5 raisons de ne (surtout) pas louper le retour de Peaky Blinders

Partage
Lien copié !

Menée de mains de maître, la série Peaky Blinders continue discrètement mais assurément son ascension sur BBC. Annoncée tardivement, la saison 4 débutera ce mercredi 15 novembre prochain.

Méritant bien plus d’attention qu’elle ne génère actuellement, voici 5 raisons de vous mettre rapidement à ce drama et de ne pas louper son grand retour.

1- Une histoire de criminels

Inspirée de faits réels et ancrée dans une réalité historique, la série se penche sur la famille Shelby, des gangsters sévissant à Birmingham dans les années 1920. Surnommés les Peaky Blinders en raison des lames de rasoir dissimulées dans la doublure de leur casquette, ces hors-la-loi craints de tous se donnaient corps et âmes à une large palette d’exactions dans l’Albion d’après-guerre. Contrairement à Downtown Abbey qui exposait la bourgeoisie et la noblesse de cette époque, Peaky Blinders, elle, montre le côté obscur, les allées terreuses et les fumées asphyxiantes où la pauvreté s’est installée.

2- Un casting impeccable

Ce macrocosme mafieux est brillamment porté par une belle brochette d’acteurs avec à sa tête un Cillian Murphy plus convaincant que jamais. Il est à lui seul un argument de poids. Cet Irlandais au visage angélique s’est illustré à de multiples reprises sous la houlette de grands réalisateurs tels que Danny Boyle, Christopher Nolan ou Ron Howard. Véritable force de ce show, Cillian offre une performance médusante toute en subtilité et charisme. À ses côtés entres autres, Paul Anderson déjà aperçu dans Sherlock Holmes, Helene McCrory vue dans Penny Dreadful et Anabelle Wallis découverte dans Les Tudors. Tous, sans exception, se sont passés le mot dans le but de délivrer des prestations justes et percutantes.

Sans oublier les guest stars uniques qui affluent en nombre dans ce drama. On citera entres autres : Sam Neil, Tom Hardy et enfin Adrien Brody qui mettra des bâtons dans les roues des Peaky la saison prochaine.

3- Des personnages anti-manichéens

Rarement l’occasion nous a été donné de suivre des personnages aussi fascinants et complexes que ceux de Peaky Blinders. Se faisant tour à tour brutaux, humanistes et impitoyables, ils possèdent tous des faciès divers qui ne cessent de surprendre. Chacun lutte à sa manière pour fuir ses propres démons, cicatriser ses blessures profondes et oublier, autant que possible, l’enfer vécu durant la guerre. Et il en est de même pour les femmes. Avec des rôles tout aussi travaillés et nuancés que ceux de leurs acolytes masculins, ces femmes à poigne fortes et indépendantes sont bien loin de garder leurs langues dans leurs poches !

4- Une mise en scène au poil

Le vrai chic à l’anglaise des séries de BBC ! Le créateur Steven Knight a savamment réussi à insuffler une réelle identité baroque à la série dès ses premières minutes. Tournée en Angleterre pour retranscrire au plus proche le Birmingham des années 20, la photographie de cette ville gangrenée par la pauvreté est sublimée jusqu’aux moindres détails. Tout y est noir, crasseux et insalubre. On sentirait presque les effluves nauséabonds des usines nous piquer les narines.

Pour renforcer cela, nos héros sont vêtus de la tête aux pieds à la mode de l’époque : costumes trois pièces en tweed, cravates et casquettes (à ne pas oublier !). En soit, une immersion totale remarquable.

5- Une bande-son moderne

La série est rythmée tout du long par un son rock’n roll et éléctrique contemporain qui la modernise. Le pari était audacieux mais il s’avère gagnant. Choisis avec soin, on retrouve entre autres des artistes tels que de Nick Cave (dont le morceau Red Right Hand sert de générique), Tom Waits, Johnny Cash, Artic Monkeys ou encore White Stripes.

Petit anecdote d’ailleurs : David Bowie était un grand fan de la série. Avant que celui ne décède, il a envoyé en exclusivité à Steven Knight son dernier album, Blackstar. Voilà pourquoi certaines de ces chansons figurent dans la saison 3.

Alors, convaincus ? En tout cas, nous, on vous attend de l’autre côté de la loi pour le grand retour de la série ce mercredi !

Elodie Cure

La rédaction Serieously

La rédaction Serieously

contact@serieously.com

Suivez nous !

Midnight, Texas : Arielle Kebbel & François Arnaud jouent à #Whosthebest

Midnight, Texas : Arielle Kebbel & François Arnaud jouent à #Whosthebest

Scott McCall, Buffy : les personnages dans les séries vs dans les films

Scott McCall, Buffy : les personnages dans les séries vs dans les films

Lire aussi
American Horror Story : Evan Peters révèle que la série l’a brisé

American Horror Story : Evan Peters révèle que la série l’a brisé

Plus Belle La Vie : un personnage emblématique va mourir avant l’épisode final

Plus Belle La Vie : un personnage emblématique va mourir avant l’épisode final

Blonde : Ana de Armas a « demandé la permission » à Marilyn Monroe avant de tourner le film

Blonde : Ana de Armas a « demandé la permission » à Marilyn Monroe avant de tourner le film

Avatar, le dernier maître de l’air : le casting de la série live-action Netflix s’agrandit

Avatar, le dernier maître de l’air : le casting de la série live-action Netflix s’agrandit

Stranger Things : Caleb McLaughlin révèle avoir été victime de racisme de la part des fans

Stranger Things : Caleb McLaughlin révèle avoir été victime de racisme de la part des fans

Deadpool 3 : Hugh Jackman reprendra son rôle de Wolverine aux côtés de Ryan Reynolds

Deadpool 3 : Hugh Jackman reprendra son rôle de Wolverine aux côtés de Ryan Reynolds

House of the Dragon : la mort de ce personnage important dans l’épisode 6 expliquée

House of the Dragon : la mort de ce personnage important dans l’épisode 6 expliquée

The Crown saison 5 : la date de sortie et un teaser dévoilés par Netflix

The Crown saison 5 : la date de sortie et un teaser dévoilés par Netflix

Un, Dos, Tres : Roberto et Silvia vont-ils se remettre ensemble ? Ce détail fait espérer les fans

Un, Dos, Tres : Roberto et Silvia vont-ils se remettre ensemble ? Ce détail fait espérer les fans

Smile, Sans filtre… Les films à découvrir au cinéma à partir du 28 septembre

Smile, Sans filtre… Les films à découvrir au cinéma à partir du 28 septembre