmes. À tel point que le show avait été accusé de faire du queerbaiting (insinuer une relation homosexuelle entre deux personnages sans ne jamais rien concrétiser pour attirer les audiences queer). Mais les scénaristes ne sont pas de cet avis. Sur Twitter, à une question posée par un fan, le compte @LUCIFERwriters avait déclaré : « Techniquement, il est pansexuel » .

Jack Harkness (Doctor Who/Torchwood)

Du côté de Doctor Who, pas de queerbaiting possible. Du moins, pas avec Jack Harkness, un personnage de séries jouissant d’une sexualité ouverte et libre. Si dès son introduction on le voit flirter avec des femmes, quelques saisons plus tard, on le retrouve dans les bras d’hommes. Mais le capitaine Jack Harkness est bien plus que pansexuel, il est omnisexuel. Au delà d’être aveugle sur les questions de genre, il ne tient pas compte de la race : terrien, martien, tentacule de l’espace, peu importe pour lui tant qu’il y a une âme.

Brook Soso (Orange Is The New Black)

Si la série Orange Is The New Black présente de nombreux personnages lesbiens, il y a aussi (au moins) un personnage pansexuel. Avant d’entrer en prison, Brook Soso a entretenu des relations avec des hommes. Une fois à Litchfield, elle vit une romance aussi touchante que dramatique avec Poussey, notre détenue préférée. Mais homme, femme, qu’importe pour Soso. Comme elle le déclare elle-même : « Je m’intéresse aux gens, pas au genre » .

Frank Underwood (House Of Cards)

Bien souvent, la sexualité des hommes politiques est tenue secrète. Si dans House Of Cards, Frank Underwood apparaît au premier abord comme hétérosexuel, la suite de la série nous prouve le contraire. L’une des citations du politicien démoniaque avait alerté les fans dans la saison 1 : « Quand je suis attiré par quelqu’un, je suis attiré. Point final. » (en VO, « When I’m attracted to someone, I’m attracted to them. Period. »). Lorsqu’on le voit échanger des baisers avec des hommes, c’en est sûr : il est pansexuel. Probablement le premier politicien à l’être officiellement !

Eric Northman (True Blood)

On finit cette liste en beauté, ce qui veut donc dire qu’il est question d’Alexander Skarsgård. Pas de doutes, dès le départ, Eric Northman est affiché comme étant pansexuel. Histoire d’ajouter un peu de queer (et de beauté) dans le monde des vampires !


Clément Capot
Fils spirituel de Jenna Maroney de 30 Rock et Ben Wyatt de Parks and Recreation
Let Them Binge parfait : Doctor Who en mangeant des tartines avec Maggie Smith