Desperate Housewives : 10 détails qui donnent un sacré coup de vieux

Publié le 26 juin 2020 - 10h41

C’est un premier détail qui file un vrai coup de vieux : le premier épisode de Desperate Housewives a été diffusé il y a 16 ans… Oui, déjà. Des choses ont bien changé et évolué. La preuve avec ces 10 exemples qui vont vous faire dire « ok, le temps passe vite ».

Personne n’a de portable dans Desperate Housewives

Impossible de s’imaginer aujourd’hui être sans portable. Pourtant, c’est la vie que menaient les Desperate Housewives dans les premières saisons puisque si vous remarquez bien, aucune d’entre elles n’en possède. Exemple précis dans l’épisode 5 de la première saison lorsque Susan a un rendez-vous galant avec un policier. Elle décide de rentrer, mais n’a aucun moyen d’appeler quelqu’un pour venir la chercher. Elle demande alors aux personnes aux alentours où se trouve la cabine téléphonique la plus proche, avant qu’on lui prête un téléphone portable.

Les looks des housewives

Des quatre protagonistes, Susan est sûrement LE personnage qui a un look typique des années 2000 ! Tout au long des saisons, elle porte régulièrement son petit jean toujours assez large en bas, ce qui était totalement la mode à l’époque. A noter aussi que le petit débardeur avec des couleurs vives était aussi tendance, mention spéciale à Gaby qui en portait régulièrement ! Bref, nos housewives ont clairement suivi la mode de ces années-là, et ça se voit !

Les journaux

A l’époque pour connaître l’actualité, il fallait lire les journaux pour se tenir informer. Manque de bol, celui qui les distribue dans Desperate Housewives est un jeune garçon qui fait (très) mal son travail. Déjà, petit coup de vieux quand on sait que lancer les gazettes était un métier très répandu à l’époque. Mais ce n’est pas tout, au cours de la série les personnages ne perdent pas une miette des infos dans les journaux, exemple lorsque Zach exige que son père mentionne dedans que Mary Alice est décédée, ou encore lorsque Bree voit que George a annoncé publiquement leur mariage dans le journal. Aujourd’hui, internet peut largement faire tout ça sans problème.

Les voitures dans Desperate Housewives

Autre coup de vieux qui va vous faire tout drôle, les voitures. De nos jours pour ouvrir la fenêtre, on a juste à appuyer sur un bouton et ça se fait tout seul. Mais avant, il fallait remonter une molette pour qu’elle s’ouvre, c’était limite un sport ! Et c’est là qu’on remarque que Desperate Housewives ne date pas d’hier puisqu’on voit que c’était tourné à l’époque où les fenêtres devaient s’ouvrir via une molette, exemple dans l’épisode 8 de la saison 2 lorsque Gaby entre dans une voiture et que le conducteur « n’a pas de truc pour la fenêtre » .

Les cassettes audio

Bree et Rex voient tous les deux un psychologue pour maintenir leur couple. C’est bien connu, tout ce qui est dit lors des séances doivent rester secrets. Mais Bree ne connaît pas le secret professionnel ! Dans la première saison, elle découvre que Mary Alice voyait elle aussi le Dr Albert Goldfine. Elle décide alors de voler des cassettes audio sur lesquelles étaient enregistrées toutes leurs séances. On imagine qu’elle devait rembobiner avec un crayon la cassette pour tout réécouter depuis le début !

Les ordinateurs sont rares

En plus de manquer de téléphones portables, les habitants de Wisteria Lanes sont aussi pauvres en ordinateurs. Une phrase a notamment attiré notre attention et nous a surtout donné un sacré coup de vieux. Dans la saison 5, lorsque Karen veut faire des recherches au sujet de Dave, elle se rend chez Katherine en disant « Je viens chez vous parce que vous êtes la seule à avoir un ordinateur dans la rue« . Ça nous a mis une petite claque en entendant cette réplique.

 Andrew découvre Lost dans Desperate Housewives

En plus d’être un détail assez dingue, c’est un vrai coup de vieux ! Dans la première saison  on peut voir Andrew découvrir le tout premier épisode de Lost, qui est sorti en 2004 ! Et oui déjà. En réalité, la série était elle aussi diffusée sur ABC, soit la même chaîne de Desperate Housewives. Le show de J. J. Abrams est sorti quelques semaines avant celle de Marc Cherry, ce dernier a donc fait une petite référence à un autre programme phare de la chaîne, histoire de !

Tom ne connait pas Twitter !

Au tout début de l’épisode 22 de la saison 5, Lynette demande à Tom comment s’est déroulé son entretien. Manque de bol pour lui, ça ne s’est pas très bien passé puisqu’il a séché au sujet de Twitter. On lui a demandé s’il avait déjà utilisé le « twiterring » (appeler le réseau social de cette façon c’est déjà hilarant), et il répond que non car il ne sait pas ce que c’est. Par conséquent, c’est Lynette qui a dû lui expliquer ce qu’était Twitter.

Les jumeaux de Lynette ont (trop) grandi

Lorsque l’on parle des enfants de Lynette, plus précisément des turbulents jumeaux Porter et Preston, on les imagine toujours avec leur petite bouille d’ange. Du coup lorsque l’on tombe sur une photo d’eux aujourd’hui, on a clairement du mal à réaliser qu’ils ont grandi. Comme le montre l’image ci-dessus, ils sont limites méconnaissables ! Mais vous pouvez faire la même chose avec les autres enfants de Desperate Housewives, vous verrez que pour tous leur évolution fil un sacré coup de vieux.

Le message de Desperate Housewives

Bien que Desperate Housewives soit révolutionnaire sur le fait qu’elle mette en avant des personnages féminins, certains messages passés dans la série ont tout de même mal vieilli. Prenons l’exemple de la notion de maternité, toutes ont des enfants sauf Gaby, qui refuse catégoriquement d’en avoir. Ce qui était une bonne chose car cela voulait dire qu’une femme n’a pas besoin d’être mère pour être épanouie… Sauf que plus tard, le personnage d’Eva Longoria devient maman, donnant l’impression qu’il faut au final, absolument avoir des enfants pour être une femme heureuse.

Journaliste
Je suis le fils spirituel de Ted Mosby (How I Met Your Mother) & Fiona Gallagher (Shameless).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une fajita et un petit cocktail devant Crazy Ex-Girlfriend
Alexis Savona on EmailAlexis Savona on TwitterAlexis Savona on Youtube