Le portrait culte de la semaine : Berlin de la Casa de Papel

Serieously a décidé d’explorer LE personnage qui divise les fans de La Casa de Papel, à savoir Andrés de Fonollosa Gonzalves. Ça ne vous dit rien ? Alors on l’appellera Berlin.

Berlin c’est qui, c’est quoi dans La Casa de Papel?

Ultimate affreux de la bande de braqueurs d’El Profesor dans La Casa de Papel, il s’est très vite imposé comme le mâle alpha de l’équipe, ambitieux, mégalomane, cupide… Il est l’aigle noir du braquage. Qu’il soit aimé ou détesté, il fascine les fans les plus hardis de la série.

La première fois qu’il apparaît dans la série

On découvre son visage dès le premier épisode de la série. Il fait partie des plus âgés des braqueurs et évidemment, on sait peu de choses de lui. Son identité est secrète et il écope en prénom de code de la capitale de l’Allemagne. Ce que l’on sait de lui… Qu’il est très élégant, presque coquet, très fier de sa personne et qu’il a déjà une idée très précise de ce braquage…

Il est comment Berlin ?

Avant tout, c’est celui qui divise le plus les fans. On ne sait rien de son passé, sauf qu’il est atteint d’une maladie incurable, qu’il est lié au Professeur et qu’il a pu tremper dans des affaires criminelles plus ou moins sordides. Cet homme fascine par sa haute idée du crime et surtout par sa manière de le réaliser, comme un art majeur. Il réussit à faire trembler son monde tant ses limites sont floues. Il peut passer du calme plat à la plus grande des colères et flirte souvent avec la mort… Qu’il ne craint absolument jamais.

Son épisode le plus marquant

S’il n’y en avait qu’un. Berlin est le personnage qui multiplie les coups au fil de La Casa de Papel, il crée son plan… Dans le plan. Chef de la bande sur le lieu du braquage, il retournera les cartes à son avantage plus d’une fois, fragilisant l’équipe un épisode sur deux, par la violence, souvent. Sa mort, extrêmement mise en scène, est restée un moment très fort de la série.

Avec qui on ne le laisserait pas cinq minutes

Probablement le duo qui serait le plus machiavélique des séries. Berlin et T Bag de Prison Break. Passion surnoms et ego surdimensionnés.


Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.