10 clips musicaux incontournables de Crazy Ex-Girlfriend

7 avril 2019 - 10h00

Alors que la série de Rachel Bloom et Aline Bosh McKenna s’achève en ce début de mois d’avril aux Etats-Unis, Serieously vous propose de (re)découvrir certains des numéros musicaux les plus inoubliables de Crazy Ex-Girlfriend.

« The Miracle of Birth »

Alors que Heather est sur le point d’accoucher, Paula lui donne un avant-goût de ce qui l’attend grâce à une chanson qui devrait être utilisée dans les cours d’éducation sexuelle… et une vidéo montrant des petites filles danser avec des fleurs pleines de symboles.

Meilleures Paroles : Tear, tear, tear goes your vagina! Never will it be its cute little self again.”

« Let’s Generalize About Men »

Dans cette vidéo aux accents très pop des années 80, les femmes de Crazy Ex-Girlfriend s’amusent à faire des généralisations sur la gente masculine tout en sachant que cela n’a aucun sens.

Meilleures Paroles : There are no exceptions. All three billion men are like this.”

« Antidepressants Are So Not A Big Deal »

Parodie de Lalaland, cette chanson adresse le stigma qui existe autour des antidépresseurs. Entre numéros de claquette et costumes colorés, c’est une vidéo qui donne le sourire tout en abordant un sujet important.

Meilleures Paroles : “When it comes to meds you’re such a basic bitch.”

« Where’s Rebecca Bunch ? »

Après avoir été abandonné le jour de son mariage par Josh, Rebecca se réfugie dans un hôtel pour se remettre de cette humiliation. Le reste de West Covina se transforme alors en village médiéval cherchant à savoir ce qu’il a bien pu arriver à la mariée.

Meilleures Paroles : “Where’s Rebecca Bunch, is she out to brunch?”

« Love Kernels »

Avec ce clip vidéo très élaboré à la sauce Beyoncé, Crazy Ex-Girlfriend met le paquet sur l’esthétique sans oublier son sens de l’humour.

Meilleures Paroles : “Darryl is now player by a broom on a stand.”

« The First Penis I Saw »

Paula  tombe sur Jeff, son premier amant, dans un supermarché. Elle entame alors une chanson sur le premier pénis qu’elle a vu, en utilisant une aubergine comme micro, évidement.

Meilleures Paroles : “He opened up my eyes, showed my a whole new world, so how could I ever forget the first penis I saw?”

« My Sperm Is Healthy »

Darryl danse dans les bureaux de Whitefeather chante une ode à ses spermatozoïdes en bonne santé… avec des danseurs en costume de spermatozoïdes, que voulez-vous de plus ?

Meilleures Paroles : “My semen’s steamin’ like a demon.”

« I Could If I Wanted To »

Ce numéro se détache des autres parce qu’il est tourné en plan séquence. La caméra suit Greg du début à la fin de la chanson sans couper, et c’est plutôt cool.

Meilleures Paroles : “Whoop-dee-freakin’-doo.”

« Heavy Boobs »

Dans ce clip, Rebecca nous explique l’inconfort que peut engendrer le fait d’avoir une grosse poitrine. Le genre de contenu qui a fait de Crazy Ex-Girlfriend une série qui parle VRAIMENT aux gens.

Meilleures Paroles : “They’re just sacks of yellow fat, like the stuffing of a couch.”

« What’s Your Story? »

Dans ce numéro, Crazy Ex-Girlfriend parodie le « Cell Block Tango » de la comédie musicale Chicago. On peut alors admirer Rebecca danser avec une chaise et porter des sous-vêtements par dessus son uniforme de détenu. 

Meilleures Paroles : RA-TA-TA!” (Et non, on ne parle pas du Pokémon.)

Marine Pérot
Fille spirituelle de Docteur Quinn et Chandler Bing (Friends).
Let Them Binge parfait : Lost en mangeant des gaufres au Nutella avec Sam Heughan.