Battlestar Galactica : Katee Sackhoff regrette d’avoir joué une Kara Thrace « trop masculine »

8 avril 2018 - 11h19

Le 7 avril dernier, Katee Sackhoff a profité de son passage au Silicon Valley Comic Con de San José pour revenir sur le rôle de Kara « Starbuck » Thrace dans Battlestar Galactica et sur la pression qu’elle avait ressentie de la part des fans du show d’origine. Serieously était sur place et vous raconte tout.

De 2003 à 2009, Katee Sackhoff a incarné le pilote de Viper Kara Thrace (surnommée « Starbuck »), dans la mini-série Battlestar Galactica, puis dans la série qui en a découlé. Un rôle clef dans une série qui a eu un impact important auprès des amateurs de science-fiction. La preuve, presque 10 ans plus tard, des centaines de fans se sont rassemblés au Comic Con de la Silicon Valley pour rencontrer l’actrice.

« Je pense réellement que Battlestar Galactica a participé à l’évolution du paysage audiovisuel, a-t-elle confié face à un public approbateur. BSG était en avance sur son temps et a su montrer aux chaînes et aux studios qu’il y avait – et qu’il y aura toujours – de la place pour plus de science-fiction intelligente à l’écran, et pas seulement sur des chaînes ciblées. »

Kara Thrace, trop masculine ?

Mais si son rôle dans Battlestar Galactica a autant marqué les esprits, c’est surtout grâce au côté badass qu’elle a su donné à Kara Thrace, qui rappelons-le, était un personnage masculin dans la série de 1978. « La meilleure chose que Ronald (le créateur de la série, ndlr) ait faite dans Battlestar Galactica, c’est qu’il n’a jamais souligné le fait que Starbuck était une femme. Parce que si les scénaristes avaient insisté là-dessus, ça serait devenu un enjeu particulier, alors que ça ne l’était pas », explique l’actrice.

Malheureusement, de nombreux fans du show d’origine n’étaient pas d’accord avec ce changement de genre et s’en sont violemment pris à l’actrice sur Internet. Avec le recul, Katee Sackhoff estime que cette pression médiatique a trop intensifié sa performance : « Selon moi, je joue de manière un peu trop masculine dans la mini-série. (…) Et je l’ai fait parce que je suis allée lire ce qu’il se disait sur Internet, et il n’y avait que de la haine envers moi. C’était tellement méchant, je me suis dit ‘les gens ne pensent pas que je suis capable de jouer Starbuck’. »

Des critiques qui sont restées dans un coin de son esprit et qu’il l’auraient poussé à y aller un peu fort dans son interprétation de Kara Thrace. « Quand j’ai regardé la mini-série, j’étais tellement déçue par ma performance et par moi-même, a avoué l’actrice. C’est là que j’ai réalisé qu’il fallait arrêter de donner autant d’importance à l’opinion des autres. (…) J’ai essayé de m’en détacher, et tu vois l’évolution de Starbuck au fil des saisons, tu la vois devenir plus féminine, devenir qui elle est réellement. »

Et c’est comme ça qu’est née la Starbuck que l’on connaît, une femme de caractère à la fois forte et sensible, prête à tout (et parfois au pire) pour sauver les siens.

Aurélie Corbin