10 allusions sexuelles que vous n’aviez jamais vues dans les Disney

Publié le 1 juillet 2020 - 13h00

Sous leurs airs innocents, les Disney cachent en réalité des double-sens un peu plus lourdaux voire carrément graveleux. Si dans vos yeux d’enfants tout ceci avait pu vous échapper, vous ne regarderez plus jamais un Disney du même oeil après que l’on ait décodé ces allusions sexuelles cachées. On casse des mythes, déso.

Buzz l’Éclair quand il rencontre Jessie

Disney

©Pixar, Disney

C’est dans Toy Story 2 que la troupe de jouets fait la connaissance d’une nouvelle venue : Jessie, la cowgirl. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle semble alors faire pas mal d’effet à Buzz, qui, sans préavis, déploie ses ailes d’un seul coup. On doit vous faire un dessin ou c’est suffisamment explicite ?

Anna de La Reine des Neiges pour qui la taille ne compte pas

La Reine des Neiges Disney

©Walt Disney

Vous vous souvenez du premier volet de La Reine des Neiges ? Alors qu’Elsa a quitté le royaume et s’est embarquée dans une folie dévastatrice, Anna, sa sœur, part à sa recherche accompagnée de Kristoff. C’est ici qu’il apprend qu’Anna vient de se fiancer avec un homme qu’elle vient tout juste de rencontrer et qu’il lui pose des questions pour savoir si au moins, elle le connaît un minimum. Il tente alors plusieurs questions sur ses goûts, le nom de son meilleur ami et…sur sa pointure. Vous connaissez cette légende sur les hommes et la taille de leurs pieds ? On va dire que oui. C’est ici qu’Anna répond du tac-au-tac « ce n’est pas la taille qui compte ». Hell yes !

La blague graveleuse de la lune de miel dans Aladdin 3 

Disney

© Walt Disney

Le génie est un des personnages les plus drôles d’Aladdin. Par contre, dans le troisième volet, Aladdin et le Roi des voleurs, le génie se laisse aller à une blague un peu lourdingue (mais on lui pardonne). Lors du mariage d’Aladdin et Jasmine, l’arrivée des 40 voleurs en éléphants provoque un tremblement de terre, ce qui laisse  la possibilité au génie de sortir : « Je croyais que la terre ne devait trembler qu’au moment de la lune de miel ». Sous-entendu, au moment du premier rapport sexuel du couple fraîchement marié.

Quand Fleur rencontre une femelle putois dans Bambi

Disney

© Walt Disney

Vous vous souvenez de Fleur ? L’adorable putois que Bambi rencontre dans la forêt ? Il y a une scène dans le dessin animé où il rencontre l’amour de sa vie. Si cette scène est tout aussi adorable que Fleur, elle cache en réalité un message un peu plus cru, disons. Au moment où ils s’embrassent pour la première fois, Fleur devient rouge comme une tomate et son corps se raidit ce qui le fait tomber en arrière. Grosso modo, Fleur a ce qu’on appelle…une érection.

Le strip-club dans Cars

Cars Disney

©Pixar, ©Walt Disney

Cars met en scène des voitures aux comportements très humains. Peut-être un peu trop d’ailleurs…Si vous regardez avec attention sur ce plan, on remarque que les panneaux indiquent un Diner aux « serveuses convertibles » (All convertible waitresses), grosso modo où les serveuses sont des décapotables en langage humain, c’est comme si vous alliez dans un restaurant aux serveuses seins nus. Bravo Disney !

La bosse à la forme particulière dans Hercule

Hercules Disney

© Walt Disney

Avoir une bosse sur la tête, c’est déjà assez gênant comme ça. Mais quand elle prend la forme très concrète et sans équivoque d’un sexe masculin, là ça devient malaisant. Ce pauvre Centaure dans Hercule en a fait les frais avec cette bosse euh..disons…très…phallique.

L’image subliminale du poster du Roi Lion ?

Disney Le Roi Lion

© Walt Disney

Ce n’est pas un vrai message subliminal ou caché, mais on vous invite à regarder par deux fois le poster promotionnel du film de Disney le-plus-culte-de-tous-les-temps : Le Roi Lion. Si à première vue on y voit le visage de Mufasa, des petits coquins y voient aussi le corps déshabillé d’une femme de dos. Les sourcils de Mufasa seraient des bras levés, le corps du nez serait le dos et le museau serait les fesses. Vous l’avez ? Attention, une fois que l’on remarque c’est difficile de voir autre chose. Vous êtes prévenus.

La toile de tente de Kronk dans Kuzco

© Walt Disney Pictures

On ne voudrait surtout pas pourrir le groove de l’empereur mais nous n’avons aucune autre explication du pourquoi Kronk camoufle son sexe avec une toile de tente pour dormir. Enfin si, on en a une mais elle n’est pas pour les enfants. Ok, très bien… Kronk semble vouloir camoufler un potentiel réveil glorieux. Non ?

« Un peu gluant mais appétissant »

© Walt Disney Pictures

C’est le nom de ta sextape Simba. On ne voulait surtout pas insuffler un second sens à cette phrase mythique mais en y repensant à deux fois, et après avoir regardé trop d’épisodes de Brooklyn Nine-Nine, Simba prononce cette phrase en tenant dans sa patte un gros ver. On se permet donc de juger que c’était un peu (beaucoup ?) tendancieux cette histoire.

Ratatouille & les blagues chelou

© Walt Disney Picutres, © Pixar

Le succès de Disney et Pixar, Ratatouille cache lui aussi deux-trois blagues un peu particulières. Du moins, des blagues au double sens que les enfants ne peuvent pas forcément comprendre. Alors que Linguini tente d’avouer à Colette qu’il est aidé par Rémy, un petit rat roi de la cuisine, il se perd dans des explications un peu foireuses : « J’ai ce petit…un petit… », si vous pensez « pénis », vous êtes de gros pervers. La bonne réponse est « rat ».

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter