His Dark Materials, A la croisée des mondes : pourquoi la série est clairement le nouveau Game of Thrones

14 octobre 2019 - 10h04

Le premier épisode d’À la croisée des mondes, adaptation des romans de Philip Pullman, sera diffusé le 5 novembre prochain sur OCS. Découvrez pourquoi cette nouvelle série fantasy plaira forcément aux fans de Game of Thrones.

 

Une saga littéraire à succès

Tout comme Game of Thrones, A la croisée des mondes est l’adaptation télévisuelle de romans fantasy à succès. Ici, ce n’est plus George R. R. Martin mais Philip Pullman qui est l’auteur d’une trilogie, publiée entre 1995 et 2000. La BBC et HBO ont décidé d’adapter cette saga basées sur trois tomes, Les Royaumes du Nord, La Tour des anges et Le Miroir d’ambre qui ont bercé la jeunesse – et pas que – de milliers de personnes.

Un univers unique et complexe

Philip Pullman a développé une mythologie complexe dans sa saga, n’hésitant pas à réimaginer le monde dans lequel on vit, à créer des mots afin de nous faire voyager dans une ère Victorienne unique. La série promet alors de se réapproprier cet univers, le modernisant quelque peu, en tout cas si on en croit les deux premiers trailers qui sont déjà sortis. Si les mystères et théories de Game of Thrones vous manquent, vous devriez être servis avec A la croisée des mondes.

Les daemons seront vos nouveaux dragons

Les dragons et les loups de Game of Thrones vous manquent ? Attendez donc de rencontrer les daemons d’A la croisée des mondes ! Ces animaux accompagnent chaque personnage de la saga, tel un compagnon de vie dont vous découvrirez les secrets au fil des épisodes. Ils peuvent prendre différentes formes et possèdent un lien unique avec leur humain. Des créatures qui promettent déjà d’être l’un des atouts attachants de la série.

Des thèmes universels

Là où Game of Thrones traitait de politique, de pouvoir, de justice ou de la société, A la croisée des mondes utilise également le spectre de la fantasy pour aborder des thèmes plus généraux. Ici, ce sont notamment la religion, la science, l’écologie ou même la notion de moralité qui sont abordées alors qu’on suit la jeune Lyra qui passe doucement de l’enfance à l’âge adulte. Et, bien que l’héroïne soit jeune, cela n’empêche pas le ton d’être assez sombre et sérieux.

Un casting de haut-vol

Enfin, difficile de parler d’A la croisée des mondes sans mentionner son casting d’exception. Beaucoup de noms connus des cinéphiles et sériephiles vont défiler au générique de la série assurant d’ores et déjà un certain gage de qualité. Dans le rôle de l’héroïne Lyra, on retrouve la jeune Dafne Keene, vue dans Logan, tandis que les rôles de Lord Asriel et Mrs Coulter sont tenus par James McAvoy (X-Men) et Ruth Wilson (Luther, The Affair).

D’autres grands noms sont à ajouter, comme Lin-Manuel Miranda (Hamilton, Mary Poppins), Clarke Peters (Sur Ecoute), Ruta Gedmintas (Les Tudor), Ariyon Bakara (Good Omens) ou encore Andrew Scott (Sherlock, Fleabag).

La saison 1 d’A la croisée des mondes est à découvrir à partir du 5 novembre prochain sur OCS.

Marion Le Coq
Journaliste
[email protected]

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter