Les portraits cultes de la semaine : Carol et Barb d’Orange is the New Black

1 août 2018 - 13h34

Les portraits cultes de la semaine ont pris des petites vacances mais ils sont déjà de retour avec deux figures déjà totalement cultes d’Orange is the New Black saison 6 : les maléfiques Barb et Carol… C’est parti !

Carol et Barb, c’est qui, c’est quoi ?

Fraîchement apparues dans la saison 6 d’Orange is the New Black, Barb et Carol Denning ont retourné la saison en moins de deux. Véritables caïds de Litchfield Max depuis environ 30 ans, elles règnent sur les pauvres âmes de la prison quasiment sans partage. Elles se détestent comme chien et chat et se livrent une guerre sans merci, utilisant les détenues à l’envi. Enfermées pour perpet’, elles ont assassiné leur petite sœur, Debbie, gymnaste de génie.

Who’s Barb, Who’s Carol dans Orange is the New Black ?

barb orange is the new black

carol orange is the new black

Barb est une grande brune, très populaire au lycée. Coquette, elle est l’inverse de Carol, garçon manqué solitaire planquée derrière des lunettes trop grandes pour elle. Les deux sœurs sont obsédées par leur réputation respective et se sont toujours livrées à une compétition impitoyable pour être au cœur de l’attention, autant à l’école que dans leur famille, jusqu’à leurs derniers instant à Litchfield. Malgré leur différends, on peu affirmer sans sourciller que ce sont de vraies partners in crime.

C’est grave docteur ?

Légèrement. Le récit des sœurs Denning a le mérite d’avoir été le plus ANGOISSANT des 6 saisons cumulées. Véritables psychopathes au sang froid, elles ont éliminé leur petite sœur sans la moindre hésitation. Bien qu’elles agissent à deux, on continue de croire que Carol détient quand même la Palme de la cinglée absolue. À croire qu’elle est capable de vous courir après dans votre propre cauchemar.

C’est quoi leur réplique culte ?

Autant Barb n’en a pas vraiment, elle n’est que la Bêta de son Alpha de sœur, mais Carol en a sous le coude. Et surtout une, qu’elle sort à tort et à travers pour avoir raison en toute circonstance : “BULLTRUE” (l’inverse de bullshit qui signifie connerie en anglais). Toujours avec une sucette à la cerise dans la bouche.

Pourquoi on les “aime”

On vous rassure, notre cœur ne bat PAS pour elles au sens sentimental du terme, mais on adore leurs personnages, extrêmement bien dessinés et utilisés dans cette saison 6. Leur récit antérieur est réellement intéressant et permet de comprendre Barb et Carol une fois en prison parmi les autres détenues. On est autant fasciné par les sœurs jeunes que plus âgées et surtout, on veut savoir QUI gagne à la fin entre les deux. (Hum).

Qui pourraient être leur buddies ?

Face à tant de machiavélisme, on était obligé de retrouver les deux sœurs les plus insupportables, les plus méchantes et psychopathes de l’entertainment. Pas de série pour l’exception car il s’agit bien d’Anastasie et Javotte de Cendrillon. On ne voyait qu’elles.

Hannah Benayoun
Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email