7 morts de personnages qui ont boosté les audiences de leur série

11 juin 2018 - 12h38

De Game of Thrones à Westworld, en passant par Buffy contre les vampires, retour sur 7 morts de personnages qui ont donné un vrai coup de fouet aux audiences de leur série.

Si certaines morts de personnages ruinent les audiences de leur série, genre vraiment, d’autres font exploser les compteurs. La preuve par 7.

Ned Stark dans Game of Thrones

La série Game of Thrones est connue pour ne rien faire comme les autres. Ainsi, quand les scénaristes décident de tuer le protagoniste central de l’histoire – j’ai nommé Ned Stark – à l’issue de l’avant-dernier épisode de la saison 1, les fans sont sous le choc. GoT passe de 2.66 millions à 3.04 millions de téléspectateurs, des chiffres qui ne vont faire qu’augmenter au fil des semaines et des saisons (et des morts choquantes). Le plus gros blockbuster ever de HBO est né…

Buffy Summers dans Buffy contre les vampires

À la toute fin de la saison 5, Buffy se sacrifie et meurt, devant 5.2 millions d’Américains. C’est ainsi que la série était supposée se conclure… jusqu’à ce que la chaîne américaine UPN offre deux nouvelles saisons à Buffy contre les vampires. Pour son grand retour à la télévision, le teen show attire 7.7 millions de téléspectateurs (wow). Buffy est alors ressuscitée par ses amis dans le premier épisode de la saison 6.

Denny Duquette dans Grey’s Anatomy

La saison 2 de Grey’s Anatomy, qui a explosé les compteurs d’ABC, s’est achevée par la mort tragique de Denny Duquette, le patient dont est éperdument amoureuse Izzy. Ce sont 22.50 millions d’Américains qui étaient présents devant leur écran pour dire adieu au personnage joué par Jeffrey Dean Morgan. Quelques mois plus tard, la série de Shonda Rhimes revient devant 25.41 millions de téléspectateurs (rien que ça).

Kate Todd dans NCIS

Les téléspectateurs de NCIS ont été beaucoup marqués par la mort de Kate Todd, assassinée à l’issue du season finale de la deuxième saison. La série passe d’une moyenne de 13.57 millions de téléspectateurs par épisode (en saison 2) à 15.27 millions (en saison 3). Ah oui quand même.

Amy Harrison dans The Walking Dead

Comme Game of Thrones sur HBO, l’audience de The Walking Dead a monté progressivement sur AMC. Le phénomène est né à coups de cliffhangers choc, de morts inattendues et d’une bonne dose d’hémoglobine à l’écran. Et la première mort traumatisante de TWD est celle d’Amy, la soeur d’Andrea, qui a fait ses adieux devant 4.75 millions de personnes. La semaine suivante, ils étaient 5.56 millions. Puis 5.97 millions de téléspectateurs pour la diffusion du season finale de la saison 1.

Jerry Grant dans Scandal

Les saisons 3 et 4 de Scandal représentent l’apogée audimatique de la série créée par Shonda Rhimes. Comment oublier la tragédie qui s’abat sur la famille Grant, le soir de la réélection de Fitz, à la fin de la saison 3 ? Jerry, le fils adolescent du président, interprété par Dylan Minnette, est assassiné. Après une pause de plusieurs mois, Scandal revient devant 11.96 millions d’Américains sur ABC, soit son record historique.

Theresa Cullen dans Westworld

La mort de Theresa, tuée par Bernard à la fin de l’épisode 7 de la saison 1, a été un vrai choc pour tout le monde. En plus de la découverte de la véritable nature de Bernard, c’est un personnage féminin important de l’univers Westworld qui disparaît sous nos yeux. En tout cas, ce twist a permis de faire monter les audiences de la série HBO semaine après semaine, le season finale ayant rassemblé 2.24 millions de téléspectateurs (record absolu de Westworld à ce jour).

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter