Desperate Housewives : la vraie histoire derrière le départ de Nicollette Sheridan

Publié le 8 juin 2020 - 10h39

Si vous ne le saviez pas, le tournage de Desperate Housewives a été entaché par plusieurs histoires sujettes à controverses. Parmi elle, celle du départ de la série de Nicollette Sheridan, dont voici la vraie histoire.

 

Depuis la fin de Desperate Housewives en 2012, les masques tombent. Entre la mauvaise entente des actrices, les caprices et les rivalités, les tournages de la série culte ont connu bien plus d’un scandale. Parmi eux, celui entourant le départ de Nicollette Sheridan et de son personnage Edie Britt. Alors que son personnage a été tué, Nicollette Sheridan a poursuivi Marc Cherry en justice, l’accusant de lui avoir mis une « tape » pour lui montrer comment elle était supposée jouer une scène ainsi que d’avoir abusivement mis un terme à son contrat.

« J’ai été victime d’une agression par mon boss sur le plateau, je l’ai dénoncé et j’ai été virée de la série. Tout ceci est illégal. Il n’y avait personne pour me défendre, donc je sentais que je devais me défendre. » a rapporté l’actrice à The Talk en 2018.

Une querelle à l’issue fatale pour Desperate Housewives

En cause donc, Marc Cherry et son geste jugé de déplacé. Parce qu’elle ne se serait pas laissée faire et aurait parlé, Nicollette Sheridan aurait donc été simplement et purement évincée de la série. Pourtant, lors du procès Marc Cherry et son équipe ont assuré le contraire : la mort d’Edie Britt avait été prévue depuis bien longtemps. Une affirmation que rejette en bloc la principale concernée, et aurait assuré lors de ce même procès que Marc Cherry lui avait lui-même confirmé que sa place était assurée dès le début de la saison. L’actrice a également laissé entendre que son personnage avait de moins en moins de texte et avait été donc doucement placé sur la voie de sortie.

« J’ai été vilipendée parce que j’ai tenu bon pour protéger mes droits, pas seulement en tant que femme mais également en tant qu’être humain. Ce qu’il s’est passé à la fin de Desperate Housewives est dégradant et démoralisant« , a confié Nicollette Sheridan à Entertainment Weekly toujours en 2018. De son côté Marc Cherry a affirmé en 2012 que Sheridan s’était présentée au travail à plusieurs reprises sans connaître ses répliques et qu’elle avait fait des « commentaires insultants » lors de lectures des scénarios.

La suite, les fans de Desperate Housewives ne la connaissent que trop bien : Edie Britt est morte électrocutée après que sa voiture ait percuté un poteau électrique dans la saison 5. Dès lors, les dessous de la série culte des années 2000 n’ont eu de cesse de se dévoiler et de révéler un ciel bien sombre qui planait en réalité sur Wisteria Lane.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter