10 punchlines de séries qui font des noms de sextapes

Publié le 11 juin 2020 - 13h00

Nos persos de séries préférées ont souvent une repartie de dingue, sauf que bien souvent certaines de leurs punchlines sont (très) tendancieuses. On a donc décidé de vous en montrer 10, parce qu’on avoue avoir un peu l’esprit mal placé ! Attention, interdit au moins de 18.

« I’m Pickle Rick »

Traduction : « Je suis Rickornichon »Rick & Morty

Parce qu’on va pas se le cacher, la forme du cornichon c’est quand même tendancieux, en plus c’est juste hilarant d’imaginer un gars ou une fille déguisé(e) en Rickornichon et crier juste avant de faire la chose « Je suis Rickornichoooon » . Best sextape ever. Pour info le costume de la série est disponible sur internet pour ceux que ça intéresse. On place juste ça comme ça.

« Men and their cocks never cease to amaze me »

Traduction : « Les hommes et leurs pénis ne cesseront jamais de m’impressionner » – Peaky Blinders

On ne peut pas être plus clair, cette punchline de Polly passe crème en nom de sextape. D’ailleurs on voit bien ça tourné en mode petit film d’auteur indépendant, plans magnifiques et réalisation au top avant que les persos fassent la chose ! Bon, typiquement là notre petit mec en cornichon détruirait toute la sextape, quoique…

« Des engins comme vous ça devrait être fourni avec une notice »

Franchement, imaginez la sextape avec un titre pareil ! « Etape numéro 1, sortez l’appareil, étape numéro 2… » Et puis Kaamelott c’est la série française numéro une niveau punchlines, mais celle-ci reste la meilleure à notre sens pour un petit film olé olé. Vous pouvez remercier Léodagan pour cette réplique épique.

« Je ne m’attendais à rien mais je suis quand-même déçu ! »

Des fois le feeling ne fonctionne pas, ou tout simplement on n’est pas dans notre assiette au moment fatidique. Mais du coup cette punchline de Dewey dans la série Malcolm titre très bien le nom d’une sextape complètement bidon où les deux tourtereaux ne prennent aucun plaisir pendant la chose parce que ça ne marche pas. Quand ça veut pas, ça veut pas hein.

« Say my name »

Traduction : « Dis mon nom » – Breaking Bad

En vrai, il y a souvent ce cliché dans les séries ou les films du moment « comment je m’appelle ?!! » (coucou Scary Movie) pendant l’acte. Du coup cette punchline d’Heisenberg c’est le top du top pour une sextape de ce genre. Et puis entre nous, si c’est dit avec le charisme et la classe de Walter, on ne dit pas non.

« Eyes closed, head first, can’t lose »

Traduction : « Les yeux fermés, la tête la première, je ne peux pas perdre » – Brooklyn Nine-Nine

C’est le titre d’une sextape de quelqu’un d’un peu trop sûr de lui mais bon. Peut-être qu’avec cette personne on ne sera pas déçu du voyage, sauf s’il dégaine le costume cornichon. Mais cela dit, la tête la première, direct ? Faut le faire quand même ! On espère que la personne en question sait ce qu’elle fait.

« La fermer c’est pas ton truc ? »

Bon c’est violent, mais ça a le mérite d’être clair et direct. On est sur une personne qui sait ce qu’elle veut pour sa sextape et qui n’aime pas quand c’est bruyant. Et puis, cette punchline vient de Lynette dans Desperate Housewives. C’est la reine du clash quand elle le veut, la preuve avec cette réplique qui saura vous faire taire en toutes circonstances.

« It’s gonna be legen… wait for it… dary ! It’s gonna be lengendary ! »

Traduction : « Ça va être hallu… Attends la suite… CINANT ! HALLUCINANT ! » – How I Met Your Mother

Là encore, c’est le titre d’une sextape de quelqu’un qui se prend pour on ne sait qui. Mais c’est Barney Stinson qui la dit, donc est-ce vraiment surprenant ? On ne pense pas. D’ailleurs, s’il avait une sextape ce serait clairement le titre qu’il mettrait.

« On prend tous un sens interdit un jour »

On ne va pas vous faire de dessin, vous êtes assez grands pour comprendre ce que l’on veut dire. C’est typiquement le genre de punchline basique mais qui a un tout autre sens quand on a l’esprit mal placé comme nous. Sorry not sorry Prison Break.

« Tu es petit, mais tu es puissant »

La palme d’or est décernée à… Spencer pour le meilleur titre de sextape ! Et comme dirait un célèbre artiste « Le plus important ne sont pas les cartes, mais c’est ce que vous en faites », et ça marche pour tout ! La preuve grâce à cette punchline de Pretty Little Liars !

Journaliste
Je suis le fils spirituel de Ted Mosby (How I Met Your Mother) & Fiona Gallagher (Shameless).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une fajita et un petit cocktail devant Crazy Ex-Girlfriend
Alexis Savona on EmailAlexis Savona on TwitterAlexis Savona on Youtube