Teen Wolf, Buffy… Les grandes différences entre le film et la série

7 août 2019 - 19h40

Beaucoup de séries ont été adaptées, ou juste parfois inspirées par un film d’origine. Souvent recréées à des années d’écart, il est amusant de relever les différences parfois majeures entre les deux versions. Serieously vous en livre quelques unes.

Psychose / Bates Motel

La série Bates Motel adaptée du thriller génial signé Alfred Hitchcock est surtout centrée sur Norman et Norma Bates, le fils et la mère. Autant Norma est particulièrement absente dans la film (on ne vous spoile rien) autant Norman en est le clou. Autant que dans la série. Pour interpréter le rôle tenu par Anthony Perkins en 1960, Freddie Highmore, acteur anglais qui s’est très vite fait un nom en incarnant d’adorables petits garçons au cinéma. Il s’est décidé à éclater cette image en mille morceaux en incarnant le futur serial killer.

Le silence des agneaux / Hannibal

On reste chez les psychopathes. La première fois que vous avez pu voir Hannibal Lecter ce n’est pas dans la peau de Mads Mikkelsen mais bel et bien dans celle d’Anthony Hopkins dans le film de Jonathan Demme. Bien que les deux acteurs ne se ressemblent en rien physiquement, ils remplissent les mêmes critères : acteurs charismatiques, physiques de “méchants”, classe et élégance pur jus. Ni plus, ni moins.

Sleepy Hollow

Franchement, on a beau chercher mais on se dit que malgré le fait qu’il y ait bien deux Ichabod Crane, l’univers du cavalier sans tête de la série n’a pas grand lien avec le film de Tim Burton. L’acteur Tom Mison reprend le rôle culte tenu par Johnny Depp, notamment dans le sens de l’humour, mais rien ne lie vraiment ces deux personnages. Dans le film, pas de téléportation dans le temps, juste une aventure épique au XIXe siècle. Le deuxième Ichabod Crane dans la série est un espion, et se fait traquer par le cavalier sans tête. Bref, s’il y a une vraie inspiration elle vient surtout de la légende du cavalier sans tête… Mais c’est aussi ce qui en fait une série bien divertissante.

Teen Wolf

Effectivement, les mots ne sont pas forcément nécessaires pour détailler les différences entre le Teen Wolf sorti en 1985 mettant en scène Michael J. Fox et le Teen Wolf que vous connaissez par cœur, enfant chéri de MTV. Plus de moyen, plus de “réalisme” et nettement plus dark, ces deux versions sont des opposées absolues. Divin.

 

Batman au cinéma / Gotham

Certes la série n’est pas une adaptation directe de l’univers de Tim Burton ou Schumacher, mais on peut y retrouver l’âme des films de Christopher Nolan. La série ressemble à un cocktail explosif de toutes les couleurs données au héros de la nuit au fil des décennies et des adaptations. Il est intéressant de voir quelles ont été les interprétations et différences entre les héros du grand écran et ceux de la série. Prenez l’inspecteur Gordon : interprété par Gary Goldman au cinéma, ce rôle a été confié à Ben McKenzie (Newport Beach) dans la série. Un choix audacieux, mais convaincant.

 

Buffy

A l’instar de Teen Wolf, pas mal de gens ont préféré oublier la version cinéma des aventures de la meilleure tueuse de vampire ever. Incarnée par Kristy Swanson, on est loin du personnage de Sarah Michelle Gellar qui continue de faire battre nos cœurs à vie. En revanche, personne ne confirme que cela était une adaptation stricte du film, loin de là. L’élève à dépassé le maître.

(Bonus) House of cards

Oui, ce n’est pas un film mais ce qui vous semble être l’unique House of Cards avec Kevin Spacey et Robin Wright n’est pourtant pas aussi unique que cela. En effet, le carton qui s’est séparé de son interprète principal a connu une première version, britannique celle-ci et répondant au même titre,  qui se passe après la démission de Margaret Thatcher dans les années 80. Les thèmes évoqués sont évidemment les coulisses de la politique, ses infamies et ses coups bas. On maintient qu’il y a des similitudes entre les personnages de Francis Urquhart et Frank Underwood, subtilement dissimulées notamment à travers les noms. Par contre côté physique, on y est pas vraiment puisqu’Ian Richardson était déjà bien âgé lorsqu’il campait Urquhart.

Hannah Benayoun
Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email