Moon Knight, interview de May Calamawy (Layla) : « la série est vraiment psychologiquement crue »

Partage
Lien copié !

La nouvelle série Marvel Moon Knight a débarqué sur Disney+ ce mercredi 30 mars. Pour l’occasion, Serieously a rencontré l’actrice May Calamawy qui incarne Layla El-Faouly.

Connaissiez-vous l’univers de Moon Knight avant d’obtenir le rôle dans la série ?

May Calamawy : Non, je ne connaissais rien. Mais j’ai découvert en me plongeant dans les films Marvel que ça va plus loin que ce qu’on voit, et avec Moon Knight tout se joue avec l’esprit, tout n’est pas montré, il y a beaucoup de choses suggérées et auxquelles ont doit réfléchir.

Que pouvez-vous nous dire sur Layla, votre personnage ?

May Calamawy : Layla est Egyptienne, et elle connait Marc de son passé, donc quand elle le croise en tant que Steven, elle ne comprend pas ce qu’il se passe. C’est tout ce que je peux dire.

Qu’est ce qui rend Moon Knight différente des autres séries Marvel ?

May Calamawy : C’est vraiment psychologiquement cru, et même si ça reste dans le prisme des autres oeuvres Marvel, Moon Knight nous offre une étude de caractère sur une personne atteinte d’une certaine condition. Oscar offre une performance incroyable. L’aspect psychologique de la série est l’une de ses forces.

moon-knight-disney
©2022 MARVEL. Tous droits réservés.

Qu’avez-vous aimé le plus sur le tournage ?

May Calamawy : J’ai aimé travailler avec l’équipe qu’on a eu, et me retrouver sur un tournage d’une telle ampleur. Généralement je tourne des projets plus indépendants que ça. C’est une autre ambiance et c’était vraiment fun et j’ai adoré regarder Oscar Isaac et Ethan Hawke travailler, ça m’a beaucoup aidé, et j’ai appris à faire des cascades vraiment chouettes.

Avez-vous fait vos cascades vous-même ?

May Calamawy : J’avais une doublure, mais j’en ai quand même fait pas mal moi-même. 

Avez-vous regardé beaucoup de films Marvel ?

May Calamawy : L’année où j’ai obtenu le rôle j’ai regardé tous les films, et c’est si créatif ! Il y a tellement de profondeur dans chacun des films, avec des acteurs toujours impliqués. Et c’est de mieux en mieux, parce qu’on peut voir que les acteurs prennent de plus en plus de plaisir au fil des années, ils sont de plus en plus à l’aise et on le ressent à l’écran. Donc je suis heureuse de faire partie de cet univers.

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !

Quiz : te souviens-tu parfaitement de Harry Potter et le Prince de sang-mêlé ?

Quiz : te souviens-tu parfaitement de Harry Potter et le Prince de sang-mêlé ?

Quiz Grey’s Anatomy : as-tu bien suivi la saison 17 de la série médicale ?

Quiz Grey’s Anatomy : as-tu bien suivi la saison 17 de la série médicale ?

Lire aussi
Mastemah : Camille Razat, « Dans le film on appuie beaucoup plus sur l’angoisse et le malaise » (INTERVIEW)

Mastemah : Camille Razat, « Dans le film on appuie beaucoup plus sur l’angoisse et le malaise » (INTERVIEW)

Buzz l’éclair : Angus MacLane, « L’idée était de faire un thriller de sci-fi cool » [Interview]

Buzz l’éclair : Angus MacLane, « L’idée était de faire un thriller de sci-fi cool » [Interview]

Top Gun Maverick : Joe Kosinski, Jerry Bruckheimer : « Les acteurs du film ont totalement vécu ce que les pilotes vivent » (INTERVIEW)

Top Gun Maverick : Joe Kosinski, Jerry Bruckheimer : « Les acteurs du film ont totalement vécu ce que les pilotes vivent » (INTERVIEW)

Qui a tué Sara ? (Netflix) : Alejandro Nones, « C’est génial de pouvoir jouer un personnage comme Rodolfo »

Qui a tué Sara ? (Netflix) : Alejandro Nones, « C’est génial de pouvoir jouer un personnage comme Rodolfo »

Ténor : MB14 et Michèle Laroque, « Le chant rapproche et lie des gens qui n’ont rien à voir les uns avec les autres » [Interview]

Ténor : MB14 et Michèle Laroque, « Le chant rapproche et lie des gens qui n’ont rien à voir les uns avec les autres » [Interview]

Shining Girls, Silka Luisa et Michelle McLaren : « c’est tellement rare de voir une histoire qui parle de survivre à un traumatisme avec autant d’authenticité » (INTERVIEW)

Shining Girls, Silka Luisa et Michelle McLaren : « c’est tellement rare de voir une histoire qui parle de survivre à un traumatisme avec autant d’authenticité » (INTERVIEW)

Downton Abbey II, Une Nouvelle Ere : Simon Curtis, un film « chaleureux, émotionnel et tendre » (INTERVIEW)

Downton Abbey II, Une Nouvelle Ere : Simon Curtis, un film « chaleureux, émotionnel et tendre » (INTERVIEW)

Gentleman Jack : Sally Wainwright, « l’idée était d’adapter ce mariage très transgressif à l’écran » (INTERVIEW)

Gentleman Jack : Sally Wainwright, « l’idée était d’adapter ce mariage très transgressif à l’écran » (INTERVIEW)

Deep Fear : Victor Meutelet, Sofia Lesaffre, « Le film est une vraie proposition à part » (INTERVIEW)

Deep Fear : Victor Meutelet, Sofia Lesaffre, « Le film est une vraie proposition à part » (INTERVIEW)

Pachinko : Soo Hugh, « L’histoire de Sunja fait écho à l’expérience de tant de personnes et ce que leurs familles ont traversé » (INTERVIEW)

Pachinko : Soo Hugh, « L’histoire de Sunja fait écho à l’expérience de tant de personnes et ce que leurs familles ont traversé » (INTERVIEW)