Les plus gros complexes de vos stars de séries préférées

Publié le 2 avril 2020 - 12h00

Nous avons toutes et tous un gros complexe physique. Que ce soit notre nez, nos yeux cernés ou encore nos mains. C’est un sujet qui concerne tout le monde, c’est pourquoi certaines stars de vos séries préférées ont révélé au grand jour ce petit détail physique qu’elles détestent !

Nombreuses sont les personnes qui rêvent d’avoir le physique de leur star préférée. Mais sachez qu’elles aussi ont des complexes et beaucoup en parlent sans tabou. Certaines ont même avoué que la perfection exigée à l’écran leur mettait une grande pression. On vous dévoile tout !

Lili Reinhart (Riverdale)

C’est sur son compte Twitter que la star de Riverdale a révélé être complexée par son physique. Elle en profite pour confier que les tournages des scènes dénudées sont difficiles à tourner pour elle. « Je me sens même parfois intimidée par le physique de mes co-stars quand j’ai des scènes en sous-vêtements. J’ai très peu confiance en moi en raison de l’attente que les gens ont pour les femmes à la télévision » avoue l’actrice sur Twitter. « J’ai des seins plus gros, j’ai de la cellulite sur mes cuisses et mes fesses et mon ventre dépasse » enchaîne l’interprète de Betty Cooper. Comme quoi ce sujet concerne tout le monde.

Lisa Kudrow (Friends)

L’interprète de Phoebe dans Friends a dévoilé dans un podcast avoir été complexée par sa taille et son poids lors de la diffusion de la sitcom. Elle se trouvait « trop imposante » à côté de ses acolytes Jennifer Aniston (Rachel) et Courteney Cox (Monica). « Vous vous voyez à la télévision et vous vous dîtes : ‘Oh mon Dieu, je suis une fille imposante’. Je suis déjà plus grande que Courteney et Jennifer. Je me sentais juste comme cette femme imposante à côté d’elles » . Elle révèle ensuite avoir tenté de perdre du poids au risque d’impacter sa santé. « Malheureusement pour une femme, si vous êtes en sous-poids, vous paraissez bien. Et c’est tout ce que j’ai jamais été. Quand j’étais trop maigre, j’étais tout le temps malade. Un rhume, une infection des sinus… J’étais toujours malade » .

Katherine Heigl (Grey’s Anatomy) et Katie Holmes (Dawson)

Ces deux stars ont un point commun : leur complexe. Toutes les deux ont avoué détester leurs cuisses. « J’ai toujours complexé sur mes cuisses. Je les trouve très grosses. C’est la seule partie de mon corps sur laquelle je n’ai aucun contrôle. Je suis obsédée. C’est la raison pour laquelle j’évite les shorts depuis des années » avoue l’interprète d’Izzie Stevens. De son côté, Katie Holmes confie avoir un très gros problème avec cette partie de son corps, jusqu’à ne jamais les montrer. « J’essaye d’accepter mes imperfections mais jamais je ne me ferai à mes cuisses, elles sont molles » explique l’actrice.

Eva Longoria (Desperate Housewives)

L’ancienne femme au foyer désespérée a révélé à multiples reprises être complexée par ses mains. Elle trouve que les articulations de ses doigts trop grosses pour des mains jugées trop petites. Elle compare même ses doigts à des petits boudins. Pour contrer ce détail physique, Eva Longoria a sa petite technique : elle laisse pousser ses ongles et les taille en amande pour donner l’illusion que ses doigts sont plus longs. Pas bête.

Matthew Perry (Friends)

En parlant de doigt, sachez que Matthew Perry est complexé par son majeur. Lorsqu’il était petit, l’acteur a coincé son doigt dans une porte. La blessure était tellement conséquente qu’un bout de son majeur a été coupé (oui c’est un petit peu gore). Le fait que le personnage de Chandler ait perdu un orteil lorsqu’il était ado est sans doute une référence à ce qu’il a réellement vécu !

Lucy Hale (Pretty Little Liars)

L’ancienne petite menteuse, Lucy Hale, a dévoilé dans une interview pour  Cosmopolitan que jouer dans Pretty Little Liars a eu un impact sur le regard qu’elle avait d’elle-même. Etant petite de taille, l’actrice avoue avoir souffert de son poids à cause du jugement des fans. « J’ai pris un peu de poids et voir comment les gens ont réagi à ça m’a vraiment perturbée » . Un complexe qui a eu des conséquences sur son physique. « J’ai commencé à avoir toutes ces poussées de boutons liées au stress et aux hormones » .

Lou Wood (Sex Education)

Aimee Lou Wood a pris du temps pour accepter son physique. Elle s’est confiée à cœur ouvert à Glamour Magazine sur ses anciens démons. « J’ai souffert de dysmorphie corporelle toute ma vie » confie l’actrice. Elle admet ensuite que tourner dans Sex Education l’a beaucoup aidée à aimer son corps. « Je me rappelle, avant ma première scène de sexe, je me suis dit ‘Okay, je vais commencer à manger de la salade tous les jours’ et je ne l’ai pas fait. J’étais à un tournant, prenant la décision de me dire ‘en fait, je ne vais pas altérer l’image de mon corps avant cette scène parce que c’est ce à quoi ressemble mon corps’ » .  Une décision qu’elle est loin de regretter : « Ça m’a beaucoup aidée parce que je suis le genre de fille à une fête au bord de la piscine, qui dirait ‘Je vais porter un t-shirt’ » .

Maisie Williams (Game of Thrones)

arya stark game of thrones

Si le rôle d’Aimee dans Sex Education a beaucoup aidé l’actrice à s’accepter, pour Maisie Williams, interpréter Arya Stark a été tout le contraire. En effet, le physique de son personnage a été un réel problème pour son évolution personnelle. « Vers les saisons 2 ou 3 de Game of Thrones, mon corps a commencé à évoluer et j’ai commencé à devenir une femme. Mais Arya était toujours en train de se déguiser en garçon. J’avais les cheveux courts, j’étais couverte de poussière et ils maquillaient mon nez pour qu’il ait l’air plus gros. Je ressemblais vraiment à un homme. Ils mettaient quelque chose pour aplatir ma poitrine » avoue Maisie Williams. Elle confie ensuite « Je me sentais horriblement mal pendant six mois de l’année et j’avais honte pendant un moment » .

Miguel Herrán (Elite, La Casa de Papel)

Miguel Herrán, l’interprète de Christian dans Elite et de Rio dans La Casa de Papel a donné une interview touchante dans laquelle il avouait être complexé par son corps et sa taille. Mesurant 1,66 m, il a partagé dans le magazine Men’s Health avoir subi quelques moqueries plus jeune à ce sujet, ce qui a eu des conséquences sur sa vision envers son physique. « A 13 ou 14 ans mes amis m’ont appelé ‘Conan le barbare’ à cause de ma taille et de mon poids. J’étais petit et j’étais obsédé par le fait d’être plus imposant » . Voulant avoir le corps parfait à cause des remarques qu’on a pu lui faire, Miguel Herrán a révélé avoir été accro au sport. Désormais, il a rangé tous ses complexes au placard.

Journaliste
Je suis le fils spirituel de Ted Mosby (How I Met Your Mother) & Fiona Gallagher (Shameless).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une fajita et un petit cocktail devant Crazy Ex-Girlfriend
Alexis Savona on EmailAlexis Savona on TwitterAlexis Savona on Youtube