Le Corniaud : pourquoi Bourvil était-il beaucoup mieux payé que Louis de Funès pour jouer dans le film ?

Le Corniaud : pourquoi Bourvil était-il beaucoup mieux payé que Louis de Funès pour jouer dans le film ?

Partage
Lien copié !

Grand classique du cinéma français, Le Corniaud met en scène le duo culte Bourvil-Louis de Funès. Si les deux acteurs portent le film et en ont fait le plus gros succès de l’année 1965 au box-office, l’interprète d’Antoine Maréchal a perçu un cachet nettement supérieur à celui de sa co-star. Découvrez pourquoi.

Quand on pense aux duos culte du cinéma français, Bourvil et Louis de Funès nous viennent automatiquement en tête. Les deux acteurs se sont donné la réplique à plusieurs reprises, dans des films qui ont marqué le grand public. Il y a d’abord eu Poisson d’Avril en 1954, Les Hussards en 1955 puis La Traversée de Paris en 1956. Mais c’est véritablement en 1965 qu’ils sont devenus un binôme marquant du Septième art…

Bourvil en Marcel Martin dans La Traversée de Paris
© Gaumont

S’ils faisaient à chaque fois partie d’une troupe de comédiens jusque-là, Bourvil et Louis de Funès se partagent l’affiche pour la première fois sur Le Corniaud, qui sort le 24 mars 1965 dans les salles de cinéma en France. Alors que le premier interprète Antoine Maréchal, le second se glisse dans la peau de Léopold Saroyan. L’un ne va pas sans l’autre, et pourtant, les deux acteurs n’ont pas été rémunérés de la même façon pour jouer dans le long-métrage.

Bourvil trois fois mieux payé que Louis de Funès sur Le Corniaud

Louis de Funès dans Le Corniaud
© Valoria Films

Bourvil, au sommet de sa carrière à cette époque, touche un salaire trois fois supérieur à celui de sa co-star Louis de Funès pour Le Corniaud. Et, pour cause, ce dernier n’avait pas encore la notoriété qu’il a acquise par la suite. Il venait tout juste de goûter au succès avec la sortie, en 1964, des films Le Gendarme de Saint-Tropez et Fantomas. Ce n’est qu’après Le Corniaud, qui connaît un succès triomphant au box-office (plus de 11 millions d’entrées), que Louis de Funès devient l’un des acteurs comiques les plus populaires du cinéma français

Bourvil (Agustin Bouvet) et Louis de Funès (Stanislas Lefort) dans La Grande Vadrouille
© Valoria Films

Réunis à nouveau l’année suivante, soit en 1966, pour le tournage de La Grande Vadrouille, Bourvil et Louis de Funès ont pu toucher le même cachet. Cette fois-ci, ils entrent à tout jamais dans l’histoire du cinéma, le film réalisant le meilleur score du box-office français toutes nationalités confondues à l’époque. Un titre qu’il occupe jusqu’à la sortie de Titanic en 1998 !

Eliott Azoulai

Eliott Azoulai

Journaliste

Suivez nous !

Lire aussi 👀