10 personnages de séries qui n’ont pas envie de grandir !

Serieously a listé pour vous ces 10 personnages de séries qui ont une tendance à l’infantilisation, malgré leurs carrières au top ou encore leurs vies sentimentales rangées. Mais c’est sûrement pour ça qu’ils nous font rire !

Andy Dwyer (Parks and Recreation)

Andy, c’est pour sûr, est l’adulescent de série par excellence. Au début du show, incapable de se prendre en charge, de trouver un travail ou même de s’adapter au monde réel. Du comportement moral à physique, Andy est un enfant de 6 ans et demi coincé dans le corps d’un homme de 30 ans.

Phil Dunphy (Modern Family)

Ce cher Phil. Père de trois enfants, marié depuis 20 ans, promoteur immobilier à son compte et 5 ans et demi d’âge mental. Toujours prêt à faire plus de bêtises que son fils de 10 ans Luke, il rigole à la première personne qui trébuche, à la larme facile dès que l’on se moque de lui, préfère jouer au base ball que d’aider ses enfants à faire leurs devoirs. Parfois à la limite de l’irresponsabilité, Phil Dunphy doit encore faire quelques progrès pour atteindre le niveau adulte de Claire !

Randy (Love)

Randy c’est l’archétype du mec sympa comme tout mais qui n’a aucun scrupule à devenir un parasite. Une fois en couple avec Bertie, il devient un squatteur de première, ne travaille jamais, emprunte de l’argent qu’il ne pourra jamais rembourser, finit le papier toilette. Un enfer. Surtout pour Mickey qui ne peut plus se le voir en peinture…

Dylan (Lovesick)

Dylan a un travail. Dylan paie sa coloc. Mais Dylan est vraiment immature. Dans Lovesick, il part à la recherche de ses ex car il a une MST. Pas facile. Lourd psychologiquement. Mais le gars continue de se comporter en gamin capricieux dès qu’il rencontre une relation compliquée avec une fille et ne parle que de SES histoires de cœur, zappant totalement celles de ses colocs. Insup’.

Phoebe (Friends)

Qui ne rêve pas d’avoir Phoebe comme copine, sœur, cousine ou même… Mère ? Sa cool attitude est unanimement acclamée, mais franchement, elle n’a pas réellement grandi depuis ses 17 ans, si ? Malgré son enfance assez horrible, elle a une tendance à utiliser les drames de sa jeunesse pour arriver à ses fins (Phoebe, un jour tu me pardonneras ces dures paroles) et elle le fait souvent ! De manière générale, les gens aiment Phoebe ou aimeraient enfin secouer Phoebe. Au choix.

Kimmy  (Unbreakable Kimmy Schmidt)

Pour rappel, Kimmy a passé 15 ans de sa vie enfermée dans un bunker sous l’emprise d’un gourou. Autant dire qu’une large partie de sa jeunesse y est passée… Du coup, on pourrait croire qu’elle se rattrape à l’âge adulte : air béat face à la moindre découverte, sourire un peu creepy dès qu’elle prend une décision. Non, la vie d’adulte de Kimmy, c’est pas encore ça.

Ally Mcbeal

Ally Mcbeal a les mêmes névroses pendant près des cinq saisons. Angoissée, anxieuse, peu sûr d’elle, elle semble répéter les mêmes erreurs tout au long des épisodes. Elle a une tendance à ramener à peu près toutes les conversations à elle-même, comme si son nombril était un concert de Beyonce : tout le monde voudrait l’écouter. FAUX. Elle a une tendance à être sans filtre et continue de ramener la couverture à elle. Always.

Eleanor Shellstrop (The Good Place)

Son immaturité, sa méchanceté et sa gratuité qui en découlent lui ont juste coûté la vie… Eleanor, c’est celle qui refuse de grandir car elle est mieux que tout le monde, plus lucide, too cool for school, la gentillesse ça pue car ça veut dire qu’on est responsable, DONC ennuyeux. Eleanor, celle qui refuse de prendre UN SEUL CENTIMÈTRE DE PLUS.

Paige (Charmed)

Parfois gauche, utilisant la magie de manière un peu égoïste, sans vraiment penser aux conséquences… Coucou Paige. A la différence de ses demi-sœurs (qui ont leurs défauts à elles of course), Paige est celle qui semble toujours descendre un peu de sa lune, qui fuient souvent les responsabilités et voudrait pouvoir un peu plus faire la fête que tuer des démons.


Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.