La Reine des Neiges : Elsa peut-elle avoir froid ?

La Reine des Neiges : Elsa peut-elle avoir froid ?

Partage
Lien copié !

Devenue une icône planétaire en 2013 à la sortie du film d’animation La Reine des Neiges, Elsa fait désormais partie des héroïnes Disney les plus populaires. Un personnage puissant aux pouvoirs de glace qui évolue dans les horizons gelés de Scandinavie. Cependant, une question se pose alors : Elsa peut-elle avoir froid ?

Véritable star des studios d’animation Disney, Elsa est rapidement devenue une figure centrale du monde enchanté et continue de s’imposer comme un modèle pour les plus jeunes. Après le succès du film La Reine des Neiges, qui a engendré 1,2 milliard de dollars de recettes, la maison aux grandes oreilles a dévoilé un deuxième volet en 2019 et travaille actuellement sur un troisième et un quatrième films. Il s’agit donc d’un réel triomphe pour l’univers d’Arendelle, qui ne cesse d’émerveiller les petits…et même les grands.

A l’origine de ce phénomène, on retrouve notamment l’héroïne aux cheveux d’argent et au toucher de glace, qui charme et ensorcelle son public. Entre sa timidité, son caractère solitaire et sa grande force, Elsa s’est très rapidement imposée comme une femme de son temps, qui n’a pas besoin d’homme dans sa vie pour s’épanouir et qui est capable de gérer un royaume par ses propres moyens.

Aussi mystérieuse qu’inspirante, cette dernière captive donc l’attention des fans de la maison aux grandes oreilles, mais suscite également de nombreuses interrogations, notamment sur son métabolisme. Dotée de dons surnaturels qui lui permettent de contrôler la neige et la glace, la jeune femme fonctionne-t-elle différemment des autres êtres humains ?  Et surtout, si le froid est pour elle le prix de la liberté, peut-elle réellement le sentir ?

Le corps d’Elsa dans La Reine des Neiges est-il plus froid que le notre ?

Si à première vue, Elsa a tout d’une jeune femme comme les autres, on peut tout de même se demander si son corps est bien à la même température que le nôtre ou si ses pouvoirs de glace ont tendance à le refroidir. Aucun élément des films La Reine des Neiges ne permet de répondre directement à cette question, mais un petit personnage du second volet nous donne néanmoins un indice. 

L'esprit du feu se repose dans les mains d'Elsa dans le film La Reine des Neiges 2
© Disney

En effet, lorsqu’Elsa se trouve dans la forêt enchantée, cette dernière fait la rencontre de l’esprit du feu. La petite salamandre enflammée vient alors se reposer dans le creux des mains de la reine d’Arendelle et l’on voit alors qu’au contact de sa peau, le feu qui anime l’animal magique s’éteint, créant une petite fumée. Cela laisse donc penser que les mains d’Elsa sont tellement glacées qu’elles ont permis à l’esprit de se refroidir instantanément. 

Elsa est-elle sensible aux changements de températures ?

Par ailleurs, la Reine des Neiges montre à plusieurs reprises qu’elle ne ressent absolument pas les variations de températures et conserve des tenues semblables tout au long de ses aventures, peu importe la météo. Qu’il s’agisse du début du premier film, qui se déroule en plein été, de la suite, qui se passe en hiver ou encore du deuxième opus, qui prend place en automne, Elsa porte toujours des tenues à manches longues, alors qu’Anna fait davantage varier ses vêtements en fonction du temps. 

Les différentes tenues d'Elsa dans La Reine des Neiges
© Disney

Toujours dans le deuxième volet de La Reine des Neiges, Elsa prouve également qu’elle n’est pas du tout sensible au froid, puisqu’elle n’hésite pas à affronter la mer glacée et déchaînée. Mer, dont elle sort trempée, sans marque apparente de lésions causées par les basses températures. Arrivée à Ahtohallan, l’héroïne marche d’ailleurs pieds nus sur la glace et ne semble pas en souffrir. Tout indique donc qu’elle ne ressent pas l’effet du froid et que son corps reste à la même température en toutes circonstances.

Elsa et son cheval d'eau dans le film La Reine des Neiges 2
© Disney

Néanmoins, il n’aura pas échappé aux fans que son exploration de ce lieu magique conduit Elsa à mourir…gelée. Alors, comment cela est-il possible ?

Comment Elsa a-t-elle pu succomber au froid dans La Reine des Neiges 2 ?

A la fin de La Reine des Neiges 2, Elsa plonge dans ses souvenirs, mais également dans l’histoire de sa famille et notamment comment son grand-père a trahi les Northuldras. Elle comprend alors que ce sont leurs peurs qui sont le pire ennemi des hommes et se retrouve en proie à un froid terrassant. Sa respiration fume dans l’atmosphère glacée, ses mains commencent à givrer, puis son corps entier se paralyse sous l’emprise de cette magie implacable. Elle ne peut pas lutter et finit par mourir, figée telle une statue de glace (avant qu’elle ne revienne plus tard à la vie grâce à sa soeur Anna). 

Elsa finit par mourir gelée dans La Reine des Neiges 2
© Disney

Or, si Elsa n’a rien pu faire pour survivre à cette attaque, c’est tout simplement parce qu’elle s’est perdue dans ses propres pouvoirs. Sa mère l’avait prévenue de ne pas creuser trop profondément dans ses souvenirs, mais elle n’a pas écouté en voulant découvrir la vérité sur l’origine du conflit entre son peuple et celui de la forêt. Ce sont donc ses propres pouvoirs qui lui ont infligé cela et non pas un simple froid de Scandinavie. 

En résumé, le climat n’a visiblement aucun impact sur la Reine des Neiges, qui peut seulement ressentir le froid si la magie se retourne contre elle. Le véritable danger pour elle semble être davantage lié à sa tristesse, son angoisse et sa peur, qui peuvent ainsi en un clin d’oeil lui glacer le sang…

Alexia Malige

Alexia Malige

Journaliste

Suivez nous !

Lire aussi 👀