Insatiable, 13 Reasons Why… 7 teen séries qui ont fait scandale

31 août 2018 - 14h43

Scènes jugées trop choquante, dialogues trop crus ou même posters trop provoc’, retour sur 7 polémiques suscitées par vos teen séries préférées.

Insatiable

Avant même sa sortie sur Netflix, Insatiable a fait l’objet d’un bad buzz. La série a été jugée grossophobe et pointée du doigt pour différents aspects, comme l’utilisation d’un fat suit par l’actrice Debby Ryan pour son rôle de Patty (une adolescente en surpoids, dont la vie bascule radicalement après sa transformation physique).

13 Reasons Why

La série phénomène de Netflix a fait polémique pour sa représentation du suicide et son impact jugé nocif auprès d’un jeune public. Des parents d’élèves ont notamment accusé 13 Reasons Why de « glamouriser » l’acte en lui-même, à travers la scène très controversée où Hannah met fin à ses jours dans le final de la saison 1. La saison 2 a elle aussi fait couler beaucoup d’encre, notamment pour la séquence du viol de Tyler, qui a soulevé l’indignation de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. Le producteur Brian Yorkey a d’ailleurs défendu ce passage choc, mais indispensable à la série selon lui.

Gossip Girl

C’est d’abord par ses affiches méga provocantes que Gossip Girl a crée la polémique auprès des associations de parents aux États-Unis. La campagne « OMFG », montrant différents personnages de la série dans des moments intimes, n’est clairement pas passée… et a finalement « servi » à la promotion du show. Ce n’est pas un hasard si on a pu lire des phrases choc comme « Le cauchemar de tous les parents » sur les posters officiels de Gossip Girl.

La série a également fait scandale pour la scène du plan à trois entre Dan, Vanessa et Olivia (Hilary Duff) au cours de la saison 3. Des associations de parents américaines ont même demandé à la chaîne CW de ne pas diffuser l’épisode en question, mais leur requête n’a pas été prise en compte.

90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération

Un peu comme Gossip Girl, 90210 n’était pas vraiment adorée des associations de parents américaines. Mais une autre polémique a touché de près le remake de la série culte : la minceur des actrices et leur influence jugée dangereuse auprès d’une cible adolescente. D’après le magazine people US Weekly, les stars du show Jessica Stroup (Silver), Annalynne McCord (Naomi) et Shenae Grimes (Annie) auraient même reçu l’ordre de prendre du poids par la CW.

Buffy contre les vampires

La saison 6 de Buffy contre les vampires est de loin la plus controversée, aussi bien au niveau des avis de fans que des thèmes qu’elle explore. La scène la plus choquante reste celle où Spike tente de violer Buffy, et l’acteur James Marsters s’en souvient comme du « pire jour de sa vie professionnelle ».

Un autre évènement de cette saison a crée la controverse : la mort de Tara, personnage LGBTQ majeur du monde des séries. Des téléspectateurs en colère ont même accusé l’équipe de Buffy d’homophobie, mais Joss Whedon a défendu ce twist comme nécessaire pour la suite de l’arc narratif de Willow.

Riverdale

Une scène de la saison 2 de Riverdale a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux : le strip-tease de Betty. Dans l’épisode 8, l’adolescente se déshabille sur scène pour intégrer le gang des Serpents et être ainsi aux côtés de Jughead. Les fans ont été choqués d’assister à une telle séquence, sachant que Betty est censée avoir 16 ans, et ne se sont pas gênés pour le faire savoir. La polémique est néanmoins allée trop loin quand son interprète Lili Reinhart a été victime de body shaming.

Dawson

En 1998, l’arrivée de la série Dawson sur les écrans américains n’est pas vue d’un bon oeil par tous. Les associations de parents américaines l’élisent comme le pire programme télé de la saison, pointant du doigt son « obsession de l’activité sexuelle pré-mariage » et ses dialogues trop « crus ».

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter