11 personnages cultes de séries dont on ne voit JAMAIS le visage

12 février 2018 - 14h49

On ne peut imaginer la série sans eux, et pourtant on ignore totalement à quoi ils ressemblent. Focus sur 11 personnages cultes… qu’on ne voit jamais à l’écran.

La mère d’Howard Wolowitz dans The Big Bang Theory

Pendant 7 saisons et demi, sa voix a bercé les fans de The Big Bang Theory. Interprétée par Carol Ann Susi, la mère d’Howard est célèbre pour ne laisser aucun répit à son fils et lui faire sans arrêt des reproches. Elle n’est jamais apparue à l’écran, mais cela n’a pas empêché les téléspectateurs de s’attacher à elle et d’être bouleversés en apprenant sa mort au beau milieu de la saison 8. Les scénaristes de TBBT ont rendu un bel hommage à l’actrice, décédée brutalement à l’âge de 62 ans.

Le « gros tout nu » (Ugly Naked Guy) dans Friends

Pendant des années, nos friends (et les fans) se sont passionnés pour les aventures insolites du « gros tout nu », le voisin dont il est possible d’espionner le quotidien depuis la fenêtre de l’appartement de Monica. L’une des scènes les plus cultes de la série est d’ailleurs celle où les six amis tentent de s’assurer qu’il n’est pas mort et décident de le piquer, via une longue perche fabriquée avec des baguettes chinoises. Malgré tout ça, on n’a jamais réussi à voir le visage de l’ugly naked guy (en version originale)… Le mystère est tel qu’un journaliste du Huffington Post a mené l’enquête, il y a quelques années, et a découvert que c’est un certain Jon Haugen qui prêtait ses traits au mythique voisin de Monica.

Le narrateur dans Jane The Virgin

La voix off de Jane The Virgin est la base de la série CW. Aussi loufoque et déjanté que Rogelio, le narrateur garde son identité secrète depuis maintenant 4 saisons. Mais, comme l’a un jour confié la productrice Jennie Snyder Urman à TVLine, il apparaîtra bien à l’écran : « (Tous les indices récoltés) prendront sens au bout d’un moment. Mais son identité sera dévoilée à la fin de la série. (Ce gros moment) fera partie des deux dernières scènes ». Depuis, les théories fusent sur la Toile et certains fans vont jusqu’à penser qu’il s’agit de… Mateo, le fils de Jane.

Madame Columbo dans Columbo

Il a beau être l’un des plus grands détectives de l’histoire des séries, Columbo a toujours réussi à garder sa vie privée privée. Le meilleur exemple est le mystère permanent autour de l’identité de son épouse. Et pourtant, ce n’est pas faute d’en parler (cf les nombreuses références de Columbo à sa femme). En 1979, une série intitulée Madame Columbo a vu le jour, mettant en scène l’épouse du célèbre lieutenant… jusqu’au jour où les créateurs ont finalement décidé de renommer le show Kate Loves a Mystery. Histoire de ne pas briser un tel mythe.

Bob Sacamano dans Seinfeld

Dans l’univers déjanté de Seinfeld, certains mystères ne sont jamais vraiment résolus. Par exemple, on ne sait pas à quoi ressemble le fameux Bob Sacamano. L’ami complètement fou de Kramer vit des trucs dingues, voire flippants (c’est lui qui a attrapé la rage), et offre à son pote des anecdotes priceless.

Fey Sommers dans Ugly Betty

L’intrigue d’Ugly Betty démarre juste après la mort de Fey Sommers, rédactrice en chef du magazine Mode. C’est Daniel Meade, le fils inexpérimenté du patron Bradford Meade, qui est choisi pour lui succéder au grand dam de la directrice artistique Wilhelmina Slater. Lors de ses rares et brèves apparitions à l’écran (via des flashbacks ou images de médias), Fey Sommers cache sa tête sous de grosses lunettes de soleil et une perruque blonde… Anna Wintour, es-tu là ?

Charlie Townsend dans Drôles de dames

Charlie Townsend est l’exemple le plus emblématique de « personnage culte qui n’apparaît jamais à l’écran », on le sait tous. Aussi bien dans les films que dans la série Drôles de dames (ou Charlie’s Angels en VO), l’enquêteur privé ne dévoile jamais son visage et contacte uniquement ses détectives privées par téléphone pour leur confier des missions.

BONUS

« Gossip Girl » dans Gossip Girl

« Ici Gossip Girl, celle qui révèle au grand jour ce que l’élite new-yorkaise se donne tant de mal à cacher… ». La douce voix de Kristen Bell a accompagné les aficionados de Gossip Girl du premier au dernier épisode, jusqu’à ce qu’on découvre que la célèbre blogueuse de l’Upper East Side était en fait Dan Humphrey. Ah.

-A dans Pretty Little Liars

Tous les personnages de Pretty Little Liars ont un jour été suspectés de porter le masque du grand méchant -A, c’est dire. Pendant des années, son identité est resté l’un des plus gros mystères de la télévision, à tel point que certains fans ont lâché l’affaire en cours de route. Mais tous ont quand même été checker l’identité du personnage (spoiler alert : c’est CeCe) le jour J.

Le « tireur à la cagoule » (Black Hood) dans Riverdale

Riverdale tient son grand méchant avec le tireur à la cagoule. Introduit dans les dernières minutes du season finale de la saison 1, le Black Hood est un serial killer qui fait régner la terreur dans la ville. L’épisode 9 de la saison 2 a dévoilé son identité… mais de nombreux fans n’y croient pas. Affaire à suivre.

Diane dans Twin Peaks

Avant la sortie du revival en 2017, l’identité de Diane était l’un des plus grands secrets de la série de David Lynch. La secrétaire de Dale Cooper existe dans l’imaginaire des fans durant les deux premières saisons, puisqu’on voit l’agent du FBI s’adresser à elle par le biais de son magnétophone uniquement. Dans la saison 3, Diane apparaît enfin à l’écran, jouée par l’actrice Laura Dern.

Eliott Azoulai
Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter