Aladdin : 13 détails cachés dans le film Disney que vous n’aviez pas vus

Publié le 12 octobre 2020 - 20h00

 

Les films d’animation Disney sont réputés pour regorger de petites références mignonnes, dissimulées dans les dessins. Aladdin ne déroge pas à la règle avec de nombreux détails cachés auxquels vous n’aviez peut-être jamais fait attention.

Mickey au marché

Mickey dans Aladdin

© Disney

Comme souvent dans les films Disney, une association d’objets forme les contours de la silhouette de Mickey Mouse. Lorsque Jasmine quitte le palais pour découvrir Agrabah, elle passe devant un étal où l’on peut voir trois fruits suspendus, dont la position rappelle le célèbre personnage aux grandes oreilles.

Comme Cendrillon

Références à Cendrillon dans Aladdin

© Disney

Moins évidentes à repérer, deux références au film Cendrillon sont cachées dans l’une des salles du palais. Il s’agit d’un carrosse miniature tiré par des chevaux et rangé dans un petit meuble, puis de la robe bleue de la princesse qu’il est possible d’apercevoir sous les rideaux d’une lampe. Des détails particulièrement discrets et difficiles à voir pour un spectateur peu concentré.

Du muscle à la Schwarzenegger

Easter Egg Schawrzenegger Aladdin

© Disney / Universal Pictures

Dès qu’il sort de sa lampe, le génie se lance dans une démonstration d’imitations et de tours en tous genres. Pendant un instant, il fait gonfler les muscles et prend une pause de bodybuilder. Clin d’œil au comédien Arnold Schwarzenegger et à ses années consacrées au culturisme.

Un ton à la de Niro

Robert de Niro Aladdin

© Disney / Columbia Pictures

Toujours dans la même scène, le génie s’offusque lorsqu’Aladdin remet en doute ses compétences. Il prend alors le ton énervé de Robert de Niro dans Taxi Driver et fait, par la même occasion, sourire les spectateurs les plus cinéphiles.

Un Pinocchio menteur

Easter egg Pinocchio dans Aladdin

© Disney

Lorsqu’Aladdin promet au génie de le libérer avec son troisième vœu, ce dernier n’en croit pas un mot et traite le jeune homme de menteur. Il se métamorphose alors en Pinocchio, dont le nez s’allonge énormément. Une manière d’offrir une rapide apparition à un ancien personnage Disney pour qu’il fasse un petit coucou au jeune et nouveau public.

Un Sébastien qui en pince pour le génie

Easter egg Sébastien dans Aladdin

© Disney

Alors qu’Aladdin fait le vœu d’être changé en prince, le génie commence à chercher une recette magique. Il évoque plusieurs ingrédients inutiles, dont le crabe. Puis, il fait ensuite apparaître Sébastien, le musicologue très distingué de sa majesté dans La Petite sirène, plus communément considéré comme le fidèle compagnon d’Ariel.

Abu et son immatriculation sur mesure

Immatriculation Abu dans Aladdin

© Disney

Changer un voleur en prince ne se fait pas en un claquement de doigts ! Il faut plusieurs essais avant d’atteindre la perfection. Ainsi, le génie teste de nombreux moyens de transport avant de choisir l’éléphant. Pour cela, il transforme donc le petit singe d’Aladdin en de nombreux objets et animaux, dont une jolie voiture rouge, immatriculée « Abu-1 ».

La Bête joueuse

La Bête dans Aladdin

© Disney

En regardant très attentivement la pile de jouets du Sultan, il est possible d’y reconnaître la créature de La Belle et la Bête. Le film d’animation est sorti en 1991, soit juste un an avant Aladdin. La référence s’imposait, donc !

Un tout petit Iago

Easter egg Iago dans Aladdin

© Disney

Dans ce même tas de figurines, un minuscule Iago apparaît au-dessous de l’éléphant. Un clin d’œil amusant à l’oiseau de Jafar, véritable pipelette bien énervée.

Des airs de Jack Nicholson

Jack Nicholson dans Aladdin

© Disney / Columbia TriStar Films

Parmi les nombreuses imitations du génie, les spectateurs peuvent reconnaître celle de l’acteur Jack Nicholson. Entre ses sourcils mythiques et ses lunettes de soleil, impossible de s’y tromper !

Le voyage en Grèce

Temple de Zeus Aladdin

© Disney

Quand Aladdin embarque Jasmine pour un rêve bleu, tous deux s’envolent vers des contrées lointaines. On observe alors qu’ils passent devant le temple de Zeus, que l’on retrouve cinq ans plus tard dans le film d’animation Hercule. Une sorte de mise-en-bouche pour les spectateurs de l’époque.

Un Rajah aux grandes oreilles

Easter egg Mickey Aladdin

© Disney

Après que Jafar a été enfermé dans la lampe, tous ses enchantements disparaissent. Rajah, qu’il avait changé en bébé tigre, retrouve ainsi sa taille normale. Et après avoir fait 35 retours en arrière et pressé 75 fois le bouton « pause », vous aurez peut-être la chance d’apercevoir le compagnon de Jasmine prendre brièvement les traits de Mickey Mouse. Voilà un easter egg qui se mérite !

Une tête de Dingo

Easter egg Dingo dans Aladdin

© Disney

A la toute fin du film, Aladdin libère le génie, qui s’empresse de faire ses valises pour partir en vacances. Il adopte alors une tenue plus décontractée et enfile une casquette à l’effigie de Dingo. Une référence au personnage canin de Disney, mais également au parc d’attractions dans lequel ce couvre-chef est vendu avec les goodies.

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email