Ces 9 personnages de séries auraient-ils été adoptés ?!

10 octobre 2018 - 10h32

Certains personnages de séries sont la « copie conforme » de leurs parents, au niveau du tempérament, alors que d’autres sont tout l’opposé. La rédac’ de Serieously se penche sur 9 d’entre eux.

Steven Carrington (Dynasty)

Dans la série originale des années 80, comme dans le remake de la CW, Steven est aux antipodes de ses parents Blake & Alexis ou de sa sœur Fallon. Généreux, pur, attentionné, sensible, le fils Carrington est loin d’être un as de la manipulation, lui…

Jane Villanueva (Jane The Virgin)

Certes Jane a le cœur sur la main, à l’instar de ses parents Xiomara et Rogelio, mais elle est beaucoup moins exubérante et over-the-top que ceux qui l’ont mise au monde. Élevée par une grand-mère conservatrice, l’héroïne de Jane The Virgin est une jeune femme sage, plutôt discrète et qui n’aime pas spécialement se faire remarquer.

Lucas et Nathan Scott (Les Frères Scott)

Si Nathan semble bien parti pour suivre les traces de son père, le diabolique Dan Scott, au début de la série, il prend le chemin opposé lorsqu’il fait la rencontre de Haley. La jeune femme a une très bonne influence sur lui, à tel point qu’il choisit de s’émanciper pour fuir les drames familiaux entre ses parents. De son côté, Lucas n’a pas été élevé par son père et, si ce n’est une passion pour le basket et (malheureusement) une maladie de cœur, il n’a rien hérité de Dan…

Cheryl Blossom (Riverdale)

Cheryl a beaucoup souffert d’avoir grandi avec des parents *démoniaques* comme Clifford et Penelope Blossom. Ces derniers lui ont véritablement fait vivre l’enfer, et l’adolescente n’a jamais reçu d’amour de leur part. Elle s’est alors forgée une solide carapace, devenant la mean girl ultime – mais pas si méchante au fond – de Riverdale. Rappelons que Cliff a tué son propre fils Jason…

Malcolm

C’est un peu l’exemple ultime : Malcolm et son quotient intellectuel de 165, dans une famille immature et hystérique. Ayant grandi avec des frères aux antipodes de lui-même, le personnage de Frankie Muniz est surtout très différent de ses parents, notamment son père Hal, qui n’a absolument aucun sens des responsabilités…

Marina Nunier (Elite)

Si son frère Guzman a été adopté, ce n’est pas le cas de Marina. L’héroïne d’Elite est pourtant très différente de ses paternels, des gens aussi snobs qu’impitoyables. Marina est l’une des seules à donner une chance aux petits nouveaux de Las Encinas et condamne fermement les actions douteuses de son père. Elle rejette l’univers bling-bling et élitiste dans lequel elle a grandi, à ses risques et périls.

Alex Dunphy (Modern Family)

Mis à part le côté névrosé qu’elle tient de sa maman, Alex ne ressemble pas beaucoup à ses parents – et encore moins à ses frère et soeur. Véritable petit génie, la jeune femme est de nature responsable et studieuse… là où Phil et Claire passent le plus clair de leur temps à déconner.

Silvia Jauregui (Un, Dos, Tres)

On ne connaît pas la mère de Silvia, mais on a beaucoup trop entendu parler de son père absent et de sa tante bitchy Alicia Jauregui. La danseuse incarnée par Monica Cruz a fait de sa solitude une force, mais n’a aucunement hérité des tendances diaboliques des membres de sa famille. Sensible, attentionnée et passionnée, Silvia n’aime pas Alicia… et on la comprend.

Eliott Azoulai
Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter