9 séries qu’on peut (facilement) binge-watcher en famille

Enfants, ados, parents, grand-parents… Toute la famille devrait trouver son compte avec ces séries-là. De la bonne sitcom traditionnelle aux drames en tous genres, il y en a pour tous les goûts.

La Fête à la Maison

Que ce soit l’originale ou le revival, La Fête à la Maison est une valeur sûre en termes de séries à regarder en famille. La sitcom respire les bons sentiments, et s’adresse aux petits comme aux grands. On ne change pas une famille qui gagne.

Modern Family

Modern Family est une série qui s’intéresse aux différentes formes que peut prendre la famille de nos jours : la famille dite traditionnelle, la famille homoparentale et la famille recomposée. Un concentré d’humour, de fun et de bons sentiments !

Desperate Housewives

Ce n’est pas un hasard si la série créée par Marc Cherry a rapidement accédé au statut de « série culte » : les aventures de Susan, Bree, Gabrielle et Lynette intéressent le plus grand nombre de téléspectateurs. Son mix parfaitement maîtrisé entre comédie, soap et thriller accroche tous les publics, tout comme ses personnages attachants et complexes. Desperate Housewives a quand même fait le bonheur de Canal+ et M6 en prime time pendant 8 ans.

This Is Us

C’est l’un des plus gros succès de la télévision américaine de ces dernières années, et cela repose sur ses personnages, sa simplicité et son humanité. La famille Pearson a su toucher le plus grand nombre de téléspectateurs, et ce dès la fin de son premier épisode, grâce à un twist qui a fait l’unanimité. Prévoir le pack familial de mouchoirs pour chacune de vos soirées This Is Us.

Jane The Virgin

Malgré son pitch qui peut en rebuter certains (à savoir, une jeune femme vierge qui tombe enceinte à la suite d’une insémination artificielle accidentelle), Jane The Virgin a prouvé qu’elle était bien plus que ce qu’elle laissait paraître. Ses personnages hauts en couleur, son mélange d’humour et de drame et sa mise en avant de trois générations de femmes fortes et indépendantes en ont fait un show aussi bien acclamé par le public que par la critique. Difficile de ne pas s’attacher à la famille Villanueva !

The Fosters

Malheureusement pas diffusée en France, la série The Fosters est peu connue du grand public chez nous. Et pourtant, c’est l’un des drames familiaux les plus touchants, notamment en ce qui concerne son traitement des sujets LGBT. The Fosters met en avant un couple de lesbiennes qui sont les heureuses mamans de 5 enfants (dont quatre issus de l’adoption). C’est également la première série à avoir mis en scène le plus jeune baiser homosexuel de l’histoire de la télévision (entre Jude et Connor).

The Good Wife

The Good Wife raconte l’histoire d’Alicia Florrick qui, suite à un scandale de corruption et de prostitution impliquant son mari Peter, doit reprendre sa vie en main pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle se fait embaucher comme avocate dans un cabinet réputé de Chicago et doit faire ses preuves. Les fans de séries judiciaires devraient bien évidemment y trouver leur compte, mais pas que. The Good Wife est avant tout un show centré sur la « renaissance » d’une femme, de sa famille (ses deux enfants adolescents sont assez présents à l’écran), et est susceptible de toucher une large palette de téléspectateurs.

One Day At A Time

La série originale de Netflix est une réadaptation d’un show éponyme des années 70. Elle raconte l’histoire d’une famille américaine d’origine cubaine. Comme Jane The Virgin, One Day At A Time met en avant trois générations de femmes fortes et indépendantes. Mais surtout, la sitcom est engagée, abordant différentes problématiques sociétales.

Gilmore Girls

La série feel-good par excellence. Lorelai et Rory Gilmore, une mère et sa fille qui sont les meilleures amies du monde, ont une communauté de fans qui va de 7 à 77 ans. L’engouement est tel que Gilmore Girls a fait l’objet d’un revival sur Netflix, 10 ans après la diffusion de son dernier épisode.


Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter