Dragon Ball : top 10 des ennemis de Goku, du plus nul au plus classe

Les nouvelles du film Dragon Ball Super pleuvent et avant que Broly ne devienne véritablement canon, Serieously vous propose un classement des 10 meilleurs ennemis de Goku. Let’s go !

10 – Nappa

C’est l’acolyte de Vegeta depuis l’enfance du prince, mais à côté de lui il ne fait pas le poids. Bien sûr, il parvient à tuer plusieurs des guerriers amis de Goku, directement ou indirectement, mais le voir supplier pour sa vie quand Goku lui met une raclée un peu trop facilement, ce n’est pas beau à voir. Il se pense bien plus puissant qu’il ne l’est (un peu comme TOUS les méchants dans Dragon Ball), mais au fond, il est plutôt faible.

9 – Commando Ginyu

C’est l’un des groupes les plus emblématiques de Dragon Ball. Soldats de Freezer, ils rencontrent Vegeta, Krillin et Gohan sur la planète Namek et semblent bien trop fort pour eux. Mais l’arrivée de Son Goku change tout, et Jeese, Butta, Reacum, Guldo et Ginyu ne font plus du tout le poids. Vitesse, force, intelligence, style : Goku les surpasse dans tous les domaines. Cependant, ils ont des pouvoirs plutôt fun et la capacité de Ginyu à changer de corps était amusante à voir.

8 – Raditz

Oui Raditz est moins fort que Nappa et le Commando Ginyu, mais il n’est pas vraiment question de force dans ce classement. Pourquoi a-t-il une meilleure place ? Tout simplement parce que c’est son arrivée sur Terre qui a lancé l’ère Dragon Ball Z. C’est le premier ennemi de Goku et celui qui va tout changer. Notre héros va connaître sa première mort, sa première collaboration avec Piccolo, et c’est Raditz qui amène ce dernier à entraîner Gohan, afin qu’il soit assez puissant pour combattre les deux autres Saiyans qui sont prêts à débarquer sur Terre. Et c’est contre lui que l’énorme potentiel du fils de Goku se dévoile pour la première fois.

7 – Jiren

C’est peut-être l’ennemi le plus puissant que Son Goku ait eu à combattre. Celui qui lui a fait repousser ses limites au-delà du possible. Celui qui dépasse même les pouvoirs d’un Dieu… Et pourtant, il n’est pas le meilleur méchant de Dragon Ball. La raison est simple : son histoire est bancale, son développement paresseux et ses motivations ne sont pas assez solides. Mais il faut dire que les derniers épisodes de Dragon Ball Super font partie des plus épiques de toute la série, on ne peut pas lui enlever ça. Ce duo Freezer/Goku ? On en a encore des frissons.

6 – Goku Black

Goku Black est le meilleur méchant de Dragon Ball Super, charismatique, puissant, il fait régner la terreur dans le monde de Trunks du Futur. C’est aussi l’ennemi qui a ramené l’un des personnages préférés des fans : Vegetto ! On avait plus vu la fusion entre Vegeta et Son Goku depuis le combat contre Boo, et il est revenu encore plus fort : en Super Saiyan Blue. Le seul vrai problème de cet arc ? Les interminables allers-retours entre le présent et le futur.

5 – Boo

Beaucoup de fans de Dragon Ball ont grandi avec l’arc Boo dans le Club Dorothée, ce méchant est donc l’un des plus emblématiques de la série, tout autant que symbolique. Ses multiples transformations sont géniales, il affronte des grands guerriers comme Vegetto, Gotenks et Ultimate Gohan. Plutôt badass non ? C’est le seul ennemi de Goku a avoir réussi à détruire la Terre entière.

4 – N°17/N°18

Les androïdes les plus cool de Dragon Ball Z ! Puissants, badass, fascinants, ils ont tout. Vegeta et les autres guerriers n’ont rien pu faire contre eux, alors que Goku était tombé malade. Sans oublier que le combat entre Piccolo et N°17 est l’un des plus classes de la série. Les deux androïdes, avalés par Cell, s’en sont sortis quand ce dernier est mort, et si N°18 a rapidement rejoint l’équipe de héros, en tombant amoureuse de Krillin, N°17 a préféré mener une vie tranquille, avant de revenir pour le Tournoi du Pouvoir dans Dragon Ball Super.

3 – Cell

Cell est évidemment l’un des ennemis les plus puissants de la série, mais sa saga est surtout intéressante pour 3 raisons : ses transformations grâce à l’absorption des androïdes, le « Cell Game » et surtout l’explosion de puissance de Gohan. C’est lui qui a sauvé la Terre avec l’un des plus grands kamehameha de Dragon Ball. C’est un ennemi très intelligent capable de s’adapter à n’importe quelle situation grâce au mélange d’ADN des autres personnages.

2 – Freezer

Par où commencer ? Quand on parle des méchants dans Dragon Ball Z, le nom de Freezer revient toujours en premier. Son histoire est incroyable, ses transformations sont inoubliables et son sadisme est sans limite. C’est grâce à lui que Piccolo et Vegeta sont devenus plus puissants. Grâce à lui que Goku s’est transformé pour la première fois en Super Saiyan, et c’est lui qui détient le record de plus long combat de tout l’anime, contre ce même Goku. C’est l’un des personnages les plus développés de Dragon Ball, et son retour dans Dragon Ball Super est jouissif. Il revient avec une nouvelle transformation : Golden Freezer, et même s’il est bien moins fort que le Super Saiyan Blue, il reste fidèle à lui même. Comme dit plus haut : son duo avec Goku contre Jiren est l’un des plus grands moments.

1 – Vegeta

Vegeta. Qui d’autre ? Son charisme explose tous les compteurs quand il débarque sur Terre au début de Dragon Ball Z. Il est cruel – il tue Nappa sans le moindre regret – puissant, sûr de sa force et nous offre l’un des combats les plus inoubliables contre Son Goku. C’est un personnage complexe qui cherche toujours à devenir le plus fort et surpasser ses ennemis, et surtout Son Goku. Même à partir du moment où il se retrouve dans le même camp que lui. C’est une rivalité qui continue pendant toute la série et il se sacrifie même deux fois dans la saga Boo : une première fois en se laissant manipuler par Babidi pour devenir Majin Vegeta, une seconde fois en se tuant pour sauver la Terre.

Like Serieously sur Facebook



Romain Cheyron
Journaliste
Fils spirituel de JD de Scrubs et Castiel de Supernatural
Let Them Binge parfait : Friends, avec plein de pizzas et Arizona, avec quelques amis
Romain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter