Killing Eve, Sandra Oh : « C’est aussi l’histoire d’un chasseur et de sa proie »

La nouvelle série Canal +, Killing Eve, arrive le 13 septembre et le duo surprenant formé par Sandra Oh et Jodie Comer risque bien de vous étonner. Déroutant et imprévisible, ce thriller hors d’haleine devrait vous couper le souffle.

À l’occasion de la sortie de la série Killing Eve sur Canal+, Serieously a rencontré Sandra Oh (Grey’s Anatomy) et Jodie Comer, les deux actrices principales du show déjà renouvelé pour une saison 2.

 

Pouvez-vous faire un rapide teasing de la série pour le public français ?

Sandra Oh :  Je joue le personnage d’Eve Polastri. Elle est agent du MI5 (ndlr : les services de la sûreté britannique), qui s’intéresse à une nouvelle criminelle pas ordinaire. 

Jodie Comer : Elle est même loin d’être “ordinaire” comme meurtrière, plutôt du genre “folle”. Elle s’appelle Villanelle, vit à Paris, et est « chasseuse de têtes » partout en Europe. Elle se retrouve rapidement confrontée à un agent du MI5, qui l’agace et lui met des bâtons dans les roues. L’histoire suit la relation qui se forme entre elle, autant que le parcours des deux femmes. C’est intéressant de voir comment leurs chemins se croisent et comment elles arrivent à semer la zizanie dans leurs vies respectives. 

Sandra Oh : C’est une histoire un peu teintée par un « je t’aime moi non plus » constant. Elles jouent ensemble au jeu du chat et de la souris. C’est l’histoire d’un chasseur et de sa proie. Finalement, dans son genre, cette série est un vrai thriller. 

 

 

Au début de la série, il n’y a pas de scène entre Eve et Villanelle, et pourtant, on perçoit déjà l’alchimie entre vous. Quel a été votre plus gros challenge ?

Sandra Oh : Merci ! Mais finalement, le plus gros challenge de la série réside plutôt dans le ton épineux qui lui a été donné. C’est un thriller mais il y a une espèce de changement d’humeur constant et c’est ce qui le rend spécial. Il y a beaucoup de scène où tu penses ne regarder qu’une seule chose mais il y a souvent plus derrière. Jouer ce double jeu, c’est plutôt cool.

Jodie Comer : Je suis d’accord. C’était parfait d’avoir ce challenge pour pouvoir rester très naturel. Globalement, cette ambiance est liée à Phoebe Waller-Bridge, la créatrice de la série, qui voulait aussi voir de l’inattendu et qui nous a poussé dans ce sens. 

 

La série a déjà été renouvelée pour une saison 2, bravo ! Comment vous vous sentez ? Qu’est-ce que vous espérez pour la suite ?

Sandra Oh : Je ne sais pas. Je sais juste que j’en ai des frissons mais j’espère rapidement pouvoir prendre le temps de me poser pour en discuter. Ce qui est fou, c’est que c’est aussi le fait d’enfin pouvoir retrouver mon personnage. On a passé qu’une saison dans nos rôles mais ils sont intenses… Et on est tellement dans cette « danse » ensemble qu’on a forcément envie de savoir ce qui va se passer pour la suite.

Jodie Comer : je suis vraiment rentrée dans le personnage, je ressentais les choses via elle, je me suis vraiment vraiment accrochée à ce personnage. Je suis déjà très excitée d’en savoir plus.

Êtes-vous fan de thriller ?

Sandra Oh : Oui, j’adore ça ! J’adore les histoires d’espion et ce genre en général. 

Jodie Comer : J’aime beaucoup ça mais je n’adore pas forcément ce genre. Par contre j’adore le genre de thriller comme Killing Eve (rires). C’est d’ailleurs le seul que vous avez besoin de regarder (rires). 

 

Killing Eve, diffusé sur Canal +, chaque jeudi à 21h00, à partir du 13 septembre.


Allison Josepha
Co-fondatrice
Fille spirituelle de : Jane The Virgin et Max de 2 Broke Girls
Let Them Binge! : Lost, des mozzarella sticks, un banoffee du vin et Eleven, mon chat
Allison Josepha on Instagram