Orange is the New Black, Danielle Brooks : « J’aimerais guider Taystee vers le meilleur chemin possible » (itw)

Lors des tables rondes Orange is the New Black organisées par Netflix, nous avons évoqué avec Danielle Brooks la saison 6 qui sera diffusée le 27 juillet. Place à Tasha Jefferson aka Taystee.

Tasha affronte l’injustice de plein fouet dans cette saison 6 d’Orange is the New Black, vous rappelez-vous la dernière fois où vous avez personnellement été affectée par ce genre de situation ?

Chaque jour en Amérique ! Que la cible soit moi ou ma famille, ou mes amis, j’ai un père noir, un frère noir, des oncles noirs, que ce soit des gens qui se font abattre par la police, des migrants qui se font séparer, ou ceux et celles qui n’arrive pas à vivre librement. Nous avons du travail avant que chacun d’entre nous puisse atteindre ce but. L’Amérique qui change ses lois, qui touchent notamment à l’avortement ou n’importe quel droit des femmes… Tout cela m’affecte directement ! Nous parlions de cela avec Natasha, spécialement avec OITNB, nous imaginons que la série a pu avoir un impact sur les gens, nous supposons que nous avons eu une voix et que nous avons été actives sur plusieurs aspects, nous avons fait beaucoup je crois. Mais parfois nous nous demandons comment nous pouvons faire plus, jusqu’où pouvons-nous aller ? Est-ce que l’on se repose trop sur nos lauriers ?

La saison 6 est très politique. Pensez-vous que cette route va être poursuivie à l’avenir ?

Absolument. OITNB est ce genre de séries qui n’a absolument pas peur de parler en premier. Je pense que l’on invoquait MeToo avant que l’on parle vraiment du mouvement lui-même, de la communauté LGBT+ à Black Lives Matter en passant par l’immigration, les réformes carcérales ou encore les droits des femmes. On va droit dans ces sujets avant même que les gens n’en parlent, donc je pense que tout cela est profondément lié à la série.

Taystee est au milieu d’une situation judiciaire très délicate dans cette saison, quels sont vos espoirs pour elle qui semble profondément changée ?

J’aimerais la guider vers la meilleure direction possible, mais elle doit trouver son propre chemin également. Faire tout ce chemin à ses côtés a été une manière de me montrer que peut importe ce que l’on croit, il n’y a aucune excuse pour baisser les bras. C’est une femme qui trouve toujours un moyen de se battre pour la justice, mais maintenant on a affaire à une personne qui essaie d’escalader une montagne et qui a perdu sa foulée. Elle ne trouve plus la force de se battre, elle n’en voit plus le besoin et surtout, elle ne voit plus grand monde se battre pour elle, surtout dans cette saison ! En tant qu’actrice, c’est exaltant de voir toutes les couleurs je peux jouer, quels ingrédients je peux toujours ajouter à ce personnage.

Cette empathie que vous avez pour votre personnage, est-ce un outil ou parfois un obstacle, comment prenez-vous du recul sur elle, comment « Danielle » compose avec « Taystee » ?

Je me rappelle entre les saisons 2 ou 3 où vraiment je luttais, je rencontrais une sorte de frustrations par rapport aux auteurs, j’avais parfois envie de dire : « pourquoi écrivez-vous ça, elle est plus intelligente que ça ! » et puis après je me disais :  « ah, finalement, peut-être qu’elle ne l’est pas tant sur ce coup-là » car elle décide de prendre des chemins sinueux… Je pense qu’il existe effectivement une partie de Danielle et Taystee, spécialement au début quand elle est jeune et fraîche, l’envie de plaire aux autres comme j’ai pu le faire dans ce business et Taystee ressentir la même chose quand elle pouvait quitter la prison et quand elle ne l’a pas fait… Elle cherchait sa voie et je crois avoir eu un déclic moi-même en trouvant la mienne dans cette industrie. Entre 2015 et 2016, lorsque nous tournions autour de l’épisode Poussey, les violences policières se déroulaient à ce moment-là, ce que ressentait « Danielle » à cette époque a servi le personnage, c’est certain.

Que retenez-vous de ces amitiés entre femmes dans ce show ?

Que la loyauté est une chose très concrète. Personne ne gérera une situation de la même manière que vous, même si les gens vous aiment fort, il y aura toujours quelqu’un qui vous décevra… Cela apparaît évidemment dans la saison 6 et je suis très curieuse de voir comme Taystee affrontera les filles face à face. Va-t-elle se battre ? Ou allons-nous voir la Taystee classique, miséricordieuse ou un tout autre visage de Taystee, nous verrons bien.


Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.