Le Caméléon : 5 anecdotes incroyables à connaître sur la série culte

Le Caméléon : 5 anecdotes incroyables à connaître sur la série culte

Partage
Lien copié !

Le Caméléon est une série culte qui a débarqué en France dans les années 2000 et qui a, très vite, connu un grand succès dans l’hexagone. Et pour lui faire honneur, nous avons décidé de revenir sur 5 anecdotes qui vous feront voir la fiction autrement.

Souvenez-vous, Le Caméléon suit le personnage de Jarod, joué par Michael T. Weiss, qui a la faculté d’assumer n’importe quelle identité. Malheureusement il est mis en isolement par une entreprise appelée « Le Centre », qui exploite son don pour des recherches secrètes.

Une torture qui prend fin lorsque Jarod parvient à s’échapper du centre, mais qui marque aussi le début du jeu du chat et de la souris. Cette histoire a conquis de nombreux téléspectateurs à travers le monde, et bien évidemment, elle cache aussi quelques petits secrets que voici.

Le Caméléon est inspirée d’une histoire vraie

le-cameleon-1
© NBC

Il n’est pas rare qu’une série soit tirée de faits réels, la preuve en est avec Le Caméléon. La fiction s’inspire de la vie de Ferdinand Demara Jr., un célèbre escroc américain qui a vécu sous plusieurs fausses identités et professions. Durant plusieurs années, il a été avocat, chirurgien, shérif adjoint, gardien de prison, cancérologue ou encore enseignant.

Il a su bluffer son entourage grâce à sa mémoire photographique qui lui permettait d’apprendre seul tous ces métiers. Un véritable caméléon qui a dupé de nombreuses personnes. Son aventure prend fin le jour de sa mort, soit le 8 juin 1982, à cause d’une crise cardiaque.

Un succès d’audience à ses débuts

le-cameleon-2
© NBC

Le Caméléon était un véritable carton aux Etats-Unis. Pour vous donner une idée, la seconde saison a attiré en moyenne 11,40 millions de téléspectateurs et la troisième 10 millions. De très beaux chiffres qui ont confirmé que la série était une valeur sûre pour la NBC, la chaîne de diffusion.

Et pour la petite anecdote, le pilote du Caméléon a dépassé en terme d’audiences celui d’une autre série culte de la chaîne : Urgences. Mieux encore, « Le Chat et la souris » a été le pilote d’une fiction NBC le plus regardé depuis celui de Bonanza, diffusé en 1959. Un record qui a donc été battu 37 ans plus tard par Le Caméléon.

Michael T. Weiss et personne d’autre

le-cameleon-3
© NBC

Pour les fans du Caméléon, il est impossible d’imaginer un autre acteur que Michael T. Weiss dans la peau de Jarod. Pour Steven Long Mitchell et Craig Van Sickle, les créateurs de la série, ça a été la même chose. Lorsqu’ils ont écrit le projet, ils voulaient absolument Michael T. Weiss en personnage principal. A tel point qu’ils étaient prêts à ne plus continuer le projet si la NBC refusait de l’engager. Finalement, la chaîne a donné son accord pour prendre Michael T. Weiss et la série a (heureusement) pu voir le jour.

Michael T. Wiess et Andrea Parker ne se voyaient presque pas sur le tournage

le-cameleon-4
© NBC

Michael T. Weiss et Andrea Parker jouent respectivement Jarod et Mademoiselle Parker, les deux personnages principaux du Caméléon. Malgré ce que l’on peut croire, les deux comédiens se sont rarement vus pendant le tournage. Andrea Parker a même avoué qu’elle connaissait à peine Michael T. Weiss puisqu’ils partagent peu de scènes à l’écran, et donc, ils n’ont pas eu beaucoup d’occasions de se voir sur le plateau. En même temps, Parker est à la poursuite de Jarod, qui, la plupart du temps, a une longueur d’avance sur son adversaire… Ce qui justifie qu’ils ne soient pas proches au moment du tournage.

Il existe deux films Le Caméléon

le-cameleon-5
© NBC

Si Le Caméléon a été un carton d’audience à ses débuts, cela n’a plus été le cas lors de la dernière saison. Plus d’un million de personnes n’étaient plus au rendez-vous le samedi soir sur NBC, et cette chute a causé la perte de la série, qui s’est terminée sur un cliffhanger. Pour pouvoir clôturer les intrigues, la chaîne TNT a racheté les droits de la série pour produire des téléfilms.

A l’origine, quatre étaient prévus pour finir correctement l’histoire, mais seulement deux ont été produits car le public n’était pas au rendez-vous. Le premier étant Caméléon contre Caméléon et le second L’Antre du Diable, tous deux diffusés en 2001.

Le Caméléon, l’intégrale de la série culte du lundi au vendredi à 17h30 sur AB1.

Alexis Savona

Alexis Savona

Journaliste

Suivez nous !