Ces 8 couples de séries qui nous ont bien fatigués

7 juin 2018 - 10h20

Les couples de séries, ça passe ou ça casse, comme dans la vie finalement. Mais à la différence des vrais couples, dans les séries certains nous fatiguent réellement et on avait pas signé pour ça. En voilà 8 qui nous prennent beaucoup d’énergie.

Marissa et Ryan (Newport Beach)

Entre couple toxique et totalement incertain de son futur, on hésite. Même si la plupart d’entre étions bien jeunes au moment de la diffusion de Newport Beach, on avait déjà rendu jugement sur ces deux-là. Et oui, ils nous ont épuisés avec leur « je t’aime, moi non plus » sur la plage d’Orange County. Fuis-moi je te fuis and so on, c’était bien trop. Merci Marissa.

Haley et Andy (Modern Family)

Il vous faut combien d’épisodes pour que ça marche ? Champions du quiproquo, du comique de situation, on avait plus le temps pour vous. On n’a jamais su si Haley était la source du problème (comme d’habitude?), ou s’il s’agissait d’une non-alchimie entre les deux supposés tourtereaux… On préfère passer à autre chose.

Varchie (Riverdale)

Probablement le couple le plus éreintant de la saison 2. Veronica et Archie forment un couple qui se veut un peu au-dessus des autres, bourré d’ambition et d’incertitudes, entre un jeune homme qui souhaite « servir » le père de sa belle à tout prix et elle qui aimerait s’en détacher mais en même temps rester fidèle à sa famille. On va vous envoyer le Black Hood, ça va pas traîner.

Leonard et Penny (The Big Bang Theory)

Couple un rien toxique, ils sont tellement différents que ça nous donne bien mal au crâne. Normalement prévu pour être le couple star de la série, on est très vite passé à autre chose et personne ne s’est réellement attaché à leur relation… Too bad.

Joey et Rachel (Friends)

Personne n’en voulait mais ils ont osé. Une fois le couple formé, les fans l’ont toujours rejeté. Mais pourquoi ont-ils fait ça ? Pourquoi mettre tant d’énergie dans un couple de seconde zone qui, de toute façon, n’a pas d’issue ? Pour certains, cette romance était un vrai bol d’air. Allez, ça nous a plu 10 minutes, large.

Jackie et Kelso (That’s 70’s Show)

Les scénaristes ont voulu faire place nette à Donna et Eric et ne surtout pas leur faire d’ombre. Ça n’a pas loupé puisque Kelso et Jackie nous ont filé les poils et pas pour les bonnes raisons. Couple criard, moyennement pertinent et répétant les mêmes situations : Jackie entre dans le basement, hurle sur Kelso, ce dernier fait ses yeux de merlan frit et le tout se conclut par des rires enregistrés, c’était trop pour nos petites oreilles fragiles. Out.

Piper et Alex (Orange Is The New Black)

Déjà que Piper n’est pas LE personnage que les fans préfèrent, son couple avec Alex c’était un peu le pompon. On a envie de se lever et de frapper très fort dans nos mains pour leur demander de se réveiller deux secondes. Love story unique en son genre et réellement authentique on en convient, mais usante.

Callie et Brandon (The Fosters)

Dommage mais Brallie compte bien plus de haters que de supporters. Il est presque rare de voir autant de fans d’une série vouloir se débarrasser d’un couple supposé phare… Le duo a littéralement épuisé les fans de The Fosters qui, pour la plupart, préfèrent les voir entretenir de bons rapports de frère et soeur plutôt que de se tourner autour sans cesse. Apparemment les showrunners ont retenu la leçon.

Hannah Benayoun
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders)
Snack&Chill du moment - Friends & Bo bun légumes
Hannah Benayoun on Email