The Vampire Diaries : WTF, des costumes d’Halloween vendus avec la tête de Paul Wesley

Publié le 29 octobre 2020 - 14h30

Alors qu’à l’approche d’Halloween, tout le monde cherche à faire sensation avec le costume idéal, Paul Wesley espère, lui, s’en défaire. Surpris de se découvrir sur les publicités d’une marque de costumes, l’acteur américain a constaté avec étonnement que son image était utilisée sans son consentement pour vendre des déguisements. 

 

Mexicain, clown, Jedi ou Captain America, Paul Wesley change d’habit comme de chemise ces derniers temps. Utilisé comme mannequin 2.0, l’acteur américain s’est retrouvé malgré lui sur de nombreuses images de présentation de costumes d’Halloween. Des montages photos qui ne sont pas passés inaperçus sur la toile, et notamment chez les fans de The Vampire Diaries.

Très étonnés de le voir doté d’une moustache noire, d’un poncho et d’un sombrero ou encore d’une salopette arc-en-ciel et d’une perruque frisée, les fans du comédien l’ont rapidement alerté de la supercherie sur les réseaux sociaux. L’interprète de Stefan Salvatore a alors réalisé qu’une marque de déguisements se servait illégalement de son image pour mettre en valeur ses produits. Une démarche commerciale frauduleuse, qu’il n’a pas du tout apprécié.

 Une situation cocasse

Interviewé par Kelly Clarkson, le comédien s’est confié sur cette histoire invraisemblable avec un agacement non dissimulé. « Quelqu’un a pris ma tête, l’a placée – illégalement – sur des costumes d’Halloween et les vend dans le monde entier, sans mon consentement  », a-t-il expliqué à la présentatrice. Un stratagème heureusement épinglé par les fans, auquel il compte bien mettre un terme rapidement.

Amusée par ces étranges péripéties, Kelly Clarkson n’a pas pu s’empêcher de plaisanter. « Vous êtes à l’évidence plus cool que nous, car personne n’a jamais essayé ça avec nos têtes », lui a-t-elle lancé avec humour.

Une « similarité entre le visage du mannequin et de Paul Wesley »

Face à cette situation, la star de The Vampire Diaries a rapidement fait appel à son avocat. Ce dernier a aussitôt pris contact avec la fameuse entreprise afin de la mettre au courant de la dimension illégale de ses activités. A l’évidence peu concernés par le problème, les dirigeants ont simplement reconnu une « similarité entre le visage du mannequin et celui de Paul Wesley ». Mauvaise foi, quand tu nous tiens…

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email