11 séries qui sont devenues meilleures grâce à l’arrivée de CE personnage

Parfois, l’introduction d’un personnage chamboule l’intrigue et la rend encore plus passionnante. Demandez aux scénaristes de The Vampire Diaries, Pretty Little Liars ou encore Dynasty, ils en savent quelque chose !

Certains séries connaissent un vrai bouleversement suite à l’arrivée d’un personnage – joué par un(e) acteur(rice) ultra charismatique. La preuve avec ces 11 exemples.

Alexis Carrington dans Dynasty

De 1981 à 2017, le monde des Carrington n’est rien sans Alexis ! Principale antagoniste du show, l’ex-femme de Blake est l’atout qu’il manquait à Dynasty pour en faire un soap opera de qualité. Ce n’est pas un hasard si Alexis a souvent été présentée comme « la version féminine de J.R. » dans Dallas. Incarnée par Joan Collins dans la série originale, puis par Nicollette Sheridan dans le reboot de The CW, Alexis Carrington est l’une des mean girls iconiques de l’histoire des séries, à tel point que de nombreux showrunners – du papa d’Ugly Betty à celui d’Empire – avouent s’être inspirés de son personnage.

Spike dans Buffy contre les vampires

Comme Game of Thrones ou The Big Bang Theory, la série Buffy contre les vampires s’est véritablement révélée lors de sa deuxième saison. Et cela passe par l’introduction du personnage campé par James Marsters, aka Spike. Le vampire blond platine était supposé rester le temps de quelques épisodes seulement, mais son incroyable popularité auprès des fans a conduit les producteurs à le faire revenir, puis devenir l’un des principaux love interests de Buffy.

Katherine Pierce dans The Vampire Diaries

En plus de bénéficier d’une scène d’intro absolument géniale, Katherine Pierce a boosté l’intrigue de The Vampire Diaries et renforcé le triangle amoureux central entre Stefan, Elena et Damon. Chaque teen série surnaturelle a besoin d’un big bad pour donner du piquant à l’histoire et offrir des scènes choc au public, et le doppelgänger d’Elena a fait le job à merveille. Si l’on entend parler de son personnage dès les premiers épisodes, Katherine n’arrive qu’à la toute fin de la saison 1 et devient LA méchante de la saison 2 !

Liam Court dans 90210

On a tendance à l’oublier – sauf les fans, bien sûr – mais Matt Lanter n’était pas le lead masculin du show à ses débuts… C’était Dustin Milligan, aka Ethan Ward ! Néanmoins, le contrat de ce dernier n’a pas été renouvelée pour la saison 2, pour raisons créatives, et c’est Liam qui a été propulsé sur le devant de la scène. Le bad boy de 90210 fait sa première apparition dans l’épisode 16 de la saison 1 et s’impose vite comme le love interest parfait pour Naomi. Mais c’est finalement son idylle avec Annie (coucou le triangle amoureux) qui va conquérir les fans !

Addison Montgomery-Shepherd dans Grey’s Anatomy

Personne ne l’avait vue venir, et c’est sans doute pour ça qu’elle a eu un tel impact sur les intrigues (sentimentales) de Grey’s Anatomy ! Addison Montgomery-Shepherd, l’épouse du Docteur Mamour, arrive comme un bon gros rebondissement soapesque et vient tout « gâcher » entre Meredith et Derek. Cependant, les fans vont vite comprendre qu’il est plus facile de s’attacher à Addison que de la détester… La meilleure preuve est clairement la commande d’un spin off qui lui est dédié : Private Practice, qui aura eu le mérite de durer 5 saisons sur ABC.

Eli Gold dans The Good Wife

On a du mal à imaginer l’univers de The Good Wife sans le personnage d’Eli Gold. Introduit dans l’épisode 15 de la première saison, le directeur de campagne de Peter Florrick apporte une touche de fraîcheur et d’humour au show judiciaire, qui n’est pas négligeable. À la fois expert en communication, maître de la manipulation et showman, Eli voit son personnage gagner en profondeur au fil des saisons – comme tous les autres héros de TGW, cela dit. Puis il a également permis d’introduire Marissa Gold *sa fille* devenue un personnage emblématique du spin off The Good Fight.

Amanda Woodward dans Melrose Place

Que serait-il resté de Melrose Place si Aaron Spelling n’avait pas appelé Heather Locklear, sa Special Guest Star, à la rescousse ? Probablement pas grand-chose… Spin off de la cultisme Beverly Hills 90210, feuilleton emblématique des années 90 et quintessence du soap opera comme on les aime, Melrose Place a pris son envol avec l’arrivée du personnage d’Amanda Woodward, dans l’épisode 21 de la première saison. La patronne la plus badass des nineties donne un vrai coup de fouet aux intrigues et cela se ressent sur les audiences. Le quotidien tranquille des habitants de 4616 Melrose Place prend un tournant plus dramatique et plus over-the-top, une fois que Heather Locklear – enfin, Amanda – se pointe et rachète la résidence. Bref, plus rien ne sera jamais comme avant et ON ADORE.

Caleb Rivers dans Pretty Little Liars

Aux yeux de la majorité des fans des Little Liars, la vie sentimentale de Hanna est quasi inexistante avant l’arrivée de Caleb. C’est dans l’épisode 14 de la saison 1 qu’est introduit le jeune homme, à la fois secret, mystérieux, geek et husband material (« digne d’être un mari parfait »). Parfois, les meilleures choses se font attendre, ce qui fut le cas de la relation goals entre Hanna et Caleb.

Ling Woo dans Ally McBeal

20 ans après, on se souvient d’Ally McBeal pour les hallucinations de son héroïne, les extravagances de John Cage ou les punchlines de Ling Woo. Interprétée par Lucy Liu, l’avocate la plus bitchy de chez Cage & Fish débarque au début de la saison 2 et s’impose rapidement comme un personnage incontournable de l’univers crée par David E. Kelley.

Cole Turner dans Charmed

Tous les inconditionnels de Charmed vous le diront : il y a un avant et un après-Cole dans la série ! Et pour cause, l’acteur Julian McMahon arrive dès le season premiere de la saison 3, où l’on découvre tout de suite sa double identité. Il est à la fois Cole, l’adjoint du procureur à la gueule d’ange qui fait craquer Phoebe, et Balthazar, puissant démon que doivent combattre les soeurs Halliwell. Considérée par de nombreux fans comme LA meilleure période du show, la troisième saison de Charmed offre une storyline centrale beaucoup plus feuilletonnante que les précédentes, marquée notamment par la relation amoureuse *interdite* sulfureuse entre Phoebe et Cole. Exit Piper et Leo.

BONUS : Brooke Davis dans Les Frères Scott

Le pilote des Frères Scott présente pas mal de caractéristiques qui ont fait tomber les téléspectateurs amoureux de Tree Hill et ses habitants, mais l’absence de Brooke Davis se fait cruellement ressentir aussi. Ça manque de piquant, de sassiness, de fun, bref de Sophia Bush. Brooke n’est là qu’à partir du deuxième épisode, soit le véritable commencement de l’aventure One Tree Hill pour beaucoup…


Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter