10 transformations impressionnantes d'acteurs pour un film

10 transformations impressionnantes d’acteurs pour un film

Partage
Lien copié !

Quand il s’agit de nous faire croire à un rôle, les acteurs et actrices ne lésinent pas sur les moyens ! Séances de maquillages intensives, prise ou perte de poids excessive, peau vieillie… on ne les reconnaît ABSOLUMENT pas ! Voici un top 10 des transformations (vraiment) impressionnantes pour un film.

[MAJ : cet article a été publié en septembre 2022 et a été mis à jour en octobre 2023]

La transformation de Jared Leto pour le film Mr. Nobody

jared leto
© CBS / Pan-Européenne

Mr. Nobody est un film qui se regarde un peu comme une fable et qui manipule la question du temps à la perfection. Nous voyons la vie du personnage qui défile sous nos yeux, et les temporalités s’emmêlent ainsi que les possibilités de vies selon les choix que l’on est amené à faire, ou à ne pas faire. Ce n’est pas surprenant de voir qu’une fois de plus, Jared Leto a été métamorphosé physiquement pour un rôle ! Aspect vieilli, rides apparentes, traits creusés et cheveux blanchis : on ne le reconnaîtrait pas !

Christian Bale pour Thor : Love and Thunder

© Lionsgate / Marvel / Disney

Dans Thor : Love and Thunder , Christian Bale arbore le costume du méchant Gorrune sorte de faucheuse vengeresse vieux de 3000 ans, qui souhaite décimer tous les Dieux dans la douleur et le chaos. Même si on reconnaît encore les traits de l’acteur, sa performance est assez effrayante et le maquillage y est aussi pour beaucoup !

La transformation d’Anthony Hopkins pour Hitchcock

anthony hopkins
© F comme Film / The Montecito Picture Company

En 2012, Anthony Hopkins prenait les traits du très célèbre metteur en scène Hitchcock, aux côtés de Scarlett Johansson. Force est de constater que la ressemblance est… troublante !

Michelle Williams pour My Week With Marilyn

michelle williams
© Hunting Lane Films / BBC Film

Encore une ressemblance quasi-parfaite et troublante, puisque Michelle Williams et Marilyn Monroe semblent ne faire plus qu’un grâce à la magie du maquillage, mais aussi à des traits plutôt similaires.

La transformation de Johnny Depp pour le film Charlie et la Chocolaterie 

johnny depp
© NBC / Warner Bros

La capacité de Johnny Depp à se déguiser pour ses divers rôles au cinéma n’est plus à prouver, mais en Willy Wonka, il a marqué l’enfance de plusieurs d’entre nous et on ne l’oublie pas !

Cate Blanchett pour I’m Not There

cate blanchett
© Echo Lake Entertainment / The Weinstein Company

Cate Blanchett est devenue… Bob Dylan le temps d’un rôle ! Une transformation aussi réussie que remarquée des spectateurs, qui ne l’ont pas oubliée.

La transformation de Tom Hanks pour le film Elvis 

tom hanks
© 20th Century Studios / Bazmark Films

Encore un grand rôle pour Tom Hanks ! Dans le film, il incarne l’impitoyable colonel Parker, qui tire tout le bénéfice du succès d’Elvis Presley. Pour sa transformation physique, l’acteur a passé de nombreuses heures à se faire maquiller, qui plus est quand il incarne un personnage qui n’a pas toujours le même âge selon le moment de l’histoire. Pour le colonel Parker de 60 ans, il fallait épaissir le cou de l’acteur et le couvrir de tâches de vieillesse supplémentaires. Et pour le colonel Parker de plus de 80 ans, il fallait le rendre très pâle, avec un teint maladif !

Colin Farrell pour The Batman 

colin farrell
© GK Films / DC Films

Qui pourrait le reconnaître ? Absolument personne ! Colin Farrell est tout simplement transformé dans le rôle du Pingouin pour The Batman, le film de Matt Reeves. L’acteur ne passait pas moins de quatre heures à se faire maquiller, assis sur une chaise à attendre patiemment…

Gary Oldman pour Les Heures sombres

gary oldman
© Gaumont / Perfect World Pictures

Dans ce film, Gary Oldman incarne l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill et on ne le reconnaît presque pas ! Pour paraître plus gros, l’acteur n’hésitait pas à se lever vers 2 ou 3 heures chaque matin pour aller aux séances de maquillages…

John Hurt pour Elephant Man

john hurt
© Atlantic Entertainment Group / Brooksfilms

Quand John Hurt devient John Merrick… ça donne Elephant Man ! Un film profondément humain et bouleversant. Pour obtenir un tel résultat, il fallait compter sur environ huit heures de maquillage et la pose de multiples prothèses (qu’il fallait aussi passer deux heures à retirer…).

Laura Fritsch

Laura Fritsch

Suivez nous !