Grey’s Anatomy, Dawson… 8 persos inspirés par le créateur de leur série

3 mai 2018 - 12h28

Le saviez-vous ? Ces 8 personnages sont basés sur des gens qui existent dans la VRAIE vie, et plus précisément le créateur de leur série (aka le showrunner). Préparez-vous à des (grosses) surprises !

Seth Cohen (Newport Beach)

Le geek mythique de Newport Beach est inspiré de Josh Schwartz, le créateur de la série. Et plus particulièrement de ses années fac à l’Université de Californie du Sud (plus connue sous le nom de USC). « Il y avait tous ces mecs blonds musclés qui jouaient au water polo, et leurs petites amies qui faisaient du volley, et j’étais ce jeune homme juif timide » se souvient le showrunner. Résultat : Seth Cohen est né !

Cristina Yang (Grey’s Anatomy)

Dans son autobiographie intitulée Year of Yes (traduisez « L’année du oui »), Shonda Rhimes raconte comment elle a relevé le défi de dire « oui » à tout pendant 12 mois – elle qui avait l’habitude de dire « non ». Pour y parvenir, la créatrice de Grey’s Anatomy explique avoir fait de Cristina Yang son alter ego. « Pendant mes heures les plus sombres, mes moments les plus tristes et les plus silencieux, mes instants les plus solitaires, écrire Cristina Yang m’a rendu plus forte. Je me suis appuyé sur Cristina, je l’ai écrite avec plus d’éloquence, je l’ai rendue plus vive, je l’ai faite sortir de sa zone de confort. Je l’ai laissée faire, réfléchir et vivre de façon à mettre en scène mes rêves » écrit la showrunneuse. Même si elle admet que le côte « sombre et torturé » de Meredith vient d’elle, Shonda Rhimes décrit Cristina comme « la représentation vivante de (ses) rêves ». Ça, c’est fort.

Justin Suarez (Ugly Betty)

Silvio Horta, le créateur d’Ugly Betty, s’est inspiré de sa propre famille pour le clan Suarez, dont est issu l’héroïne Betty. C’est notamment la relation mère-fils entre Hilda et Justin qui est tiré de la vraie vie : « Je me reconnais en (Justin). En grandissant, je me suis parfois senti comme un outsider. Mais il y a une certaine innocence en Justin qui voit toujours le positif ». Et c’est ce qui fait tout son charme…

Gregory House (Dr House)

Le génie de la médecine est inspiré de Sherlock Holmes et de David Shore, créateur de Dr House. Comme son personnage, le showrunner admet avoir un « comportement cynique et froid ». Il dit aussi valider – le plus souvent – les prises de position controversées de Gregory House. Au moins, c’est clair !

Andrew Van De Kamp (Desperate Housewives)

Tous les fans savent que l’idée de Desperate Housewives est née d’une discussion entre Marc Cherry et sa mère, au sujet d’un fait divers – une femme qui a noyé ses propres enfants – … Mais c’est surtout la relation conflictuelle entre Bree et son fils adolescent Andrew qui est inspiré du vécu du showrunner ! « Quand j’ai fait mon coming out à ma mère, elle m’a dit que la seule chose qui l’inquiétait est que je n’irais pas au paradis. Et ce fut très difficile à digérer, parce que j’ai eu une relation idyllique avec elle toute ma vie » confie Marc Cherry, qui précise qu’Andrew est allé beaucoup plus loin avec Bree que lui-même avec sa propre mère. Ouf.

Dawson Leery (Dawson)

Saviez-vous que le personnage de Dawson était inspiré de l’adolescence du showrunner Kevin Williamson ? Comme le héros de la série, son créateur vouait un culte au cinéaste Steven Spielberg en grandissant et réalisait des films avec ses amis. « Quand j’étais en CM2, Les Dents de la Mer est sorti. C’est ainsi que mon histoire d’amour avec Steven Spielberg a commencé. J’ai pris un carnet de notes et j’ai écrit une suite aux Dents de la Mer » se souvient-il. Typiquement un truc que Dawson Leery aurait pu faire. Et ça va encore plus loin puisque Pacey, le meilleur pote de Dawson dans Dawson, est inspiré d’un des meilleurs amis de Kevin Williamson (et il s’appelle Pacey IRL).

Penelope Alvarez (One Day At A Time)

Remake d’une série culte des années 70, la sitcom familiale One Day At A Time est l’une des révélations Netflix de ces dernières années. Le show met en scène Penelope, une mère célibataire de deux enfants, infirmière et ex-militaire. Si son personnage n’est pas l’alter ego fictif de sa co-créatrice Gloria Calderon Kellett, il est en partie basé sur ses expériences de vie. Ainsi, la relation entre Penelope et sa mère Lydia est inspirée des rapports de la showrunneuse avec sa propre mère. De son côté, Mike Royce, également co-créateur de One Day At A Time version 2017, admet s’être inspiré de sa relation avec ses enfants pour l’écriture du show.

George Costanza (Seinfeld)

Alors que le personnage de Jerry Seinfeld est une version semi-fictive de son interprète, George Costanza est lui inspiré du co-créateur de la série Larry David. Ils sont loin d’être les seuls puisqu’à peu près chaque personnage de l’univers Seinfeld est basé sur une personne réelle – y compris le célébrissime « Soup Nazi » – tout comme la plupart des épisodes sont basés sur des anecdotes tirées de la vraie vie.

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter