Sous la Seine sur Netflix : y a-t-il déjà (vraiment) eu un requin dans la Seine ?

Sous la Seine sur Netflix : y a-t-il déjà (vraiment) eu un requin dans la Seine ?

Partage
Lien copié !

Débarqué ce 5 juin sur Netflix, Sous la Seine nous plonge dans un scénario qui fait froid dans le dos : l’arrivée d’un requin à Paris en pleine compétition sportive mondiale. Mais le film de Xavier Gens avec Bérénice Béjo est-il inspiré d’un fait qui s’est déjà déroulé à Paris ou qui pourrait arriver ? Réponses !

Un requin à Paris ? L’idée à de quoi faire frissonner ! C’est pourtant le point de départ de Sous la Seine, film ô combien attendu lors de l’annonce de sa production, et disponible depuis ce 5 juin sur Netflix. Réalisé par l’un des spécialistes du cinéma de genre Xavier Gens (Hitman), le long-métrage raconte comment la fameuse créature marine tant redoutée va investir la Seine à l’été 2024, en plein championnat du monde de triathlon !

Sous la Seine : Xavier Gens donne des aile(rons) à Netflix

Film d’horreur bien français n’hésitant pas à marier séquences d’action et de suspens à un discours écologique, Sous la Seine est porté par un casting à la hauteur de l’évènement. En haut de l’affiche, Bérénice Béjo interprète Sophia, brillante scientifique spécialisée en requins, qui, après un drame qui l’a écartée des fonds marins, va renfiler sa combinaison pour tenter de sauver les riverains.

Et cela après l’alerte de Mika, une jeune activiste dévouée à la cause écologique incarnée par Léa Léviant. À l’écran, on retrouve aussi Nassim Lyes, Aurélia Petit, Monsieur Poulpe (dans une scène mordante à souhait), ou encore Anne Marivin sous les traits d’une Maire qui n’est pas sans nous rappeler certaines personnalités politiques françaises… Mais si chacun joue un rôle de fiction, celle-ci a-t-elle déjà rejoint la réalité ?

Les requins à crocs à Paris…

Lorsque l’on voit l’immense Lilith envahir les eaux urbaines et menacer les Parisiens, on peut se demander si un tel phénomène est déjà réellement arrivé. Surtout lorsqu’on se souvient de l’orque retrouvée dans la Seine en juin 2022, avant qu’un béluga ne soit découvert deux mois plus tard dans le fleuve, à seulement quelques dizaines de kilomètres de Paris. Des phénomènes ô combien surprenants, mais qui ont été des cas uniques puisqu’aucun requin n’a connu les eaux douces de la capitale !

Requin fonce sur la Tour Eiffel dans Sous la seine sur Netflix
@ Netflix

Que ceux qui craignaient que Sous la Seine nous arrive réellement en plein JO se rassurent : les requins n’ont jamais été à Paris, surtout pas un Mako, espèce de la famille des requins blancs qui vit en eau salée et ne s’approche jamais des côtes. Pour autant, un requin d’une autre espèce pourrait-elle atteindre la capitale ? « Oui, c’est envisageable« , a répondu Éric Clua, vétérinaire et expert en requins interrogé par Le HuffPost, avant de tempérer : « mais dans certaines conditions.« 

… cétacé improbable !

« Seul le requin bouledogue est capable de remonter les rivières. Or le requin bouledogue est un requin d’eaux tropicales. Donc oui, c’est possible, mais pas aujourd’hui. Pas avant de gros changements climatiques qui feraient que la France deviendrait une zone tropicale« , explique-t-il.

Bérenice Béjo dans Sous la seine sur Netflix

Autres éléments qui empêchent un requin d’atteindre Paris, le fait que la capitale soit très loin de l’embouchure de Seine et que les requins restent des animaux marins, ou encore la présence d’écluses et autres barrières physiques. Rangez donc vos jumelles, ce n’est pas demain qu’un aileron foncera tout droit vers la tour Eiffel !

Sous la Seine est disponible sur Netflix.

Mathilde Fontaine

Tags

Suivez nous !