Candlelight : un concert de musiques d’animes comme vous n’avez jamais entendu, à la lueur des bougies

Partage
Lien copié !

Un concert éclairé à la bougie ça vous dit ? Fever et Candlelight sont là pour vous faire passer une soirée que vous ne risquez pas d’oublier. Une heure de musiques d’animes jouées au piano, dans une ambiance intime et immersive. Serieously a rencontré le directeur artistique Solal Azeroual, qui nous en dit plus sur son concept, qui connaît déjà un énorme succès.

L’année va parfaitement se terminer pour les fans d’animes grâce à Fever. La plateforme spécialisée dans les événements et découverte de nouveaux loisirs originaux, va proposer un concert de musique d’animes avec son concept Candlelight (une soirée à réserver à cette adresse). Une heure de musique jouée au piano dans une ambiance jamais vue pour un tel événement : une atmosphère intime, éclairée à la seule lueur des bougies, comme l’indique la description.

Des musiques d’animes comme jamais entendues

Le rendez-vous est donné au Théâtre Mogador et propose une soirée de rêve pour tous les fans : « Vis les plus belles musiques d’animes sous un nouveau jour en plein coeur de Paris. Le prestigieux Théâtre Mogador s’illuminera de centaines de chandelles pour une immersion complète dans l’univers de l’animation japonaise. Revis le générique mythique de Dragon Ball en direct, frémis avec la Princesse Mononoké et plonge avec Naruto dans le monde des ninjas à la lueur des bougies. »

Candlelight
Luc Faure

Ce concert à la bougie ne se fait pas dans une salle de concert spécialement prévue pour une soirée musicale, mais dans un lieu plus atypique dans Paris. Si celui sur les musiques d’animes se déroule au Thêatre Mogador, d’autres concerts peuvent avoir lieu au théâtre du musée Grevin, à la Monnaie de Paris ou encore dans les jardins du musée de Montmartre.

Interrogé par Serieously, Solal Azeroual, le directeur artistique de Candlelight, nous explique comment se déroule le processus de sélection des salles, spécialement choisies pour ces occasions : « Je passe beaucoup de temps à les sélectionner pour leur acoustique, je suis très sollicité par des salles, qui veulent qu’on y produise nos concerts, donc on en a de plus en plus, mais beaucoup ne sont pas adaptées. Mon but c’est de trouver LE lieu atypique, qui puisse avoir une acoustique suffisamment bonne pour que les musiciens prennent du plaisir à y jouer, et que le public comprenne que même dans le noir, le lieu dans lequel ils se trouvent est un lieu un peu privilégié.  »

« On donne un nouveau souffle à la musique classique en répondant à une demande du public. »

En ce sens, « Candlelight ce n’est pas un concert, c’est un concept, une expérience immersive où le public abandonne son téléphone et passe une heure à profiter des musiques, applaudir, vivre le moment. Ce concept remet les instruments classiques au goût du jour. Notre objectif avec Fever c’est de se dire qu’il ne faut pas qu’on abandonne la musique classique mais qu’on lui donne un nouveau souffle en répondant à une demande du public. »

Une nouvelle expérience pour un public qui n’est pas forcément familier avec la musique classique et ses instruments. Et ces concerts Candlelight offrent une vraie immersion, avec un échange entre le public et le musicien. « Par exemple, le pianiste pour le concert des musiques d’animes s’éclate sur scène, il prend un plaisir fou. » comme l’explique Solal Azeroual.

Candlelight
Luc Faure

Et si ce concert du 27 décembre est centré sur les musiques d’animés, de nombreux thèmes différents ont eu droit – ou auront droit – à leur concert Candlelight. Au départ, la musique classique et ses grands noms étaient au centre des événements, avant que les choses n’évoluent :

« J’ai commencé ce concept de concerts avec du Chopin, du Mozart, du Beethoven. L’année où j’ai commencé ces concerts Candlelight c’était le 250ème anniversaire de sa naissance et puis on est passé à John Williams (Harry Potter, Star Wars), Hans Zimmer (avec Pirates des Caraïbes), puis Ennio Morricone, les musiques de Walt Disney. Et puis en plein moment du second confinement, les Daft Punk ont annoncé leur séparation, et au lieu de m’attrister sur cette nouvelle, j’ai immédiatement appelé un professeur du conservatoire et on a passé une journée entière à jouer des morceaux des Daft Punk. Et après cette journée de créations, j’ai proposé de faire ce concert. » nous explique-t-il.

Candlelight
Luc Faure

Avec ce concept, l’écoute du public est primordiale, et leurs envies sont une priorité pour Solal Azeroual : « Aujourd’hui on fait des concerts hommage à Coldplay, Taylor Swift ou encore ABBA. Y’a plus vraiment de limite, toutes les options musicales sont possibles.On offre la possibilité aux gens de choisir ce qu’ils veulent écouter, on ne leur impose pas une programmation. Ils viennent voir ce qui leur plaît spécifiquement. Donc je ne suis pas en concurrence avec les salles traditionnelles de la musique parce que je n’ai pas de programmation arrêtée, je travaille en fonction de ce que le public nous demande. Je ne travaille pas pour une salle mais pour un concept. »

Énorme succès en France, les concerts Candlelight le sont aussi en Europe et dans le monde entier. Fever est une application disponible dans « 40 villes en Europe, 35 villes aux Etats-Unis et Canada, mais aussi Asie Pacifique, Australie, Mexique, Brésil. L’idée c’est que quand je crée un concert Candlelight, je ne le fais pas uniquement pour Paris mais pour partout dans le monde. » nous dit-il. Candlelight est un événement global qui attire tout autour du globe.

Le concert spécial musiques d’animes donne donc rendez-vous aux fans le 27 décembre prochain, et le programme est beau, très beau :

Programme de ce concert de musiques d’animes :

– Joe Hisaishi et Miyazaki : Voyage de Chihiro – One Summer’s Day, Le château dans le ciel, Totoro – Path of the Wind, Princesse Mononoké, Le château ambulant et Kiki la petite sorcière.

Attaque des Titans : Sasageyo et My war

Naruto : Sadness and Sorrow et Blue Bird

One Piece : The strongest man et We are!

Parasyte : Kiseijuu et Next to You

Mais aussi : Demon Slayer (Kimetsu no Yaib), un medley des musiques de Dragon Ball Z, GT et Super, Tokyo Goul (Unravel), Your Lie in April (My lie), Your Name (Kimi no na wa) et Fullmetal Alchemist – Brotherhood.

Pour réserver vos places, rendez-vous à cette adresse. Et si vous souhaitez découvrir toute l’offre des événements Candlelight, vous pouvez voir la liste des différents concerts de prévu ici.

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !

Les 10 acteurs de séries les mieux payés de tous les temps

Les 10 acteurs de séries les mieux payés de tous les temps

A star is born, Dirty Dancing, Moi moche et méchant… tous les films à voir à la télévision avant les fêtes

A star is born, Dirty Dancing, Moi moche et méchant… tous les films à voir à la télévision avant les fêtes

Lire aussi
Stranger Things : 5 lieux de tournage de la saison 4 à visiter dans la vraie vie

Stranger Things : 5 lieux de tournage de la saison 4 à visiter dans la vraie vie

Miraculous : une croisière immersive à Paris te propulse aux côtés de Ladybug et Chat Noir

Miraculous : une croisière immersive à Paris te propulse aux côtés de Ladybug et Chat Noir

Treat yoself : la sélection spéciale fête des mamans

Treat yoself : la sélection spéciale fête des mamans

Stranger Things : l’Upside Down débarque à Paris pour une expérience immersive unique

Stranger Things : l’Upside Down débarque à Paris pour une expérience immersive unique

Minute cool : une expérience immersive Bridgerton débarque à Paris

Minute cool : une expérience immersive Bridgerton débarque à Paris

Harry Potter : remporte un dîner dans le bureau de Dumbledore

Harry Potter : remporte un dîner dans le bureau de Dumbledore

Minute cool : un escape game Koh-Lanta débarque à Paris

Minute cool : un escape game Koh-Lanta débarque à Paris

Astro : la sélection cadeaux spéciale Capricorne

Astro : la sélection cadeaux spéciale Capricorne

Sélection Noël : 10 cadeaux à offrir édition hommes

Sélection Noël : 10 cadeaux à offrir édition hommes

Maman j’ai raté l’avion : Airbnb loue la maison de Kevin dans le film culte pour une nuit

Maman j’ai raté l’avion : Airbnb loue la maison de Kevin dans le film culte pour une nuit