Riverdale : comment le personnage de Cheryl a inspiré Madelaine Petsch dans sa vie

15 mai 2019 - 15h51

Madelaine Petsch est apparue sur le red carpet du Met Gala en costume de fée signé Jean-Paul Gaultier la semaine dernière. Cette tenue colorée et osée associée à ses cheveux roux a fait sensation. Pourtant, Madelaine Petsh a confié qu’avant de jouer le rôle de Cheryl dans Riverdale, elle ne portait pas de couleurs chaudes… Découvrez comment son personnage l’a inspirée.

Malelaine Petsch allias Cheryl Blossom dans Riverdale a confié durant une interview au Hollywood Reporter comment l’interprétation de Cheryl, adolescente richissime de Riverdale dont la couleur de prédilection est le rouge, lui a permis de changer d’avis sur… les couleurs chaudes. En effet, Madeleine Petsch a grandi avec, dans la tête, la légende urbaine selon laquelle les roux ne pouvaient pas porter de couleurs chaudes. Son avis a désormais changé et ce grâce au personnage de Cheryl ! 

« Cheryl m’a appris à prendre plus de risques avec la couleur »

Et oui, l’actrice a déclaré : « Lorsque j’ai adhéré à la série, les créateurs de costumes (Rebekka Sorensen-Kjelstrup et Hala Bahmet) m’ont appelé et m’ont demandé : Hé, quelles couleurs n’aimes-tu pas porter ? J’ai dit : J’ai un peu peur de porter du rouge. On m’a ensuite dit que les tenues rouges étaient en fait inscrites dans le récit de Cheryl et qu’elles faisaient partie intégrante de mon personnage. Ensuite, bien sûr, je me suis dit : D’accord, oui, le rouge est ma couleur préférée ! Ce qui est amusant, c’est que c’est maintenant le cas. Cheryl m’a appris à prendre plus de risques avec la couleur et à ne pas craindre avec mon propre style ». 

Une icône de mode en devenir ?

Le style vestimentaire de Madelaine Petsch est désormais source d’inspiration chez de nombreuses jeunes femmes. Cette affirmation de style lui a d’ailleurs permis de créer deux collections capsules de lunettes de soleil pour la marque du fondateur de Privé Revaux, David Schottenstein. Ses deux collections seront disponibles à l’achat dès le 27 mai 2019 au prix unitaire de 39$95. 

Margaux Paul