Celebrity Hunted – Chasse à l’Homme : Franck Gastambide & Ramzy, « il y a une tension qui ne tombe jamais » (INTERVIEW)

Partage
Lien copié !

Amazon Prime Video lance sa toute nouvelle émission Celebrity Hunted – Chasse à l’Homme le 29 octobre 2021. A cette occasion, Serieously a rencontré Franck Gastambide & Ramzy Bedia qui se souviendront toute leur vie de cette folle aventure.

Celebrity Hunted – Chasse à l’Homme met au défi quatre binômes d’acteurs, sportifs, chanteurs et influenceurs de disparaître pendant dix jours. Leur objectif est de semer des experts de la cybersécurité qui ont pour but de les attraper avant que les célébrités n’atteignent leur point d’arrivée. Les duos en cavale sont composés de Dadju et Darcy, Squeezie et Seb La Frite, Laure et Florent Manaudou et Franck Gastambide et Ramzy Bedia. Ce sont avec ces derniers que nous nous sommes entretenus.

Qu’est-ce qui vous a motivés à accepter l’aventure Celebrity Hunted ?

Franck Gastambide : pour nous c’est un super cadeau que nous a fait Amazon Prime ! Car on se voit tout le temps avec Ramzy et là ils nous ont dit « vous allez vous voir tous les jours, mais seulement vous allez partir en cavale et avoir des flics à vos trousses ».

Avez-vous eu des appréhensions lorsque vous avez su l’identité de votre binôme ?

Franck Gastambide : Du tout car c’est une force énorme qu’on se connaisse déjà très bien avec Ramzy. Je sais ce que je vais attendre de lui, ce qu’il va m’apporter et il sait ce que je vais gérer. Et pour l’anecdote, la production a tout d’abord trouvé mon numéro de téléphone car le sien est plus compliqué à avoir. Ils m’ont demandé avec qui je voulais faire l’émission et je leur ai dit que je ne partirai pas sans Ramzy.

celebrity-hunted-chasse-a-lhomme-ramzy-franck
© Amazon Prime Video

Quel a été le point fort, et le point faible de votre binôme au cours de la traque de Celebrity Hunted ?

Franck Gastambide : Concernant Ramzy, sa plus grande qualité est son imagination, car ce sont principalement ses idées qui nous ont fait avancer dans le jeu.

Ramzy Bedia : Et un défaut pour Franck je dirai l’hygiène (rire).

Comment avez-vous choisi les complices qui ont contribué à votre cavale ?

Ramzy Bedia : Tout notre plan a été préalablement préparé, et par Franck d’ailleurs ! Moi je tournais à ce moment-là donc je ne pouvais pas m’en occuper. C’est lui qui a organisé la quasi totalité de notre fuite.

Franck Gastambide : Ce qui est aussi intéressant dans notre binôme, c’est que notre organisation a été la même que lorsque je fais un film. C’est-à-dire que j’écris les scénarios et après Ramzy met sa touche en envoyant ses idées de scènes et ses éclairs de génie. Et là il s’est passé la même chose que lorsqu’on prépare un long-métrage, c’est-à-dire que je préparais le terrain et lui repassait dessus pour améliorer le tout.

Ramzy Bedia : J’essaye de dynamiter ce qu’il a construit. Tout en faisant gaffe à ne pas casser les murs porteurs.

Franck Gastambide : Mais sinon oui, on a écrit notre plan comme si l’on préparait un scénario de film, en faisant participer nos amis qui travaillent dans le cinéma et chacun dans leur spécialité. Du pilote d’hélico jusqu’au mec qui fait des masques en passant par celui qui loue des faux camions de pompiers. Mais la différence c’est qu’il y a eu des tas de moments où il a fallu qu’on improvise et qu’on trouve de nouvelles idées. Parce qu’on se trompait et on pensait être plus malin que les experts… alors que non !

celebrity-hunted-chasse-a-lhomme-2
© Amazon Prime Video

Quelle a été la principale difficulté rencontrée lors de votre cavale ?

Franck Gastambide : Clairement de ne pas se faire attraper. Il n’était pas du tout question pour nous de perdre Celebrity Hunted.

Ramzy Bedia : Il y a une tension qui ne tombe jamais, même quand on va se coucher. On s’endort avec un stress énorme et on se réveille avec ce stress. Et cette adrénaline est superbe. Parce qu’en plus on ne sait pas où sont nos poursuivants. On ne sait pas quelle tête ils ont, où ils se trouvent… dès qu’on fait une erreur on se dit « mais ils sont peut-être là ! ». L’inconnu et le fait de ne rien savoir nous faisaient paniquer.

Celebrity Hunted – Chasse à l’Homme est disponible sur Amazon Prime Video dès le 29 octobre 2021.

Alexis Savona

Alexis Savona

Journaliste

Suivez nous !

Elite : la série espagnole renouvelée pour une saison 6 par Netflix

Elite : la série espagnole renouvelée pour une saison 6 par Netflix

Vikings : qui a couché avec qui dans la série ? Le quiz ultime

Vikings : qui a couché avec qui dans la série ? Le quiz ultime

Lire aussi
Manipulations : Marc Ruchmann, « je n’avais jamais abordé ce sujet du côté du bourreau » [INTERVIEW]

Manipulations : Marc Ruchmann, « je n’avais jamais abordé ce sujet du côté du bourreau » [INTERVIEW]

Interview avec le mangaka français Victor Dermo : « Je n’avais jamais lu de manga avec des protagonistes noirs »

Interview avec le mangaka français Victor Dermo : « Je n’avais jamais lu de manga avec des protagonistes noirs »

Gossip Girl : Thomas Doherty, « Max a élargi mes notions préconçues sur l’identité sexuelle et le genre » [Interview]

Gossip Girl : Thomas Doherty, « Max a élargi mes notions préconçues sur l’identité sexuelle et le genre » [Interview]

The Unusual Suspects : Jessica Redenbach, « le braquage est une métaphore qui représente bien le féminisme » [INTERVIEW]

The Unusual Suspects : Jessica Redenbach, « le braquage est une métaphore qui représente bien le féminisme » [INTERVIEW]

Les Simpson : personnage préféré, court-métrage su Disney+, notre interview du showrunner Al Jean

Les Simpson : personnage préféré, court-métrage su Disney+, notre interview du showrunner Al Jean

Many Saints of Newark : Ray Liotta, « Il n’est pas nécessaire d’avoir vu Les Soprano pour apprécier le film » [Interview]

Many Saints of Newark : Ray Liotta, « Il n’est pas nécessaire d’avoir vu Les Soprano pour apprécier le film » [Interview]

Last Night in Soho : Thomasin McKenzie, “J’ai tout de suite réalisé que ce film allait être particulier » [Interview]

Last Night in Soho : Thomasin McKenzie, “J’ai tout de suite réalisé que ce film allait être particulier » [Interview]

The Black Phone : interview de Scott Derrickson, « je voulais explorer la peur qui dominait ma propre enfance »

The Black Phone : interview de Scott Derrickson, « je voulais explorer la peur qui dominait ma propre enfance »

Kaiju n°8 : Louis-San, « La grosse particularité, c’est que le héros n’est pas un gamin rempli de rêves » [Interview]

Kaiju n°8 : Louis-San, « La grosse particularité, c’est que le héros n’est pas un gamin rempli de rêves » [Interview]

J’ai menti : Thierry Neuvic, « C’est un polar assez profond qui aborde des thèmes intéressants » [Interview]

J’ai menti : Thierry Neuvic, « C’est un polar assez profond qui aborde des thèmes intéressants » [Interview]