Grey’s Anatomy : les 10 plus grosses erreurs médicales de la série

17 juillet 2019 - 20h18

Qu’il s’agisse d’une erreur dans le scénario ou tout simplement d’une intrigue, Grey’s Anatomy a montré plusieurs erreurs médicales au cours de ses 14 saisons. En voici 10 exemples !

Sans trop de surprises, tout ce qu’on peut voir dans Grey’s Anatomy est rarement représentatif de la réalité médicale. Entre les médecins qui boivent beaucoup trop, qui couchent ensemble sur leur lieu de travail, mais aussi les dizaines et dizaines de cas que des chirurgiens ne verront qu’une fois, voire jamais dans leur carrière. Mais ce n’est pas tout, parfois les intrigues contiennent des erreurs médicales, qu’elles soient faites volontairement pour les personnages ou qu’ils s’agissent d’une erreur dans le scénario. On revient alors sur les 10 plus grosses erreurs médicales que Grey’s Anatomy a faites – et il y en a sûrement d’autres !

La fourchette dans le cou


Vous vous souvenez de cette femme qui arrive aux urgences avec une fourchette dans le cou ? Nous aussi, comment l’oublier ! Eh bien les médecins ont fait passer une IRM à la patiente alors même qu’elle avait encore cette fourchette dans le cou. Pour rappel, la machine qui produit les images d’une IRM est comme un énorme aimant… Imaginez une seconde les conséquences si vous y envoyez un patient avec une fourchette. Ce n’est pas pour rien qu’on vous demande d’enlever vos bijoux quand vous passez des radios !

Arizona se trompe de diagnostic

Encore une erreur qui vient probablement des scénaristes, dans un épisode, Arizona Robbins se trompe sur le terme médical qu’elle donne pour la maladie d’un bébé. Eh oui, elle dit que son foie est potentiellement en train de développer du « psoriasis », alors que c’est un terme qui désigne une malade cutanée. Le mot correct étant cirrhose. Oups.

S’entraîner à la chirurgie sur eux-mêmes


Dans la saison 5 de Grey’s Anatomy, les internes avaient tellement l’impression de ne rien apprendre qu’ils ont commencé à pratiquer quelques interventions médicales sur eux jusqu’à ce que Sadie pousse la chose plus loin et demande à ce qu’on lui enlève l’appendice. Bien évidemment, rien ne s’est passé comme prévu et ils auraient sûrement pu être tous virés.

Burke et sa main

À la fin de la saison 2, Preston Burke se fait tirer dessus, ce qui altère considérablement ses compétences car des nerfs de sa main droite ont été touchés. Malgré les opérations et la rééducation, sa main est prise de tremblements. Cependant, cela n’empêche pas Burke de continuer à opérer sur les cœurs des patients du Seattle Grace. Qui a envie qu’une main sujette à des tremblements soient responsables pour notre opération à cœur ouvert ? On ne comprend toujours pas qu’il n’ait pas été radié.

 

Callie oublie une éponge dans le corps d’un patient

Les erreurs médicales arrivent même dans la vraie vie car personne n’est infaillible. Callie le découvre de la pire des façons dans la saison 10, puisque l’un de ses patients porte plainte après qu’elle ait oublié une éponge dans son corps pendant l’opération. Bien que le patient en question, un snowboarder professionnel, ait été amputé, Callie n’est pas jugée coupable pour cette erreur. Incroyable non ?!

Bailey traite un patient sans l’accord des parents

Là encore cela se passe dans la saison 10, lorsque Bailey doit s’occuper d’un enfant avec une maladie immunitaire qui le force à vivre dans une bulle, isolé de tout le monde. Miranda a une idée de procédure expérimentale qui implique l’injection du VIH mais sans le virus (bien évidemment). Les parents refusent et Bailey décide de le faire quand même. Si le petit garçon est sain et sauf – et même sauvé – cela ne change pas les faits. Dans la réalité, Bailey ne s’en serait certainement pas sortie sans punition – voire pire.

Izzie coupe le câble du LVAD de Denny

Cela reste sans hésitation la plus grosse erreur médicale faite dans Grey’s Anatomy et le fait qu’Izzie puisse encore pratiquer la médecine après cet incident est complètement fou. A la fin de la saison 2, elle décide de couper le câble du LVAD de Denny, qui le maintient en vie, afin que son état s’empire et qu’il soit alors premier sur la liste des transplantations. Aucun fan de Grey’s Anatomy ne pourra jamais oublier cet épisode, ni les conséquences qui ont suivies.

Meredith et l’essai clinique

Afin d’essayer de sauver Adele, la femme de Richard Webber, atteinte de la maladie d’Alzheimer, Meredith fout en l’air tout le travail qu’elle et Derek ont effectué sur leur essai clinique afin qu’Adele puisse bénéficier du médicament qu’ils testent. Si Derek aura énormément de mal à pardonner cet acte à sa femme, Meredith n’aura réellement aucune punition.

Quand le mauvais patient est envoyé en salle d’opération

Les débuts d’April Kepner en tant que Cheffe des Résidents ont été pour le moins difficiles puisque son système a envoyé le mauvais patient en salle d’opération, ce qui aurait pu mener à une énorme erreur médicale. Heureusement, elle s’en est rendue compte à temps et elle est, par la suite, devenue une très bonne Cheffe.

Trachéotomie avec un stylo

On a plusieurs fois entendu parler d’une trachéotomie faite avec un stylo. Il s’agit d’une opération qui vise à dégager les voies respiratoires en faisant passer un tuyau dans la trachée. Et, quand le matériel manque, on peut prendre un stylo type Bic. Lors de son arrivée au Seattle Grace, Owen a réalisé cette opération, mais il a directement planté le stylo dans la gorge du patient. Selon un médecin américain, il est impossible qu’un stylo puisse transpercer la peau de la sorte (et tant mieux !). Eh oui, il faut faire une incision au préalable !

Marion Le Coq
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Veronica Mars & Ragnar (Vikings)
Snack&Chill du moment - Friends & pizza & vin
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter