Melissa Joan Hart : « ce fut vraiment spécial de jouer » Sabrina, l’apprentie sorcière (INTERVIEW)

Partage
Lien copié !

Mondialement connue pour son rôle de Sabrina Spellman dans la série culte des années 90 Sabrina l’apprentie sorcière, l’actrice Melissa Joan Hart s’est confiée à la rédac de Serieously sur ses meilleurs souvenirs de tournage, ce qu’elle pense des Nouvelles Aventures de Sabrina ou encore ses projets à venir.

Comment était-ce de jouer l’iconique Sabrina Spellman dans Sabrina, l’apprentie sorcière ?

Melissa Joan Hart : Ce fut vraiment spécial. C’était une époque vraiment spéciale de ma vie et j’ai tout de suite su que le côté magique parlerait aux enfants comme aux adultes. J’ai moi-même grandi avec des séries comme Ma Sorcière Bien-Aimée et Jinny De Mes Rêves. Ces séries ont tendance à durer longtemps et à résister à l’épreuve du temps. Donc je pense que dès que la série a commencé à avoir du succès durant ses deux premières saisons, nous en avons pris conscience et nous avons fait en sorte que ce personnage soit là aussi longtemps que possible.

Quel a été votre meilleur souvenir de tournage ?

Oh mon Dieu, il y en a tellement ! La plupart sont des souvenirs avec toute l’équipe, quand on partait et qu’on faisait des choses ensemble. Par exemple nous avons tourné un épisode à Walt Disney World, nous avons été à Animal Kingdom lors de l’ouverture et c’était très cool. Nous nous sommes éclatés, nous avons passé toute une semaine en Floride à travailler mais aussi à s’amuser donc c’était vraiment un bon souvenir.

Quelle fut la scène la plus difficile à tourner pour vous dans Sabrina, l’apprentie sorcière ?

Il y avait des moments où je tombais malade mais où je ne pouvais pas quitter le travail, parce que tout le monde comptait sur moi et attendait que je dise mes répliques. Que je sois en train de vomir, que je vienne de rompre avec mon petit ami ou que mon chien soit mort, il fallait que je fasse mon travail et que je sois drôle.

Il y avait aussi des scènes où je devais être suspendue au plafond et voler, et ces choses-là étaient toujours un peu difficiles à tourner. Il fallait que je mette un harnais de sécurité, que je me penche et que je reste coincée avec le harnais toute la journée sans pouvoir manger ou aller aux toilettes.

Quel est votre épisode préféré de Sabrina, l’apprentie sorcière ?

J’aime beaucoup « Pancake Madness » (« À la folie » en version française, l’épisode 5 de la saison 3, ndlr) où Sabrina est accro aux pancakes. Ce fut très drôle à jouer. C’était l’une des premières fois que je faisais de la comédie physique et j’ai découvert que j’aimais beaucoup ça.

sabrina l'apprentie sorcière gif

Comment avez-vous réagi en apprenant l’arrivée du reboot Les Nouvelles Aventures de Sabrina sur Netflix ?

J’étais vraiment contente que la série soit très différente de la nôtre, que ce ne soit pas une comédie, et qu’elle se concentre davantage sur la sorcellerie que sur la magie.

Avez-vous regardé Les Nouvelles Aventures de Sabrina ? Et si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Non, j’ai seulement regardé des extraits. Netflix voulait que je regarde quelques passages et, si vous cherchez sur YouTube, vous pouvez voir ma réaction en vidéo ainsi que celles de Beth (Broderick, ndlr), Caroline (Rhea, ndlr) et Nate (Richert, ndlr) qui jouaient Hilda, Zelda et Harvey. Nos réactions devant la série sont drôles car on voit vraiment les différences avec celle d’avant. Nous n’avions pas le droit de faire quoi que ce soit de sexy, de différent ou de vraiment effrayant. Aujourd’hui ils osent des choses beaucoup plus sexuelles car leur série s’adresse plus à des adolescents alors que la nôtre visait davantage un public familial.

Auriez-vous aimé faire une apparition dans Les Nouvelles Aventures de Sabrina ?

Non, je ne sais pas vraiment qui j’aurais pu jouer ou ce que j’aurais pu y faire. La seule chose que j’aurais peut-être aimé faire est réaliser un épisode mais la série est terminée maintenant donc ça ne risque pas d’arriver. Mais oui, je pense que la réalisation aurait été une bonne manière d’être impliquée dedans. Autrement je ne pense pas que j’y avais ma place.

Vous avez joué plusieurs personnages emblématiques à la télévision. Y a-t-il un rôle pour lequel on vous reconnaît le plus ?

Ça dépend de l’âge. Les gens plus âgés me reconnaissent pour Clarissa (de la série Clarissa Explains It All, ndlr). À l’international on me reconnaît surtout pour Sabrina, que ce soit en Amérique latine, en Australie ou au Royaume-Uni. Mais la jeune génération, surtout aux États-Unis, me connaît pour la série Le Secret de Nick que j’ai faite pour Netflix. Et il y a aussi beaucoup de gens à l’étranger qui me reconnaissent pour Melissa et Joey.

Quels sont vos futurs projets à la télévision ?

Je fais beaucoup de réalisation pour des séries comme Young Sheldon, Les Goldberg et d’autres sitcoms. J’ai aussi réalisé et joué dans de nombreux téléfilms de Noël, dont trois qui vont sortir dans les prochaines semaines.

Propos recueillis par Eliott Azoulai.

Eliott Azoulai

Eliott Azoulai

Journaliste

Suivez nous !

7 séries qui ont changé de cast (ou presque) en cours de route

7 séries qui ont changé de cast (ou presque) en cours de route

Sondage : as-tu les mêmes goûts que les autres fans de Westworld ?

Sondage : as-tu les mêmes goûts que les autres fans de Westworld ?

Lire aussi
The Black Phone : interview de Scott Derrickson, « je voulais explorer la peur qui dominait ma propre enfance »

The Black Phone : interview de Scott Derrickson, « je voulais explorer la peur qui dominait ma propre enfance »

Kaiju n°8 : Louis-San, « La grosse particularité, c’est que le héros n’est pas un gamin rempli de rêves » [Interview]

Kaiju n°8 : Louis-San, « La grosse particularité, c’est que le héros n’est pas un gamin rempli de rêves » [Interview]

J’ai menti : Thierry Neuvic, « C’est un polar assez profond qui aborde des thèmes intéressants » [Interview]

J’ai menti : Thierry Neuvic, « C’est un polar assez profond qui aborde des thèmes intéressants » [Interview]

La Traversée : Florence Miailhe, « C’est possible de faire un film en peinture animée » [Interview]

La Traversée : Florence Miailhe, « C’est possible de faire un film en peinture animée » [Interview]

Une Affaire Française : Blandine Bellavoir, « j’avais beau me protéger, la série m’a tout de même atteinte » [INTERVIEW]

Une Affaire Française : Blandine Bellavoir, « j’avais beau me protéger, la série m’a tout de même atteinte » [INTERVIEW]

Fugueuse : Sylvie Testud, « C’est une série importante car elle fait ouvrir les yeux » [INTERVIEW]

Fugueuse : Sylvie Testud, « C’est une série importante car elle fait ouvrir les yeux » [INTERVIEW]

Ma mère est un gorille (et alors ?) : Linda Hambäck, « La différence est une bonne chose » [Interview]

Ma mère est un gorille (et alors ?) : Linda Hambäck, « La différence est une bonne chose » [Interview]

The House of Gaunt : Maxence Danet-Fauvel, « Voldemort vit en moi maintenant » [Interview]

The House of Gaunt : Maxence Danet-Fauvel, « Voldemort vit en moi maintenant » [Interview]

Interview Docteure Doogie, Kourtney Kang : « l’héroïne est presque écrite comme une super-héroïne »

Interview Docteure Doogie, Kourtney Kang : « l’héroïne est presque écrite comme une super-héroïne »

Free Guy : Shawn Levy, « C’est un grand spectacle fun, mais aussi très chaleureux et humain »[Interview]

Free Guy : Shawn Levy, « C’est un grand spectacle fun, mais aussi très chaleureux et humain »[Interview]