3 infos que vous ignoriez sur la pollution intérieure

Publié le 15 juillet 2020 - 16h49

Le saviez-vous ? Votre appartement est sans doute encore plus pollué que l’extérieur, surtout si vous êtes un citadin. Si l’information peut vous sembler absurde, sachez qu’elle est pourtant prouvée. Serieously a assisté à une conférence avec Dyson, menée par une ingénieure de la célèbre marque et une microbiologiste de l’Institut Pasteur de Lille.

La pollution ne s’arrête pas à votre porte d’entrée

Célèbre pour ses ventilateurs et désormais ses purificateurs d’air, Dyson tient à sensibiliser sur l’importance de la pollution intérieure. « Nous voulons rendre l’invisible visible » affirment les représentants de la marque et le pari est largement réussi avec le Pure Hot+Cool, qui vous montre en temps réel l’air intérieur de votre appartement.

Parce que sachez-le, la pollution ne s’arrête malheureusement pas au seuil de votre porte, bien au contraire ! Votre appartement peut-être 5 fois plus pollué que la rue, bien souvent à cause d’éléments que nous ne soupçonniez pas jusque ici.

Vos meubles sont (sans doute) les pires polluants chez vous

Maintenant que nous avons posé les bases, entrons dans le vif du sujet : qu’est-ce qui pollue le plus chez vous ? Sachez que vos meubles sont malheureusement la raison numéro 1. L’une des pires choses à respirer ? Ce qu’on appelle le COV (composé organique volatil) présents partout chez vous.

Le COV s’évapore des meubles neufs que vous pouvez ramener chez vous, en passant par le parquet, la peinture, le papier peint ou encore la moquette… bref, presque tout ce qui est fabriqué de manière chimique, que ce soit à petite ou grande échelle. Vous commencez déjà à regarder d’un air soupçonneux votre canapé du coin de l’oeil ? Sachez que d’autres produits présents chez vous sont extrêmement polluants. Bougies, produits de beauté, feux de cheminées, émanation de cuisine et produits d’entretien sont tous des sources de pollution de l’air.

Les micro-organismes sont PARTOUT

La récente pandémie nous la justement prouvé : les micro-organismes sont partout mais en plus, ils peuvent créer de sacrés dégâts et transmettre des maladies en un rien de temps. À titre d’exemple, sachez qu’un cheveu c’est 100 micron, alors qu’un virus c’est 0,1 micron… difficile de le contrôler, donc !

C’est justement pour cela que Dyson a crée le filtre HEPA, qui capture les plus petites molécules, comme la souligne Michèle, micro-biologiste de l’Institut Pasteur de Lille. Le maillage du filtre est très conséquent et peut retenir les plus petites molécules… jusqu’à capturer un virus comme celui de la grippe ! Une solution plus qu’efficace pour la pollution d’intérieur… si vous souhaitez vous laisser tenter, on vous donne rendez-vous sur le site de Dyson juste ici. 

Co-fondatrice
aurelia@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de JD (Scrubs) & Jess (New Girl).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est toute la bouffe italienne du monde (enfin, la végé) devant South Park.
Aurelia Baranes on EmailAurelia Baranes on InstagramAurelia Baranes on Twitter