Blade Runner 2049 : 5 secrets des coulisses qui vous feront voir le film autrement

Publié le 18 septembre 2020 - 19h00

 

Suite de l’œuvre culte de Ridley Scott, Blade Runner 2049 a demandé beaucoup de fil à retordre à son réalisateur Denis Villeneuve. Entre folles performances d’acteurs et cascades ratées, le drame de science-fiction ne manque pas d’anecdotes amusantes. Retour sur 5 choses essentielles et improbables à connaître sur le film.

Harrison Ford a réellement frappé Ryan Gosling

Ryan Gosling et Harrison Ford Blade Runner 2049

© Sony Pictures Releasing France

Alors qu’ils tournaient une scène de bagarre avec Ryan Gosling, Harrison Ford s’est un peu trop enthousiasmé et a complètement perdu le contrôle de sa force. S’il devait à l’origine faire semblant de frapper l’acteur canadien, il a finalement bien failli lui décrocher la mâchoire. Un petit incident, qui a en tout cas bien amusé l’interprète d’Indiana Jones. « Le visage de Ryan Gosling était là où il n’aurait pas dû être », s’est-il justifié dans une interview accordée à GQ. « Son travail consistait à se mettre hors de portée de mon coup de poing. Mon boulot était de donner le coup de poing. Mais on bougeait et la caméra bougeait, donc je devais prendre en compte l’angle de la caméra pour rendre le coup de poing crédible ». Selon Harrison Ford, son collègue n’a donc tout simplement pas eu de chance. « Vous savez, j’ai dû donner une centaine de coups de poing sur ce tournage et je ne l’ai touché qu’une fois ! »

Jared Leto s’est rendu temporairement aveugle pour son rôle

Jared Leto Blade Runner 2049

© Sony Pictures Releasing France

Le vrai souci du détail ! Afin d’incarner au mieux le personnage de Niander Wallace dans Blade Runner 2049, Jared Leto a décidé de se rendre temporairement aveugle. L’acteur oscarisé pour Dallas Buyers Club n’en était pas à sa première performance choc, et pourtant, il a encore réussi à surprendre tout le monde. « Il ne pouvait rien voir du tout. Il marchait avec une assistante, très lentement », a expliqué Denis Villeneuve à Cinemablend. « On croyait voir Jesus rentrer dans un temple. Tout le monde devenait très silencieux, c’était une sorte de moment sacré. On était tous subjugués. C’était si beau et si puissant à la fois, j’étais ému aux larmes ». Le comédien s’est ainsi servi de lentilles spéciales, capables d’occulter complètement la lumière, pour être le plus crédible possible dans le rôle d’un non-voyant. Encore une démarche fascinante digne des plus grandes stars hollywoodiennes !

La première version du film faisait 4h

Ana de Armas Blade Runner 2049

© Sony Pictures Releasing France

Si certains trouvent que le film est déjà long, le premier montage de Blade Runner 2049 durait, à l’origine, 4 heures. Denis Villeneuve a d’abord imaginé couper le long-métrage pour le proposer en deux parties au cinéma, mais il a finalement préféré réduire au maximum le montage afin de sortir un seul et unique film. Un choix que le réalisateur a ensuite justifié au micro de ScreenCrush : « Quelques fois, il faut se faire violence et je pense que la version de 4h était beaucoup trop complaisante ». Le cinéaste ne regrette donc absolument pas de s’en être tenu à ses 2h45, loin de là ! « La version de 4h contenait des éléments assez forts, mais je préfère celle qui est sortie. Elle est plus élégante, serais-je tenté de dire ».

David Bowie aurait dû faire partie du casting

David Bowie Le Prestige

© Warner Bros

Au tout début du projet, Denis Villeneuve avait pensé au célèbre chanteur anglais pour le rôle de Niander Wallace. « Notre premier choix était David Bowie, qui a eu une énorme influence sur Blade Runner », a confié le cinéaste. Malheureusement, le musicien était déjà atteint d’un cancer à ce moment-là et n’était pas en mesure d’assurer un tournage. Il s’est éteint quelques mois plus tard, succombant à la maladie. « Quand nous avons appris la triste nouvelle, nous nous sommes mis en quête d’un acteur similaire », a expliqué le réalisateur. C’est donc Jared Leto qui a été choisi, incarnant à la fois ce mystère, cette douceur et cette folie tant recherchées par l’équipe du film.

Dave Bautista trop jeune pour le rôle

© Sony Pictures Releasing France

Celle-là, on ne lui avait jamais faite ! Souvent considéré comme trop vieux par certains réalisateurs, Dave Bautista a failli ne jamais obtenir le rôle de Sapper dans Blade Runner 2049 à cause de sa jeunesse. « Je filmais les Gardiens de la Galaxie 2 et je suis allé rencontrer Denis Villeneuve », a raconté l’ancien catcheur à Cinemablend. « Nous n’avions pas commencé la conversation depuis longtemps, vraiment pas longtemps, quand il m’a dit : « Je déteste te dire ça mon ami, mais tu es trop jeune pour le rôle ». L’entretien a donc pris une tournure totalement inattendue pour l’acteur. « J’avais le cœur brisé, mais pas seulement. J’ai l’habitude qu’on me dise que je suis trop vieux pour des rôles, donc là, j’étais juste frustré ». Finalement, après de nombreux tests maquillage et vidéo, le cinéaste s’est laissé convaincre et a offert le rôle à Dave Bautista. Un sacré parcours de combattant tout de même.

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email