7 choses qui prouvent que Charmed est la parfaite série des années 90

Pour le 20ème anniversaire de Charmed, la rédac’ de Serieously revient sur 7 aspects qui en font la série ultime des années 90. Hashtag nostalgie.

Les vêtements des sœurs Halliwell respirent les nineties

On reconnaît une série des années 2000 et surtout des années 90 grâce aux habits de ses protagonistes. Charmed en est l’exemple ultime grâce à sa mode bien ancrée dans l’époque et les vêtements aux couleurs flashy de Prue, Piper, Phoebe et Paige.

On ne fait plus des génériques comme celui-là

Partie intégrante de l’identité de Charmed, son générique rythmé par le morceau « How Soon Is Now ? » de Love Spit Love est cultissime. À coups d’effets spéciaux et d’images de la série, il nous plonge dans l’univers des sœurs Halliwell en un rien de temps. Clairement il est de plus en plus difficile de trouver des génériques de cette trempe sur nos écrans en 2018. Mises à part les productions Netflix et du câble, on compte sur les doigts d’une main le nombre de séries de networks à encore avoir une séquence d’intro digne de ce nom.

Elles utilisent un téléphone fixe et lisent le journal

Comme 99,9% des gens, à l’aube du millénaire, les sœurs Halliwell ramassaient le journal sur leur porte chaque matin, utilisaient un téléphone fixe pour passer des coups de fil et avaient un poste de télévision comme on n’en fait plus dorénavant. Les nouvelles technologies étaient bel et bien absentes du salon de Prue, Piper et Phoebe.

Il y a toujours une « morale » en fin d’épisode

On sent la pâte Aaron Spelling – ce géant des séries qui a produit Dynasty, Beverly Hills 90210 ou encore 7 à la Maison – dans Charmed : chaque épisode se conclut sur une note positive et moralisatrice. Nos héroïnes tirent une petite leçon des évènements auxquels elles ont été confrontées dans l’épisode. Cela peut prendre la forme d’une discussion autour de l’utilisation de leurs pouvoirs dans la vie de tous les jours, par exemple. Rares sont les épisodes de Charmed à s’achever sur un cliffhanger.

Chaque saison compte une vingtaine d’épisodes

Ça peut paraître dérisoire, mais à l’heure de Netflix il y a de moins en moins de séries à 22 épisodes la saison. Charmed est la parfaite série formatée de network des années 90, étant donné que chaque saison comptabilise 22 épisodes et que chaque épisode dure 42 minutes. Clairement les plateformes de streaming type Netflix ont changé les règles du game de nos jours, où une saison peut aller de 8 à 13 épisodes. Attention, la plupart des séries diffusées sur des grandes chaînes américaines (type Riverdale, Grey’s Anatomy, Supernatural…) restent sur un format similaire à celui de Charmed.

Les effets spéciaux jugés cheap

Mais on ne changerait ça pour rien au monde.

La série est rediffusée tous les ans à la télévision (car on ne s’en lasse pas)

Au même titre que Buffy contre les vampires, Une Nounou D’Enfer et bien d’autres classiques des années 90, Charmed est multi-rediffusée à la télévision française. Pas une année s’écoule sans qu’une chaîne du groupe M6 ne repasse les aventures des sœurs Halliwell, toujours avec succès et surtout nostalgie pour des millions de téléspectateurs.


Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter