Insatiable : Debby Ryan compare la plus grosse erreur de la série à Friends

20 août 2018 - 16h58

Insatiable n’en finit pas de faire parler d’elle. La série continue de déchaîner les passions et les critiques. Debby Ryan, dans un long entretien pour Teen Vogue, est revenue sur ce pavé dans la mare qu’est la série, revenant sur certains points brûlants et très controversés; notamment l’usage d’un costume de jeune fille ronde.

Debby Ryan s’est longuement entretenue avec Teen Vogue, quelques jours après le séisme Insatiable. La série Netflix n’a pas brillé par le succès de son intrigue ou des thèmes abordés, c’est plutôt tout l’inverse. Hautement critiquée pour la maladresse du traitement de la grossophobie, du harcèlement scolaire ou encore des relations parents-enfants, il semblerait que l’heure soit aux explications pour le casting.

L’actrice Debby Ryan a notamment évoqué un point TRÈS sensible, l’utilisation d’un fat suit, un costume équivalent à une prothèse dont le but est de reproduire le physique d’une personne en surpoids. Ce genre de technique est très utilisé dans les productions américaines, notamment les comédies comme L’amour extra-large ou encore Just Friends, et est très critiqué de nos jours.

Ne pas faire « du Friends » ?

L’actrice a évoqué ses craintes de départ quant à l’utilisation du très controversé fat suit. Utilisé pour montrer l’origine de l’histoire de Patty, Debby Ryan explique son hésitation : »Je craignais que cela fasse aussi parodique que dans Friends« . Effectivement, la série de Marta Kauffman a récemment été pointée du doigt par certains détracteurs, dénonçant une grossophobie des passages concernant Monica et son poids durant sa jeunesse (et de l’utilisation, encore une fois, d’un fat suit).

Mise à part cette comparaison, Debby Ryan a justifié l’utilisation de costume comme la meilleure manière de « dépeindre une histoire d’origine. Nous essayons de montrer cela » . Pas sûr que cela suffise à convaincre.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.