10 séries qui démarrent par la mort d’un personnage

4 octobre 2017 - 18h53

Quel twist plus choc que la mort d’un personnage ? Les scénaristes l’ont bien compris. De Twin Peaks à Riverdale, ce procédé est devenu un classique dans le monde des séries, au fil des décennies, et ce peu importe le genre. 

Pour accrocher le téléspectateur direct, certaines séries n’y vont pas par quatre chemins et font mourir un personnage dès le premier épisode. De là, l’enquête est lancée et se prolonge généralement sur toute la première saison, voire plus. Mais vous allez voir qu’il n’est pas toujours question d’intrigue policière dans les séries qui font mourir un de leurs protagonistes au début. Focus.

Twin Peaks

La grande prêtresse du genre. Le 8 avril 1990, la chaîne américaine ABC s’apprête à bouleverser le paysage sériel de manière considérable avec la diffusion du pilote de Twin Peaks. Ce soir-là, plus de 34 millions de téléspectateurs découvrent le cadavre de Laura Palmer lors d’une scène à la fois bouleversante et effrayante. Malgré une baisse conséquente de son audience par la suite, les scénaristes arrivent malgré tout à conserver le suspense autour de l’assassin jusqu’à l’épisode 7 de la saison 2.

Desperate Housewives

Il y a 13 ans, les téléspectateurs américains assistaient au suicide de Mary Alice Young dans le pilote de Desperate Housewives. Une scène qui a hanté les fans puisque l’intrigue de sa disparition a occupé toute la première saison. Mais surtout, on ne peut imaginer une meilleure narratrice que la housewife pour nous conter les péripéties de Susan, Bree, Gaby et Lynette.

Riverdale

En 2017, le concept de « la série qui démarre par la mort d’un personnage » n’est clairement pas dépassé. La preuve avec le succès de Riverdale. Inspirée par les personnages d’Archie Comics, la série met en scène l’étrange disparition d’un adolescent, Jason Blossom, dans la petite ville de Riverdale. L’enquête est ouverte et tout le monde devient un suspect potentiel.

Brothers & Sisters

Dans le pilote de Brothers & Sisters, la famille Walker est réunie au grand complet, pour la première fois depuis des années, à l’occasion de l’anniversaire de Kitty. Mais cette journée va prendre une tournure dramatique, quand le patriarche William fait un arrêt cardiaque et s’effondre devant sa petite-fille. Cette scène permet de lancer l’intrigue de la série, tout en donnant au public le ton de ce drame familial porté par Sally Field et Calista Flockhart.

How To Get Away With Murder

En même temps, avec un titre tel que How To Get Away With Murder (traduisez « Comment s’en tirer pour meurtre »), pouvait-on vraiment y échapper ? Le premier épisode de HTGAWM introduit le personnage d’Annalise Keating, professeur de droit et avocate renommée à la tête de son propre cabinet, ainsi que les 5 étudiants qu’elle sélectionne pour travailler avec elle. Grâce à un flashforward, on découvre que ces derniers sont à leur tour impliqués dans un meurtre. Dans le genre addictif…

Big Little Lies

Diffusée sur HBO, Big Little Lies joue beaucoup sur la temporalité, elle aussi. Chaque épisode alterne scènes du quotidien et interrogatoires au poste de police, à la suite d’un meurtre lors d’une soirée caritative. Il faut attendre le septième et dernier épisode de cette mini-série pour connaître l’identité de la victime.

Devious Maids

Après Desperate Housewives, Marc Cherry a trouvé la clé d’un pilote réussi. Sauf qu’à la différence de sa « grande soeur », l’intrigue de Devious Maids démarre sur un meurtre (et non pas un suicide). La mort de Rosa est le fil rouge de la première saison, et permet l’arrivée du personnage central, Marisol, à Beverly Hills.

Santa Clarita Diet

Au milieu de tous ces drames, la comédie gore de Netflix starring Drew Barrymore fait un peu figure d’ovni. Pour le coup, la mort ne permet pas de lancer une enquête dans Santa Clarita Diet, mais de se rendre compte de la transformation de l’héroïne Sheila en zombie. À la fin de l’épisode, la mère de famille ne peut contrôler ses pulsions meurtrières et Nathan Fillon (enfin, son personnage) en paie le prix.

Six Feet Under

Comme son nom l’indique, Six Feet Under (traduisez « six pieds sous terre ») est une série qui s’intéresse à la mort, puisqu’elle suit le quotidien de la famille Fisher, à la tête d’une société de pompes funèbres à Los Angeles. Néanmoins, le pilote ne met pas en scène n’importe quelle mort, puisque c’est le patriarche du clan qui décède, Nathaniel Fisher, léguant ainsi son entreprise à ses enfants.

Pretty Little Liars

On vous l’accorde, Alison DiLaurentis n’est pas vraiment morte dans Pretty Little Liars, mais les scénaristes nous ont quand même fait gober ça pendant 4 saisons. Impossible donc de ne pas inclure Pretty Little Liars, qui démarre par la mystérieuse disparition d’une adolescente puis l’arrivée d’étranges messages signés -A, dans cette liste.

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter