Ticket to Paradise : la parenthèse exotique idéale pour ce mois d’octobre

Ticket to Paradise : la parenthèse exotique idéale pour ce mois d’octobre

Partage
Lien copié !

Comédie romantique rafraichissante marquée par la réunion de George Clooney et Julia Roberts, Ticket To Paradise est le film à ne pas manquer pour échapper à la morosité de l’automne. Un moment d’évasion plein de légèreté proposé par Ol Parker, afin d’oublier la grisaille et le retour du froid l’espace de quelques heures.

Des vacances en enfer en plein cœur du paradis. Ticket to Paradise, c’est la guerre à Bali. Une guerre stratégique menée par un couple de divorcés, bien déterminés à faire capoter les fiançailles de leur fille avec un jeune autochtone. Dès qu’ils apprennent ce projet de mariage, Georgia et David s’envolent alors à l’autre bout du monde pour un décalage garanti !

Il y a vingt ans, le coup de foudre avait été explosif pour eux : magnifique et hypnotique au début, dévastateur par la suite. Hors de question de laisser la même chose se produire pour leur progéniture, qu’ils imaginent devenir avocate de haute volée aux Etats-Unis. Pour une fois dans leur vie, les ex-époux vont se mettre d’accord. Le mariage de Lily et Gede ne peut pas avoir lieu. Tous les moyens seront donc bons pour mettre un terme à cette délicieuse histoire d’amour. 

Intolérable cruauté aux portes du paradis

julia-roberts-et-george-clooney-ticket-to-paradise
© Universal Studios

Avec un décor absolument enchanteur, fait de soleil, de verdure et de lagons turquoise, Ticket to Paradise utilise la beauté du monde pour faire ressortir la laideur humaine. Le duo campé par George Clooney et Julia Roberts cherche ainsi à détruire un couple heureux afin de justifier son propre malheur et ce, pour notre plus grand bonheur. Idées machiavéliques, coups bas et répartie acérée, le scénario écrit par Ol Parker (Mamma Mia! Here We Go Again) et Daniel Pipski nous offre une incroyable expérience de comédie. La dynamique des deux acteurs fonctionne d’ailleurs à merveille, laissant transparaître une amitié de longue date derrière leur complicité évidente.

Avec un système de communication basé sur la haine et le cynisme, Georgia et David n’échangent ainsi que des piques au vitriol, à l’humour intelligent et parfaitement dosé. Le film se déroule au rythme de leurs envolées fleuries, toujours plus inspirées et bien senties. Impossible donc de ne pas se prendre au jeu de cette joute orale perpétuelle, espérant toujours plus d’esprit, d’audace et d’insolence pour embraser les vacances. 

Romance sous les tropiques

lily-et-gede-ticket-to-paradise
© Universal Studios

Pour temporiser le feu ardent entre les deux protagonistes, l’histoire met également en avant des personnages pleins de douceur comme Lily, Gede ou encore Paul, le petit-ami français excessivement romantique de Georgia. Ensemble, ils montrent différents aspects de l’amour, faits de confiance, de surprise, de promesses et d’émerveillement. Ils représentent l’optimisme naïf que Georgia et David ont perdu, rappelant alors l’éclat lumineux de la véritable passion. Le tout, sublimé par des paysages somptueux et dépaysants qui permettent de s’évader complètement. On oublie donc les soucis, le temps gris et l’on embrasse la bonne humeur ambiante, le soleil et l’idée qu’en cherchant bien, nous sommes, en définitive, cernés par l’amour. 

Découvrez Ticket to Paradise au cinéma à partir du mercredi 5 octobre. 

Alexia Malige

Alexia Malige

Journaliste

Tags

Suivez nous !

Lire aussi 👀