Game of Thrones : top 5 des intrigues inutiles de la série

Publié le 19 septembre 2020 - 14h00

Game of Thrones est un univers extrêmement riche avec une mythologie complexe et précise notamment grâce aux écrits de George R. R. Martin. Cependant, certaines intrigues introduites dans la série n’ont mené…nulle part. Retour sur 5 éléments qui nous ont laissé espérer de grandes choses pour s’avérer être (presque totalement) inutiles.

Les symboles laissés par les Marcheurs Blancs

© Warner

Dès le tout premier épisode de Game of Thrones, on découvre l’existence des Marcheurs Blancs. Non seulement ils tuent les humains mais laissent également de terrifiants symboles faits de leurs limbes derrière eux. Des cercles barrés et des spirales qui viennent intriguer les fans les plus assidus qui n’hésitent pas à établir les théories les plus folles pour comprendre leur signification. Mais voilà, aucune explication ne sera jamais donnée par la série sur le pourquoi de ces symboles… Tant de mystère pour rien.

Dorne

game of thrones

© Warner

Dans la saison 5, une nouvelle région de Westeros est introduite : Dorne. Le continent s’agrandit un peu plus pour le plus grand plaisir des fans qui s’attendent à ce qu’elle joue un grand rôle dans l’intrigue – comme dans les romans. Mais si les décors aux allures paradisiaques de Séville émerveillent, l’intérêt de Dorne et de ses personnages dans l’histoire de la série reste minime. Ils ne servent qu’à alimenter la petite guéguerre qui existent entre les Martell et les Lannister et le point culminant sera alors l’assassinat de Myrcella. Ellaria et ses filles n’auront, par la suite, qu’un rôle très mineur à jouer et Dorne aussi.

Euron Greyjoy

© Warner

À l’image de Dorne, l’introduction dans la série de Euron Greyjoy, l’oncle de Theon, s’est faite en grande pompe. Il faut avouer que les fans des romans de George R. R. Martin attendaient ce moment avec grande impatience et voyaient déjà en lui un nouvel antagoniste ultra-charismatique joué par Pilou Asbaek. Cependant, à l’image de Dorne également, le rôle de Euron ne sera jamais ce qu’on a pu espérer de lui. À part jouer le “toutou” de Cersei et mourir bêtement sur une plage de King’s Landing, l’un de ses seuls accomplissements aura été de tuer Rhaegal.

La véritable identité de Jon Snow

© Warner

Voilà un mystère qui a débuté dès les premières minutes de la série. Jon n’est pas un Stark comme les autres enfants de Ned et Cat et on ne connaît pas l’identité de sa vraie mère. Si très rapidement les fans les plus investis ont compris qu’il était le fils de Rhaegar Targaryen et Lyanna Stark, la sœur de Ned, cette révélation ne lui est faite que dans l’épisode 1 de la saison 8. Et si, dès lors, on croit que cette information va avoir une importance capitale, la réalité est toute autre. Ce détail aura pu totalement chambouler la fin de la série et, au lieu de ça, cette révélation tombe à plat.

Les loups

© Warner

Il réside une énorme frustration derrière l’utilisation des loups dans Game of Thrones. Introduits dans le premier épisode de la série, ils meurent rapidement les uns après les autres ou sont totalement évincés de l’écran car il coûte malheureusement trop chers à la production, qui privilégie alors les dragons de Daenerys. Si certains pensaient que ces canidés mystiques auraient alors un rôle quelconque à jouer dans l’histoire des Stark se sont bien trompés. D’ailleurs, jusqu’à la toute fin on a bien cru que Fantôme aurait un moment clé dans la saison finale…

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter