9 séries qui sont devenues meilleures grâce à l’arrivée de CE personnage #2

Publié le 30 janvier 2019 - 12h00

Impossible d’imaginer ces séries sans ces personnages devenus cultes, et pourtant ils n’étaient pas là dès le début si vous vous souvenez bien…

Après Katherine Pierce (The Vampire Diaries), Caleb Rivers (Pretty Little Liars) ou Alexis Carrington (Dynastie) dans notre premier article, voici une nouvelle sélection de personnages qui ont clairement boosté l’intrigue de leur show :

Castiel dans Supernatural

C’est à la fin du premier épisode de la saison 4 que Castiel fait son arrivée grandiose dans Supernatural, marquant un tournant pour la série. L’ange, qui deviendra rapidement un personnage adulé des fans, est introduit pour sauver Dean de l’Enfer. Son interprète Misha Collins avait initialement signé pour quelques épisodes, mais devant l’engouement du public pour son personnage, son contrat est vite renouvelé. Aujourd’hui, il est impossible d’imaginer Supernatural sans Misha Collins et Dean sans Castiel !

April Kepner dans Grey’s Anatomy

Introduite en saison 6, après la fusion entre le Seattle Grace Hospital et Mercy West, April Kepner est l’un des personnages qui évolue le plus tout au long de la série. Issue d’une famille religieuse, vivant dans une ferme, la jeune femme a fait un sacré bout de chemin pour devenir médecin. Légèrement tête-à-claques à ses débuts, April se révèle particulièrement attachante au fil des saisons et des épreuves. En plus de dévoiler de nouvelles facettes d’elle-même, la chirurgienne connaît une histoire d’amour avec Jackson Avery, très différent d’elle, qui devient emblématique pour la fanbase de Grey’s Anatomy.

Blaine Anderson dans Glee

Le lycéen joué par Darren Criss fait sa première apparition dans l’épisode 6 de la saison 2 de Glee, comme membre des Warblers, le groupe rival des New Directions. Cela ne l’empêche pas de se rapprocher fortement de Kurt, l’aidant à mieux vivre son homosexualité au quotidien et notamment à confronter son agresseur Dave Karofsky dans les couloirs du lycée. L’amitié entre Kurt et Blaine débouche sur une relation amoureuse qu’on ne présente plus tant elle demeure iconique. Et puis bon, Darren Criss a clairement prouvé qu’il excellait aussi bien en tant qu’acteur que chanteur et danseur !

Hiram Lodge dans Riverdale

Certaines séries ne sont rien sans un bon méchant que les fans adorent détester. La présence de Hiram Lodge va peut-être en faire grincer des dents quelques-uns, mais il faut bien reconnaître que Riverdale n’est pas grand-chose sans le diabolique (et charismatique) personnage incarné par Mark Consuelos.  Et ce n’est pas Archie qui dira le contraire… 

Jess Mariano dans Gilmore Girls

Avant de jouer les pères de famille modèles dans This Is Us, Milo Ventimiglia s’est fait connaître en prêtant ses traits au bad boy Jess Mariano dans Gilmore Girls. Il débarque dans la saison 2, perturbant le train-train de Rory, et notamment sa relation amoureuse avec Dean. Sous ses airs de garçon rebelle et insolent, Jess se révèle tendre et intelligent. Rory n’est pas insensible à son charme, et c’est le début d’un triangle amoureux qui, des années après, continue de diviser les fans de Gilmore Girls.

Freya Mikaelson dans The Originals

On la croyait morte, jusqu’à son arrivée fracassante au beau milieu de la saison 2. L’introduction de Freya, la plus âgée des enfants Mikaelson, donne un coup de fouet à l’intrigue. Supposée méchante, son personnage se dévoile progressivement et les fans tombent sous son charme. C’est une manière efficace pour les scénaristes de se pencher davantage sur la famille Mikaelson et toute la mythologie qui les entoure. 

Gus Fring dans Breaking Bad

Breaking Bad fait partie de ces séries cultes qui ont vraiment éclaté à partir de la saison 2. Cela passe notamment par l’introduction de personnages devenus incontournables comme Gus Fring, qui s’associe à Walter White jusqu’à un certain point… Impitoyable, manipulateur, redoutable, il a fait son grand retour dans le prequel Better Call Saul, pour le plus grand bonheur des fans. 

Bernadette Rostenkowski et Amy Farrah Fowler dans The Big Bang Theory

La bande de Sheldon et Leonard n’est vraiment complète qu’à partir de l’arrivée de Bernadette et Amy, dès la saison 3 de Big Bang Theory. Jusque-là, la série ne comptait que Penny comme personnage féminin majeur. L’introduction des deux scientifiques permet de nouvelles situations à mourir de rire, de nouveaux couples, et donc de nouvelles intrigues. On aurait presque tendance à oublier qu’Amy n’arrive qu’à la toute fin de la troisième saison…

Jack McPhee dans Dawson

Si la première saison de Dawson a un charme unique, on ne peut nier l’impact de l’arrivée de Jack McPhee sur l’intrigue. Timide, réservé, peu sûr de lui, l’adolescent sympathise avec Joey et vit même une brève idylle avec notre héroïne. Jack fait son coming out lors d’un double épisode absolument bouleversant, au milieu de la saison 2, et la série entre dans de nouvelles sphères à partir de là. Rappelons que Dawson est la première série de network à diffuser un baiser entre deux garçons, l’année suivante, entre Jack et Ethan. 

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter