12 romances LGBTQ sublimes de séries qui nous ont inspirées

2 décembre 2019 - 19h34

Les séries contribuent à faire évoluer les mentalités et à aborder le monde avec un regard différent, plus construit. Ces couples LGBTQ de séries nous ont notamment appris à déstigmatiser l’homosexualité, à assumer, à aimer, mais surtout nous ont montré que quelque soit le genre, l’amour est toujours possible. Aujourd’hui, nous leur rendons hommage.

Blaine et Kurt (Glee)

C’est l’un des couples de séries iconiques de la fin des années 2000 ! L’histoire des deux chanteurs de Glee est complètement romantique. Kurt ayant des difficultés à assumer son homosexualité, surtout à cause de son père, Blaine apparaît comme un rayon de soleil dans sa vie et est sa première grande histoire d’amour. On a plein de frissons au cœur rien que d’y penser.

Emily et Alison (Pretty Little Liars)

La relation entre Emily et Alison a failli ne jamais voir le jour. Certes, les sentiments d’Emily ont toujours été très clairs, mais Alison n’a pas toujours été très tendre avec elle. Heureusement, une fois arrivé à la saison 7, elles ont droit à une happy end et ont même deux magnifiques jumelles. C’est si beau !

Nomi et Aminata (Sense8)

Malgré toutes les épreuves qu’elles traversent, la relation entre Nomi et Aminata n’en demeure pas moins belle. Alors même que Nomi est considérée comme une criminelle, qu’elles sont poursuivies par une organisation et qu’elles n’ont pas une minute pour souffler, cela n’arrête pas Aminata pour autant et elle n’hésite pas à la demander en mariage. La réponse de Nomi ? Une demande en mariage à son tour. Une nuit de noces en cavale ? Pas de problème pour les deux tourterelles. Pourvu qu’il ne leur arrive rien de mal dans le film final.

Oliver et Conor (How To Get Away With Murder)


En trois saisons de How To Get Away With Murder, Connor et Oliver ont eu plus de problèmes qu’il n’en faut pour combler tout une vie. Entre leur relation qui démarre par un mensonge, la séropositivité d’Oliver, la suppression du mail de candidature pour Stanford, les ruptures, plutôt intense… Heureusement, ils réussissent à surmonter toutes ces embûches pour enfin se fiancer dans la saison 4. On a plus que hâte d’être invités au mariage !

Cheryl et Toni (Riverdale)

Bon, Cheryl et Toni ne sont pas ensemble depuis très longtemps, leur relation a d’ailleurs été officialisée il y a seulement quelques épisodes. Mais le couple a déjà largement fait ses preuves. En allant sauver Cheryl des Sœurs de la Miséricorde, et en l’embrassant devant un film de propagande anti-homosexuelle, Toni lui a fourni l’une des plus belles preuves d’amour qu’on ait jamais vue. Après les avoir shippé pendant une quinzaine d’épisodes, leur relation fait désormais battre notre petit cœur.

Willow et Tara (Buffy contre les vampires)

Une sorcière amoureuse d’une sorcière ? À la fin des années 90, cela n’aurait pu arriver que dans une seule série : Buffy contre les vampires. Jusqu’ici malheureuse en amour, entre son meilleur ami et un loup-garou, Willow trouve enfin la personne idéale en la personne de Tara. Elles entretiennent toutes les deux l’une des relations homosexuelles les plus précoces et développées des séries de l’époque. Chapeau !

Josh et Aiden (The Originals)

Dans la série romance surnaturelle, en voici une autre : un vampire et un loup-garou amoureux l’un de l’autre. Roméo et Juliette LGBTQ de The Originals, leur situation n’est pas idéale : ils font tous les deux partie de deux clans en guerre. Mais l’amour est plus fort et triomphe une fois encore. Jusqu’à ce que la mort les sépare… Quand Aiden se fait arracher le cœur par Dahlia, le nôtre est déchiré en mille petits morceaux. Pauvre Josh…

Arizona et Callie (Grey’s Anatomy)

Callie et Arizona est l’un des couples préférés des fans de Grey’s Anatomy. Pourtant il n’a pas été évident dès le départ. Les deux femmes ne sont pas sur la même longueur d’ondes, n’ont pas les mêmes attentes, jusqu’à ce que Callie tombe enceinte ! On aurait pu penser que cela allait mettre un terme à leur relation, mais pas du tout. On ne cesse de vous le répéter depuis le début : l’amour est toujours plus fort. L’amour pardonne tout et Arizona accepte d’être la mère de la petite Sofia. Malheureusement, à la fin de la saison 12, le couple est contraint de se séparer (mais c’est uniquement en raison du désir de l’actrice Sara Ramirez de quitter la série, rien d’autre…).

Lexa et Clarke (The 100)

Dans la série « couple qui subit un destin tragique », on trouve également Clarke et Lexa de The 100. Encore un duo comparable à Roméo et Juliette. C’est malgré tout cette guerre entre leur clan respectif qui leur donne l’opportunité de se tourner autour et de se chercher. Malheureusement, après une relation qui fait le yoyo en raison de problèmes de confiance, c’est la mort de Lexa qui met un terme à cette idylle. Tristesse absolue.

Lee et Bob (Desperate Housewives)

Le couple de Wisteria Lane n’est probablement pas le plus iconique des séries. mais il a au moins le mérite d’être le plus drôle. Lee et Bob nous donnent envie de vivre une relation à l’image de la leur. S’ils ne sont pas épargnés par les problèmes, ils réussissent toujours à les surmonter, et à nous faire rire un bon coup.

Poussey et Soso (Orange Is The New Black)

Orange Is The New Black a beau avoir tout un versant comique, la série prend parfois des allures de tragédies grecques. Poussey et Soso vivent un amour sincère, un amour passionné, un amour pur. Mais voilà, une fois encore, c’est la mort qui vient s’interposer. Ou plutôt un gardien de prison qui manque à sa tâche. Mais cette fois, l’amour sera plus fort que la mort. Malgré le décès de Poussey, leur amour continue de subsister et Soso fera tout pour qu’elle obtienne justice. Elle est une Antigone des temps modernes.

Cosima et Delphine (Orphan Black)

Et enfin, voici un autre couple qui a su surmonter les embûches semées par la vie. Entre l’organisation qui veut les exterminer pour mieux pouvoir les disséquer, la maladie, les trahisons, la cavale, au final, Cosima et Delphine n’ont jamais cessé de s’aimer. Elles ne méritent rien d’autre que du bonheur !

Clément Capot
Journaliste
[email protected]

Je suis le fils spirituel de Jenna Maroney de 30 Rock et Ben Wyatt de Parks and Recreation
En ce moment, mon snack & chill parfait c'est Doctor Who en mangeant des tartines.
Clément Capot on EmailClément Capot on InstagramClément Capot on Twitter