Quiz : cette réplique vient-elle des Frères Scott ou de Desperate Housewives ?

Publié le 26 octobre 2020 - 16h43

Les Frères Scott et Desperate Housewives sont deux séries connues pour leurs répliques cultes. Entre leçons de vie et punchlines assassines, sauras-tu associer la bonne citation à la bonne série ?

« Je t’aime une fois, je t’aime deux fois, je t’aime plus que le riz et les petits pois. »

Il s’agit d’une réplique de Mike à Susan dans Desperate Housewives.

« Le contraire de l’amour ce n’est pas la haine, c’est l’indifférence. Si tu me hais comme tu dis, c’est que pour toi je compte encore. »

Bree dit ça à son fils Andrew dans Desperate Housewives.

« C’est l’heure de jouer à action ou vérité. Ou juste à action, parce que plus personne ne dit la vérité. »

C’est une réplique signée Brooke dans Les Frères Scott.

« J’aimerais qu’il existe une pilule qui puisse protéger ton petit coeur. »

Il s’agit d’une phrase de Susan à sa fille Julie dans Desperate Housewives.

« On a le droit de conduire dès 16 ans, d’aller faire la guerre à 18, de boire de l’alcool à 21, de partir à la retraite à 65, mais pour connaître le grand amour il n’y a pas d’âge légal… »

C’est une citation des Frères Scott.

« Soit tu es dans l’équipe de …, soit tu es dans l’équipe de …, et personne ne veut être dans l’équipe de … parce que leur capitaine est une grosse sal*pe. »

Il s’agit d’une punchline de Brooke (en guerre contre Peyton) dans Les Frères Scott.

« Je ne me suis jamais permis de tomber amoureuse. Je croyais que c’était parce que j’avais peur de souffrir mais aujourd’hui j’ai compris que la souffrance n’était pas le pire, c’est la haine qui tue ! »

Voilà une réplique signée Edie dans Desperate Housewives !

« On n’est pas dans un film des années 50 tout de même, il n’y a plus de honte à être mère célibataire et je n’ai pas à raser les murs en me cachant sous un foulard et des lunettes noires. »

Eh non, ce n’est pas une réplique d’une des Desperate Housewives, mais de Karen dans Les Frères Scott.

« J’aurais bien voulu que quelqu’un soit méchant comme ça avec moi quand j’avais ton âge. »

C’est une réplique de Gaby à Ana dans Desperate Housewives.

« Chérie, on ne peut pas empêcher l’imprévisible de se produire. »

On termine avec une citation de Mary Alice dans Desperate Housewives.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter